IMMACOLATA ET CONCETTA

IMMACOLATA E CONCETTA, L’ALTRA GELOSIA

0h 1min
1979
Story of IMMACOLATA E CONCETTA, L’ALTRA GELOSIA
IMMACOLATA E CONCETTA, L'ALTRA GELOSIA IMMACOLATA ET CONCETTA Dans un village de la campagne napolitaine vivent Immacolata, 35 ans, son mari maçon, Pasquale, et leur fillette de 8 ans Lucia. Immacolata a en gérance une petite boucherie. Pour complaire à Ciro, le propriétaire à qui elle doit de l'argent, elle tente de prostituer une mineure de 16 ans. Cela la mène en prison. Elle y rencontre Concetta, une ouvrière agricole, incarcérée pour avoir blessé d'un coup de revolver le mari d'une femme avec laquelle elle avait une liaison. Deux ans plus tard, Concetta rejoint Immacolata dans une pension de famille de la banlieue de Naples. Elles peuvent enfin s'aimer librement. Leur liaison fait le tour du village. Faisant fi des ragots, des menaces de Pasquale et des difficultés qu'éprouvé Concetta pour trouver du travail, les deux jeunes femmes ne renoncent pas à leur amour. Bientôt même, Immacolata décide d'installer Concetta chez elle. Lucia se blesse grièvement en jouant et Immacolata se rend en pèlerinage pour implorer la Vierge. Ce qui ne l'empêche pas quelque temps après, d'accepter l'invitation à dîner de Ciro et de finir dans son lit. Concetta lui fait une scène de jalousie ; elle ne comprend pas qu'Immacolata ne se satisfasse pas d'une liaison exclusivement homosexuelle. Immacolata finit par obtenir de Ciro qu'il mette une boucherie à son nom à Naples. Elle projette de s'installer en ville avec Concetta, se rapprochant ainsi de sa fille toujours hospitalisée. Immacolata est enceinte de Ciro. Cette nouvelle déclenche une violente réaction chez Concetta bien que son amie l'assure de son amour et de sa volonté d'avorter. Un soir de pluie, Concetta retrouve Immacolata et la tue.   "II y a un cinéma méridionaliste, tout comme il y a une littérature méridionaliste : ce qu'on attend de l'intellectuel du Sud, c'est d'être la conscience d'un problème, d'offrir un témoignage. Le fait est que le Sud est devenu, depuis de trop longues années, le Grand Lieu Commun. Et plus on en parie, moins on le connaît : plus les idéologues en parlent avec plus de bruit, et plus son silence apparaît profond et lointain. Ce film se place nettement et délibérément en dehors de ce malentendu. Ce film a la structure narrative d'un mélo traditionnel. De ce point de vue, il ne dissimule pas non plus ses liens avec une certaine tradition napolitaine, aussi bien théâtrale que cinématographique. Par ailleurs, toutes ses données concrètes - les gestes, le langage, les lieux, les paysages, les objets, les costumes, etc... - se rapportent à un contexte réaliste". Salvatore PISCICELLI   Salvatore PISCICELLI étonne, parce qu 'il ne dresse qu 'un constat, tout à fait quotidien, au bord des âmes, à fleur d'êtres humains. Ce film n'a pas choqué l'Italie, malgré l'étrangeté ou la nouveauté du propos. Bien au contraire, Ida DI BENEDETTO, dans le rôle d'Immacolata, a reçu le prix de la meilleure actrice italienne de l'année 1980, et la plupart des critiques transalpins ont salué ce film comme un chef-d'œuvre qui bouleverse les données du cinéma consacré au "mezzogiomo". Samuel Lachize - Humanité Dimanche, 17 octobre 1980    
    • IMMACOLATA E CONCETTA, L'ALTRA GELOSIA

      IMMACOLATA ET CONCETTA

      Dans un village de la campagne napolitaine vivent Immacolata, 35 ans, son mari maçon, Pasquale, et leur fillette de 8 ans Lucia. Immacolata a en gérance une petite boucherie. Pour complaire à Ciro, le propriétaire à qui elle doit de l'argent, elle tente de prostituer une mineure de 16 ans. Cela la mène en prison. Elle y rencontre Concetta, une ouvrière agricole, incarcérée pour avoir blessé d'un coup de revolver le mari d'une femme avec laquelle elle avait une liaison.

      Deux ans plus tard, Concetta rejoint Immacolata dans une pension de famille de la banlieue de Naples. Elles peuvent enfin s'aimer librement. Leur liaison fait le tour du village. Faisant fi des ragots, des menaces de Pasquale et des difficultés qu'éprouvé Concetta pour trouver du travail, les deux jeunes femmes ne renoncent pas à leur amour. Bientôt même, Immacolata décide d'installer Concetta chez elle. Lucia se blesse grièvement en jouant et Immacolata se rend en pèlerinage pour implorer la Vierge. Ce qui ne l'empêche pas quelque temps après, d'accepter l'invitation à dîner de Ciro et de finir dans son lit. Concetta lui fait une scène de jalousie ; elle ne comprend pas qu'Immacolata ne se satisfasse pas d'une liaison exclusivement homosexuelle. Immacolata finit par obtenir de Ciro qu'il mette une boucherie à son nom à Naples. Elle projette de s'installer en ville avec Concetta, se rapprochant ainsi de sa fille toujours hospitalisée. Immacolata est enceinte de Ciro. Cette nouvelle déclenche une violente réaction chez Concetta bien que son amie l'assure de son amour et de sa volonté d'avorter. Un soir de pluie, Concetta retrouve Immacolata et la tue.

       

      "II y a un cinéma méridionaliste, tout comme il y a une littérature méridionaliste : ce qu'on attend de l'intellectuel du Sud, c'est d'être la conscience d'un problème, d'offrir un témoignage. Le fait est que le Sud est devenu, depuis de trop longues années, le Grand Lieu Commun. Et plus on en parie, moins on le connaît : plus les idéologues en parlent avec plus de bruit, et plus son silence apparaît profond et lointain. Ce film se place nettement et délibérément en dehors de ce malentendu. Ce film a la structure narrative d'un mélo traditionnel. De ce point de vue, il ne dissimule pas non plus ses liens avec une certaine tradition napolitaine, aussi bien théâtrale que cinématographique. Par ailleurs, toutes ses données concrètes - les gestes, le langage, les lieux, les paysages, les objets, les costumes, etc... - se rapportent à un contexte réaliste".

      Salvatore PISCICELLI

       

      Salvatore PISCICELLI étonne, parce qu 'il ne dresse qu 'un constat, tout à fait quotidien, au bord des âmes, à fleur d'êtres humains. Ce film n'a pas choqué l'Italie, malgré l'étrangeté ou la nouveauté du propos. Bien au contraire, Ida DI BENEDETTO, dans le rôle d'Immacolata, a reçu le prix de la meilleure actrice italienne de l'année 1980, et la plupart des critiques transalpins ont salué ce film comme un chef-d'œuvre qui bouleverse les données du cinéma consacré au "mezzogiomo".

      Samuel Lachize - Humanité Dimanche, 17 octobre 1980

       

       

    • Réalisation
      Salvatore Piscicelli
    • Scenario
      Salvatore Piscicelli, Caria Apuzzo
    • Image
      Emilio Bestetti
    • Montage
      Roberto Schiavone
    • Musique
      Gustavo Beytelman
    • Producer (s)
      Enzo Porcelli
    • Productions
      Antea
    • Distribution France
      Les grands films classiques
    • Interprètes
      Ida Di Benedetto, Marcella Michelangeli, Tommaso Bianco, Lucio Allocca, Lucia Ragni, Biancamaria Mastrominico
    • Année
      1979
    • Durée
      1h 32
    • Pays de production
      Italie
    Movie, TV Show, Filmmakers and Film Studio WordPress Theme.

    Press Enter / Return to begin your search or hit ESC to close

    En vous inscrivant, vous acceptez nos Conditions générales d’utilisation et notre Politique de confidentialité .

    Les nouvelles adhésions ne sont pas autorisées.

    Festival du Film Italien de Villerupt

    Festival du Film Italien de Villerupt
    6 rue Clemenceau
    54190 Villerupt


    +33 (0)3 82 89 40 22
    organisation@festival-villerupt.com

    ©2021 Festival du Film Italien de Villerupt - Tous droits réservés - Réalisation Agacom