IL DELITTO MATTEOTTI

L'AFFAIRE MATTEOTTI

0h 2min
1973
Story of IL DELITTO MATTEOTTI
IL DELITTO MATTEOTTI L'AFFAIRE MATTEOTTI 24 mai 1924. Le secrétaire général du parti socialiste, Giacomo Matteotti, prononce à l’ouverture de la Chambre un violent réquisitoire contre le régime, dénonçant la manipulation par la violence et la fraude des élections du 6 avril ayant porté les fascistes au pouvoir et il attaque directement Mussolini. Le 10 juin Matteotti est enlevé et assassiné par des hommes appartenant aux Chemises noires. Cette disparition crée dans l'opinion une onde de choc dont l'opposition tente de tirer parti, malgré la disparité évidente des forces qui la composent : du conservateur Giovanni Amendola au communiste Antonio Gramsci en passant par le socialiste Filippo Turati et le libéral Piero Gobetti. Le 27 juin ils décident de se retirer des travails parlementaires tant que la milice ne serait pas dissoute et lancent une grande campagne d’opinion qui discrédite les fascistes. Mussolini cherche à se disculper puis revendique la responsabilité de l’acte, ouvrant la voie à la dictature.   Vancini reconstitue l'époque avec soin, mettant en scène des personnages historiques encore proches : Mussolini (Adorf), Gramsci (Cucciolla), Amendola (Damiani), s'efforçant de cerner la vérité politique et refusant les disgressions romancées pour montrer qu'à ce moment-là (comme le confirment les historiens) le pays avait encore une chance de se libérer du fascisme.  Vancini, pas à pas, montre comment, pourquoi, par qui cette chance ne fut pas saisie. Un demi-siècle plus tard la leçon reste bonne à entendre et l'exemple de Matteotti demeure actuel. Freddy Buache, Le Cinéma italien 1945-1990, éditions L'Âge d'Homme, Lausanne, 1979
    • IL DELITTO MATTEOTTI

      L'AFFAIRE MATTEOTTI

      24 mai 1924. Le secrétaire général du parti socialiste, Giacomo Matteotti, prononce à l’ouverture de la Chambre un violent réquisitoire contre le régime, dénonçant la manipulation par la violence et la fraude des élections du 6 avril ayant porté les fascistes au pouvoir et il attaque directement Mussolini.

      Le 10 juin Matteotti est enlevé et assassiné par des hommes appartenant aux Chemises noires. Cette disparition crée dans l'opinion une onde de choc dont l'opposition tente de tirer parti, malgré la disparité évidente des forces qui la composent : du conservateur Giovanni Amendola au communiste Antonio Gramsci en passant par le socialiste Filippo Turati et le libéral Piero Gobetti. Le 27 juin ils décident de se retirer des travails parlementaires tant que la milice ne serait pas dissoute et lancent une grande campagne d’opinion qui discrédite les fascistes. Mussolini cherche à se disculper puis revendique la responsabilité de l’acte, ouvrant la voie à la dictature.

       

      Vancini reconstitue l'époque avec soin, mettant en scène des personnages historiques encore proches : Mussolini (Adorf), Gramsci (Cucciolla), Amendola (Damiani), s'efforçant de cerner la vérité politique et refusant les disgressions romancées pour montrer qu'à ce moment-là (comme le confirment les historiens) le pays avait encore une chance de se libérer du fascisme.  Vancini, pas à pas, montre comment, pourquoi, par qui cette chance ne fut pas saisie. Un demi-siècle plus tard la leçon reste bonne à entendre et l'exemple de Matteotti demeure actuel.

      Freddy Buache, Le Cinéma italien 1945-1990, éditions L'Âge d'Homme, Lausanne, 1979

    • Réalisation
      Florence Vacini
    • Scénario
      Florestano Vancini, Lucio Manlio Battistrada
    • Image
      Dario Di Palma
    • Montage
      Nino Baragli
    • Musique
      Egisto Macchi
    • Producteur (s)
      Gino Mordini
    • Productions
      Claudia Cinematografica
    • Interprètes
      Franco Nero, Mario Adorf, Riccardo Cucciolla, Damiano Damiani, Gastone Moschin, Vittorio de Sica, Renzo Montagnani, Umberto Orsini
    • Année
      1973
    • Durée
      2h
    • Pays de production
      Italie
    • Format
      VO
    Movie, TV Show, Filmmakers and Film Studio WordPress Theme.

    Press Enter / Return to begin your search or hit ESC to close

    En vous inscrivant, vous acceptez nos Conditions générales d’utilisation et notre Politique de confidentialité .

    Les nouvelles adhésions ne sont pas autorisées.

    Festival du Film Italien de Villerupt

    Festival du Film Italien de Villerupt
    6 rue Clemenceau
    54190 Villerupt


    +33 (0)3 82 89 40 22
    organisation@festival-villerupt.com

    ©2021 Festival du Film Italien de Villerupt - Tous droits réservés - Réalisation Agacom