IL RITORNO DI CAGLIOSTRO

IL RITORNO DI CAGLIOSTRO

LE RETOUR DE CAGLIOSTRO

Daniele Ciprì

0h 1min
2021
Story of IL RITORNO DI CAGLIOSTRO
IL RITORNO DI CAGLIOSTRO LE RETOUR DE CAGLIOSTRO En 2003, en Sicile, on a retrouvé un film des années 40 que l'on croyait disparu à jamais. Il s'agit de II ritorno di Cagliostro, et cela fournit l'occa­sion à de grands critiques cinémato­graphiques de retracer l'histoire de la maison de production Trinacria, fon­dée en 1947 par les deux frères La Marca. Après guerre, en Sicile. Il y a des hommes proches de l'église catho­lique qui rêvent de concurrencer Cinecittà en produisant des films dans l'île, les frères La Marca trouvent appuis et capitaux pour produire des films ringards qui sont des échecs commerciaux. Néanmoins, le projet II ritorno di Cagliostro avance. Le réalisateur est choisi, ainsi que la vedette, un comédien américain sur le déclin. Naturellement, le tournage est un désastre... Sur la base du récit d'un groupe d'incapables aux prises avec un projet cinématographique qui les dépasse, Cipri et Maresco, habitués de la provocation, composent un film délirant avec une galerie de personnage qui tient du zoo : un curéqui fait le dise jockey avec un gramophone pour faire danser les autres curés, un cardinal barbu et gueulard, sa mère décrépitéqui pue et qui tricote, deux fabricants de statues de saints passionnés de cinéma, un baron possédé par l'esprit de Cagliostro, un cinéaste débauché et un comédien américain alcoolique.   Attention à ne pas quitter son fauteuil avant la fin du générique. Une surprise vous y attend.   " Un film qui fait beaucoup rire dans sa première partie et qui subite­ment change de ton avec l'arrivée d'un nain maître de cérémonie qui, en changeant les images, raconte la véritable histoire. Un film italien rare, très soigné, parcouru par une veine d'ironie et de passion, àla fois sombre et vivace. " Emanuela Martini, Film TV, 9 septembre 2003
    • IL RITORNO DI CAGLIOSTRO

      LE RETOUR DE CAGLIOSTRO

      En 2003, en Sicile, on a retrouvé un film des années 40 que l'on croyait disparu à jamais. Il s'agit de II ritorno di Cagliostro, et cela fournit l'occa­sion à de grands critiques cinémato­graphiques de retracer l'histoire de la maison de production Trinacria, fon­dée en 1947 par les deux frères La Marca.

      Après guerre, en Sicile. Il y a des hommes proches de l'église catho­lique qui rêvent de concurrencer Cinecittà en produisant des films

      dans l'île, les frères La Marca trouvent appuis et capitaux pour produire des films ringards qui sont des échecs commerciaux. Néanmoins, le projet II ritorno di Cagliostro avance. Le réalisateur est choisi, ainsi que la vedette, un comédien américain sur le déclin. Naturellement, le tournage est un désastre...

      Sur la base du récit d'un groupe d'incapables aux prises avec un projet cinématographique qui les dépasse, Cipri et Maresco, habitués de la provocation, composent un film délirant avec une galerie de personnage qui tient du zoo : un curéqui fait le dise jockey avec un gramophone pour faire danser les autres curés, un cardinal barbu et gueulard, sa mère décrépitéqui pue et qui tricote, deux fabricants de statues de saints passionnés de cinéma, un baron possédé par l'esprit de Cagliostro, un cinéaste débauché et un comédien américain alcoolique.

       

      Attention à ne pas quitter son fauteuil avant la fin du générique. Une surprise vous y attend.

       

      " Un film qui fait beaucoup rire dans sa première partie et qui subite­ment change de ton avec l'arrivée d'un nain maître de cérémonie qui, en changeant les images, raconte la véritable histoire. Un film italien rare, très soigné, parcouru par une veine d'ironie et de passion, àla fois sombre et vivace. "

      Emanuela Martin!, Film TV, 9 septembre 2003

    • Réalisation
      Daniele Cipri, Franco Maresco
    • Scénario
      Daniele Cipri, Franco Maresco
    • Image
      Daniele Cipri
    • Montage
      Fabio Nunziata
    • Musique
      Jean Marie Senia, Souad Massi
    • Productions
      Cinico Cinema, Rai Cinema, Istituto Luce, Tele+
    • Distribution France
      Surreal Film
    • Vente à l’étranger
      Raitrade
    • Interprètes
      Robert Englund, Luigi Maria Burruano, Franco Scaldati, Franco Gaiezza, Pietro Giordano, Davide Marotta, Mauro Spitaleri, Giacomo Civiletti, Tatti Sanguineti
    • Année
      2003
    • Durée
      1h 40
    • Pays de production
      Italie
    Movie, TV Show, Filmmakers and Film Studio WordPress Theme.

    Press Enter / Return to begin your search or hit ESC to close

    En vous inscrivant, vous acceptez nos Conditions générales d’utilisation et notre Politique de confidentialité .

    Les nouvelles adhésions ne sont pas autorisées.

    Festival du Film Italien de Villerupt

    Festival du Film Italien de Villerupt
    6 rue Clemenceau
    54190 Villerupt


    +33 (0)3 82 89 40 22
    organisation@festival-villerupt.com

    ©2021 Festival du Film Italien de Villerupt - Tous droits réservés - Réalisation Agacom