ITALIAN MOVIES

ITALIAN MOVIES

0h 1min
2021
Story of ITALIAN MOVIES
ITALIAN MOVIES Un studio de télévision, quelque part à Turin. Le jour, une vraie fourmilière, techniciens et comédiens s’affairent pour tourner à la va-vite les épisodes d’une série. Le soir, lorsque les projecteurs sont éteints et que tout le monde est parti, les locaux sont livrés au personnel d’une entreprise de nettoyage, pour l’essentiel des immigrés, naturellement. Un soir la porte du réduit où sont rangées les caméras est restée ouverte et Dilip (Neil D’Souza) est pris de l’envie soudaine d’en essayer une. Malgré les réticences de Zahur (Eriq Ebouaneyt) tout le monde est petit à petit conquis par l’idée d’utiliser le studio la nuit pour enregistrer des clips, des messages, que d’autres immigrés pourront envoyer à leurs familles. Mako (Aleksei Guskov) met son génie financier au service de la « société » Italian Movies qui commence à être connue dans les milieux des immigrés. Les demandes affluent. L’argent aussi. Jusqu’au jour où le directeur du studio (Filippo Timi) découvre le pot-aux-roses…   Cesare Zavattini disait souvent que le cinéma italien avait connu la crise lorsque les réalisateurs et les scénaristes avaient arrêté de prendre le bus. Devoir le rappeler aujourd’hui encore paraît à peine croyable. Heureusement, il existe toujours des cinéastes qui n’ont pas perdu l’envie de regarder autour d’eux et de chercher des sujets dans la vie de tous les jours. Avec obstination ils  continuent de prendre le bus, ils voient que l’Italie a changé et ils réalisent des films intelligents. C’est le cas d’Italian Movies, le premier film tout à fait réussi du publicitaire milanais Matteo Pellegrini. Tourné à Turin avec un petit budget, c’est une œuvre tout autre que banale, élaborée avec un mélange adroit de références et de styles. Le scénario dose habilement les situations dramatiques et les scènes comiques. Alessio CONCA, Schermi, 14 juillet 2013   Matteo Pellegrini (1967) s’est formé au DAMS (Discipline delle Arti della Musica e dello Spettacolo) de l’Université de Bologne et à la Scuola Civica di Cinema de Milan. De 1994 à 1997 il réalise divers courts métrages, puis il passe à la réalisation de clips pour Renato Zero, Laura Pausini… À partir de 2002 il se consacre essentiellement à la réalisation de spots publicitaires. Italian Movies est son premier long métrage de fiction.
    • ITALIAN MOVIES

      Un studio de télévision, quelque part à Turin. Le jour, une vraie fourmilière, techniciens et comédiens s’affairent pour tourner à la va-vite les épisodes d’une série. Le soir, lorsque les projecteurs sont éteints et que tout le monde est parti, les locaux sont livrés au personnel d’une entreprise de nettoyage, pour l’essentiel des immigrés, naturellement. Un soir la porte du réduit où sont rangées les caméras est restée ouverte et Dilip (Neil D’Souza) est pris de l’envie soudaine d’en essayer une. Malgré les réticences de Zahur (Eriq Ebouaneyt) tout le monde est petit à petit conquis par l’idée d’utiliser le studio la nuit pour enregistrer des clips, des messages, que d’autres immigrés pourront envoyer à leurs familles. Mako (Aleksei Guskov) met son génie financier au service de la « société » Italian Movies qui commence à être connue dans les milieux des immigrés. Les demandes affluent. L’argent aussi. Jusqu’au jour où le directeur du studio (Filippo Timi) découvre le pot-aux-roses…

       

      Cesare Zavattini disait souvent que le cinéma italien avait connu la crise lorsque les réalisateurs et les scénaristes avaient arrêté de prendre le bus. Devoir le rappeler aujourd’hui encore paraît à peine croyable. Heureusement, il existe toujours des cinéastes qui n’ont pas perdu l’envie de regarder autour d’eux et de chercher des sujets dans la vie de tous les jours. Avec obstination ils  continuent de prendre le bus, ils voient que l’Italie a changé et ils réalisent des films intelligents. C’est le cas d’Italian Movies, le premier film tout à fait réussi du publicitaire milanais Matteo Pellegrini. Tourné à Turin avec un petit budget, c’est une œuvre tout autre que banale, élaborée avec un mélange adroit de références et de styles. Le scénario dose habilement les situations dramatiques et les scènes comiques.

      Alessio CONCA, Schermi, 14 juillet 2013

       

      Matteo Pellegrini (1967) s’est formé au DAMS (Discipline delle Arti della Musica e dello Spettacolo) de l’Université de Bologne et à la Scuola Civica di Cinema de Milan. De 1994 à 1997 il réalise divers courts métrages, puis il passe à la réalisation de clips pour Renato Zero, Laura Pausini… À partir de 2002 il se consacre essentiellement à la réalisation de spots publicitaires. Italian Movies est son premier long métrage de fiction.

    • Réalisation
      Matteo Pellegrini
    • Scénario
      Matteo Pellegrini, Paolo Rossi
    • Image
      Umberto Manente
    • Montage
      Biagio Emilio Bodriti
    • Musique
      Mario Mariani
    • Producteur (s)
      Benedetto Habib, Fabio Cacciatori, Yury Krestinskiy
    • Productions
      Indiana Production Company, Lumiq Studios, Eagle Pictures, avec la contribution du MiBAC, Trikita Entertainment, avec le soutien de la Film Commission Torino Piemonte
    • Vente à l’étranger
      Intramovies
    • Interprètes
      Filippo Timi, Aleksei Guskov, Neil D&39;Souza, Michele Venitucci, Eriq Ebouaney, Melanie Gerren, Anita Kravos, Michele Di Mauro, Roberto Zibetti, Tiziana Catalano, Alice Arcuri, Chiara Salerno, Harvey Virdi
    • Année
      2012
    • Durée
      1h 39
    • Pays de production
      iItalie
    • Format
      VOST
    • Citation
      Ils ont besoin de raconter quelque chose de beau.
    Movie, TV Show, Filmmakers and Film Studio WordPress Theme.

    Press Enter / Return to begin your search or hit ESC to close

    En vous inscrivant, vous acceptez nos Conditions générales d’utilisation et notre Politique de confidentialité .

    Les nouvelles adhésions ne sont pas autorisées.

    Festival du Film Italien de Villerupt

    Festival du Film Italien de Villerupt
    6 rue Clemenceau
    54190 Villerupt


    +33 (0)3 82 89 40 22
    organisation@festival-villerupt.com

    ©2021 Festival du Film Italien de Villerupt - Tous droits réservés - Réalisation Agacom