IO BALLO DA SOLA

IO BALLO DA SOLA

BEAUTÉ VOLÉE

0h 1min
1996
Story of IO BALLO DA SOLA
IO BALLO DA SOLA BEAUTÉ VOLÉE Après le suicide de sa mère, Lucy Harmon, jeune américaine de dix-neuf an< se rend en Toscane pour venir passer des vacances. Elle a été invitée pa Diana et lan Grayson qui possèdent une belle villa près de Sienne où séjourne une communauté cosmopolite d'esthètes argentés. Le couple a proposé à Lucy d( servir de modèle à lan qui est sculpteur, mais en fait, il voulait surtout revoir la fill< de leur amie, poétesse reconnue, qui partageait la vie de la communauté. Pour l< pure et belle Lucy, les motivations sont différentes. Elle espère, primo, connaître If grand frisson dans les bras de Nicolo Donati, qui lui donna l'été de ses quinze an< son premier baiser, et seconde, élucider un passage énigmatique du journal intime de sa mère au sujet de son géniteur. Les élans juvéniles de Lucy, la maison annexe, ouverte aux regards, où elle dort, danse seule*, écrit son journal, troublent profondément les hôtes et les invités de la "Casa Grayson", réveillant leurs émotions quelque peu émoussées. Un ami intime du couple, Alex, un écrivain atteint d'une maladie en phase terminale, est profondément attiré et ému par Lucy. Il reprend goût à la vie en découvrant son secret et l'encourage à persévérer dans sa quête. Lucy pose pour lan, découvre peu-à-peu qu'elle est amoureuse d'Osvaldo, le frère de Nicolo, recherche des éléments qui lui permettraient de connaître le nom de son vrai père. Après une soirée mondaine dans la propriété des Donati, Lucy et Osvaldo font l'amour ; pour l'un comme pour l'autre, c'est la première fois. Alex, mourant, est transporté à l'hôpital. Lucy parvient à faire avouer à lan qu'il fut, par une belle nuit d'été toscan, l'amant de sa mère. * "je danse seule" est la traduction littérale du titre italien.     C'est en rendant visite à des amis en Toscane que Bertolucci eut l'idée de raconter l'histoire d'une jeune Américaine au seuil de l'âge adulte, et des effets que son passage dans cette province aurait sur un petit groupe d'artistes et d'intellectuels expatriés. Un titre qui symbolise à la fois la beauté naturelle de la Toscane, dont les esthètes de cette communauté se repaissent, et la captivante beauté de la protagoniste, Lucy. "Mon dernier film en Italie : La tragédie d'un homme ridicule, remonte à 1980-1981. Cependant Beauté volée ne parle pas de l'Italie, mais d'un petit groupe, hautement cosmopolite, qui aime/ 'Italie et y établit une petite communauté, au sommetd 'une colline. Quelques Italiens interviennent dans l'action, mais encore une fois, il ne s'agit pas d'un film sur la condition italienne, ni sur les tourments qui nous agitent en ce moment. C'est pour moi un retour—prudent—au pays natal. Après avoir enchaîné trois "grosses"productions, qui n'étaient pas seulement ambitieuses par leur ampleur mais aussi par leurs thèmes, j'avais envie d'œuvrer dans un registre plus intimiste. Je souhaitais un matériau plus léger, une ambiance un peu mozartienne et tchekhovienne. Je pensais que ce serait intéressant de décrire l'entrée d'une jeune fille dans la vie adulte et d'inverser ainsi ma tendance, toute récente, a travailler sur une grande échelle. J'ai essayé d'observer la Toscane comme si je la découvrais en me me temps que Lucy, à travers les yeux candides d'une jeune fille venue d'un lointain pays pour devenir femme. Les paysages du film reflètent à la fois la force de la jeunesse et son caractère éphémère. " Bernardo Bertolucci
    • IO BALLO DA SOLA

      BEAUTÉ VOLÉE

      Après le suicide de sa mère, Lucy Harmon, jeune américaine de dix-neuf an< se rend en Toscane pour venir passer des vacances. Elle a été invitée pa Diana et lan Grayson qui possèdent une belle villa près de Sienne où séjourne une communauté cosmopolite d'esthètes argentés. Le couple a proposé à Lucy d( servir de modèle à lan qui est sculpteur, mais en fait, il voulait surtout revoir la fill< de leur amie, poétesse reconnue, qui partageait la vie de la communauté. Pour l< pure et belle Lucy, les motivations sont différentes. Elle espère, primo, connaître If grand frisson dans les bras de Nicolo Donati, qui lui donna l'été de ses quinze an< son premier baiser, et seconde, élucider un passage énigmatique du journal intime de sa mère au sujet de son géniteur.

      Les élans juvéniles de Lucy, la maison annexe, ouverte aux regards, où elle dort, danse seule*, écrit son journal, troublent profondément les hôtes et les invités de la "Casa Grayson", réveillant leurs émotions quelque peu émoussées. Un ami intime du couple, Alex, un écrivain atteint d'une maladie en phase terminale, est profondément attiré et ému par Lucy. Il reprend goût à la vie en découvrant son secret et l'encourage à persévérer dans sa quête. Lucy pose pour lan, découvre peu-à-peu qu'elle est amoureuse d'Osvaldo, le frère de Nicolo, recherche des éléments qui lui permettraient de connaître le nom de son vrai père. Après une soirée mondaine dans la propriété des Donati, Lucy et Osvaldo font l'amour ; pour l'un comme pour l'autre, c'est la première fois. Alex, mourant, est transporté à l'hôpital. Lucy parvient à faire avouer à lan qu'il fut, par une belle nuit d'été toscan, l'amant de sa mère.

      * "je danse seule" est la traduction littérale du titre italien.

       

       

      C'est en rendant visite à des amis en Toscane que Bertolucci eut l'idée de raconter l'histoire d'une jeune Américaine au seuil de l'âge adulte, et des effets que son passage dans cette province aurait sur un petit groupe d'artistes et d'intellectuels expatriés.

      Un titre qui symbolise à la fois la beauté naturelle de la Toscane, dont les esthètes de cette communauté se repaissent, et la captivante beauté de la protagoniste, Lucy.

      "Mon dernier film en Italie : La tragédie d'un homme ridicule, remonte à 1980-1981. Cependant Beauté volée ne parle pas de l'Italie, mais d'un petit groupe, hautement cosmopolite, qui aime/ 'Italie et y établit une petite communauté, au sommetd 'une colline. Quelques Italiens interviennent dans l'action, mais encore une fois, il ne s'agit pas d'un film sur la condition italienne, ni sur les tourments qui nous agitent en ce moment. C'est pour moi un retour—prudent—au pays natal. Après avoir enchaîné trois "grosses"productions, qui n'étaient pas seulement ambitieuses par leur ampleur mais aussi par leurs thèmes, j'avais envie d'œuvrer dans un registre plus intimiste. Je souhaitais un matériau plus léger, une ambiance un peu mozartienne et tchekhovienne. Je pensais que ce serait intéressant de décrire l'entrée d'une jeune fille dans la vie adulte et d'inverser ainsi ma tendance, toute récente, a travailler sur une grande échelle.

      J'ai essayé d'observer la Toscane comme si je la découvrais en me me temps que Lucy, à travers les yeux candides d'une jeune fille venue d'un lointain pays pour devenir femme. Les paysages du film reflètent à la fois la force de la jeunesse et son caractère éphémère. "

      Bernardo Bertolucci

    • Réalisation
      Bernardo Bertolucci
    • Scénario
      Susan Minot, Bernardo Bertolucci
    • Image
      Daruis Khondji
    • Montage
      Pietro Scalia
    • Musique
      Richard Hartley
    • Producteur (s)
      Jeremy Thomas Yves Attal
    • Productions
      Fiction, Recorder Picture Company, UGC Images, en association avec Canal + et France 2 Cinéma
    • Distribution France
      UFD
    • Interprètes
      Liv Tyler, Sinead Cusack, Jeremy Irons, Jean Marais, Stefania Sandrelli, Donal Me Cann, D.W. Moffett, Roberto Zibetti
    • Année
      1996
    • Durée
      1h 55
    • Pays de production
      Italie, France Grande Bretagne
    Movie, TV Show, Filmmakers and Film Studio WordPress Theme.

    Press Enter / Return to begin your search or hit ESC to close

    En vous inscrivant, vous acceptez nos Conditions générales d’utilisation et notre Politique de confidentialité .

    Les nouvelles adhésions ne sont pas autorisées.

    Festival du Film Italien de Villerupt

    Festival du Film Italien de Villerupt
    6 rue Clemenceau
    54190 Villerupt


    +33 (0)3 82 89 40 22
    organisation@festival-villerupt.com

    ©2021 Festival du Film Italien de Villerupt - Tous droits réservés - Réalisation Agacom