IL FUTURO È DONNA

LE FUTUR EST FEMME

0h 1min
1984
Story of IL FUTURO È DONNA
IL FUTURO È DONNA LE FUTUR EST FEMME Second volet du diptyque Schygulla autour de la maternité. Après la mère épanouie de Histoire de Pierra, la diva allemande incarne au contraire une bourgeoise frustrée qui ne peut avoir d'enfant parce que son homme est stérile. Débarque alors une jeune aventurière, Ornella Muti enceinte de six mois, prête à faire don de sa grossesse puis de son bébé. Le futur est femme devient une ode exaltée aux courbes généreuses de l'actrice qui métamorphosent chaque plan en un Botticelli. Davantage encore que dans Histoire de Pierra, toute velléité de narration est ici écartée. Le récit se réduit à une situation de départ, qui est tournée et retournée dans tous les sens mais ne produit aucun rebondissement. Schygulla et Muti traversent des bâtiments post-modernes, dansent dans des night-clubs géants, s'embrassent dans de grands lofts dépouillés... et le charme intense du film tient à cette sorte de déhiscence. Les scènes s'enchaînent comme si Le Futur est femme se tricotait lui-même, de façon un peu hasardeuse et arbi­traire. Ferreri qui, dans les années 60 et 70, passait (à tort) pour un cinéaste très peu esthète, caractérisé par son goût pour les images un peu sales, manifeste ici au contraire une grande inspiration plastique. Si l'esthétique du film semble aujourd'hui datée (le futurisme vu par les années 80), chaque cadre, raccord et effet de montage travaille superbement à créer comme un placenta d'images et de sons dans lequel le spectateur est prié de se lever de façon régressive, en état d'hébétude et d'apesanteur. Jean-Marc Lalanne, Cahiers du cinéma n°515, juillet-août 1997 Hommage à Marco Ferreri, Villerupt octobre 1997
    • IL FUTURO È DONNA

      LE FUTUR EST FEMME

      Second volet du diptyque Schygulla autour de la maternité. Après la mère épanouie de Histoire de Pierra, la diva allemande incarne au contraire une bourgeoise frustrée qui ne peut avoir d'enfant parce que son homme est stérile. Débarque alors une jeune aventurière, Ornella Muti enceinte de six mois, prête à faire don de sa grossesse puis de son bébé. Le futur est femme devient une ode exaltée aux courbes généreuses de l'actrice qui métamorphosent chaque plan en un Botticelli. Davantage encore que dans Histoire de Pierra, toute velléité de narration est ici écartée. Le récit se réduit à une situation de départ, qui est tournée et retournée dans tous les sens mais ne produit aucun rebondissement. Schygulla et Muti traversent des bâtiments post-modernes, dansent dans des night-clubs géants, s'embrassent dans de grands lofts dépouillés... et le charme intense du film tient à cette sorte de déhiscence. Les scènes s'enchaînent comme si Le Futur est femme se tricotait lui-même, de façon un peu hasardeuse et arbi­traire. Ferreri qui, dans les années 60 et 70, passait (à tort) pour un cinéaste très peu esthète, caractérisé par son goût pour les images un peu sales, manifeste ici au contraire une grande inspiration plastique. Si l'esthétique du film semble aujourd'hui datée (le futurisme vu par les années 80), chaque cadre, raccord et effet de montage travaille superbement à créer comme un placenta d'images et de sons dans lequel le spectateur est prié de se lever de façon régressive, en état d'hébétude et d'apesanteur.

      Jean-Marc Lalanne, Cahiers du cinéma n°515, juillet-août 1997

      Hommage à Marco Ferreri, Villerupt octobre 1997

    • Réalisation
      Marco Ferreri
    • Scénario
      Marco Ferreri, Dacia Maraini, Fiera Degli Espositi
    • Image
      Tonino Delli Colli
    • Montage
      Ruggero Mastroianni
    • Musique
      Jean-Pierre Ruh
    • Producteur (s)
      Achile Manzotti
    • Productions
      Faso Film, UGC, Ascot Films
    • Distribution France
      Connaissance du cinéma
    • Interprètes
      Ornella Muti, Hanna Schygulla, Niels Arestrup, Maurizio Donadoni, Michèle Bonvenzi
    • Année
      1984
    • Durée
      1h 43
    • Pays de production
      Italie, France, Allemagne
    Movie, TV Show, Filmmakers and Film Studio WordPress Theme.

    Press Enter / Return to begin your search or hit ESC to close

    En vous inscrivant, vous acceptez nos Conditions générales d’utilisation et notre Politique de confidentialité .

    Les nouvelles adhésions ne sont pas autorisées.

    Festival du Film Italien de Villerupt

    Festival du Film Italien de Villerupt
    6 rue Clemenceau
    54190 Villerupt


    +33 (0)3 82 89 40 22
    organisation@festival-villerupt.com

    ©2021 Festival du Film Italien de Villerupt - Tous droits réservés - Réalisation Agacom