IL PRANZO DELLA DOMENICA

IL PRANZO DELLA DOMENICA

Carlo Vanzina

0h 1min
2021
Story of IL PRANZO DELLA DOMENICA
IL PRANZO DELLA DOMENICA Le mari de Franca Malorni (Giovanna Ralli), un avocat de renom, est décédé. La vie de Franca s'en trouve boulever­sée et elle se rapproche de ses filles Barbara (Barbara De Rossi), Sofia (Elena Sofia Ricci) et Susanna (Galatea Ranzi). Elle instaure le rite du déjeuner familial du dimanche qui rassemble autour d'elle ses filles et leurs familles. Un dimanche, Franca a un accident dans sa cuisine et elle doit être hospitalisée. Pendant son séjour à l'hôpital, ses pro­ches viennent lui rendre visite et elle commence à percevoir que derrière l'image rassurante d'une famille harmonieuse se cachent des problèmes et des conflits larvés. En effet, Barbara souffre de ne pas pouvoir devenir mère, le mari de Sofia, Nicola (Rocco Papaleo), un journaliste communiste, est systématiquement licencié à cause de ses idées et Susanna est aux prises avec Massimo (Massimo Ghini), un mari volage.   «Enrico et Carlo Vanzina sont les héritiers de la comédie des années 50 et 60, et ce à plus d'un titre. Leur père Stefano Vanzina, n'est autre que Sténo et ils ont toujours revendiqué l'héritage du cinéma populai­re de ces années-là. Cette fidélité leur a valu une étiquette de conser­vateurs et de rétrogrades qui n'a pas toujours été sans fondements. Dès leur premier succès, Sapore di mare, leur dévotion au "cinéma de papa" les a conduits fréquemment à recycler des matériaux usés, consciemment et en toute honnêteté. Il en va autrement dans II pranzo della domenica qui s'abandonne au charme de l'évocation de pans entiers de l'histoire de la comédie à l'italienne de Une vie difficile à La famille, en passant par Nous nous sommes tant aimés et Pourvu que ce soit une fille. L'idée et la pratique du mélange sont originaux et tout à fait contemporains. La situation initiale et finale, la famille qui se réunit pour le déjeuner dominical, qui n'est pas d'une grande originalité en soi, s'en trouve vivifiée. » Paolo D'Agostini, La Repubblica, 3 mai 2003
    • IL PRANZO DELLA DOMENICA

      Le mari de Franca Malorni (Giovanna Ralli), un avocat de renom, est décédé. La vie de Franca s'en trouve boulever­sée et elle se rapproche de ses filles Barbara (Barbara De Rossi), Sofia (Elena Sofia Ricci) et Susanna (Galatea Ranzi). Elle instaure le rite du déjeuner familial du dimanche qui rassemble autour d'elle ses filles et leurs familles.
      Un dimanche, Franca a un accident dans sa cuisine et elle doit être hospitalisée. Pendant son séjour à l'hôpital, ses pro­ches viennent lui rendre visite et elle commence à percevoir que derrière l'image rassurante d'une famille harmonieuse se cachent des problèmes et des conflits larvés. En effet, Barbara souffre de ne pas pouvoir devenir mère, le mari de Sofia, Nicola (Rocco Papaleo), un journaliste communiste, est systématiquement licencié à cause de ses idées et Susanna est aux prises avec Massimo (Massimo Ghini), un mari volage.

      «Enrico et Carlo Vanzina sont les héritiers de la comédie des années 50 et 60, et ce à plus d'un titre. Leur père Stefano Vanzina, n'est autre que Sténo et ils ont toujours revendiqué l'héritage du cinéma populai­re de ces années-là. Cette fidélité leur a valu une étiquette de conser­vateurs et de rétrogrades qui n'a pas toujours été sans fondements. Dès leur premier succès, Sapore di mare, leur dévotion au "cinéma de papa" les a conduits fréquemment à recycler des matériaux usés, consciemment et en toute honnêteté.
      Il en va autrement dans II pranzo della domenica qui s'abandonne au charme de l'évocation de pans entiers de l'histoire de la comédie à l'italienne de Une vie difficile à La famille, en passant par Nous nous sommes tant aimés et Pourvu que ce soit une fille. L'idée et la pratique du mélange sont originaux et tout à fait contemporains. La situation initiale et finale, la famille qui se réunit pour le déjeuner dominical, qui n'est pas d'une grande originalité en soi, s'en trouve vivifiée. »

      Paolo D'Agostini, La Repubblica, 3 mai 2003

    • Réalisation
      Carlo Vanzina
    • Scénario
      Enrico Vanzina, Carlo Vanzina
    • Image
      Claudio Zamarion
    • Montage
      Luca Montanari
    • Musique
      Alberto Caruso
    • Productions
      International Video 80, Rai Cinéma
    • Vente à l’étranger
      Raitrade
    • Interprètes
      Massimo Ghini, Elena Sofia Ricci, Barbara de Rossi, Rocco Papaleo, Galatea Ranzi, Maurizio Mattioli, Giovanna Ralli
    • Année
      2003
    • Durée
      1h 47
    • Pays de production
      Italie
    Movie, TV Show, Filmmakers and Film Studio WordPress Theme.

    Press Enter / Return to begin your search or hit ESC to close

    En vous inscrivant, vous acceptez nos Conditions générales d’utilisation et notre Politique de confidentialité .

    Les nouvelles adhésions ne sont pas autorisées.

    Festival du Film Italien de Villerupt

    Festival du Film Italien de Villerupt
    6 rue Clemenceau
    54190 Villerupt


    +33 (0)3 82 89 40 22
    organisation@festival-villerupt.com

    ©2021 Festival du Film Italien de Villerupt - Tous droits réservés - Réalisation Agacom