JACK FRUSCIANTE È USCITO DAL GRUPPO

0h 1min
1996
Story of JACK FRUSCIANTE È USCITO DAL GRUPPO
JACK FRUSCIANTE È USCITO DAL GRUPPO

Alex (Stefano Accorsi) est un garçon sympathique, avec plus d'esprit critique et de charme que la moyenne de ses camarades de classe. Les échanges avec ses parents sont souvent source d'incompréhensions et Alex se consacre aux répétitions avec ses amis d'un groupe de musique punk rock. Alex rencontre Aidi (Violante Placido) qui lui a fixé un rendez-vous pour échanger des livres de poésie. Ils se plaisent tout de suite, se fréquentent, et, sur son vélo, Alex pédale, enthousiaste, vers la maison d'Aidi dans les vertes collines bolonaises. Mais Aidi hésite à s'engager davantage car elle doit partir pour une année étudier aux États-Unis. Leur relation s'interrompt, et Alex, amoureux pour la première fois, souffre.

 

« Porter cette histoire à l'écran représente une possibilité unique, forte et non conventionnelle de comprendre une génération. Ces jeunes s'expriment à l'aide d'une sorte d'argot perpétuellement remis à jour, refusant le langage imposé par la société adulte ; de plus ils connaissent bien le domaine musical, et plus particulièrement un certain type de rock qui constitue le vrai ciment des générations, le rock comme point de référence culturelle, comme sujet de discussion, comme défoulement, comme monde en progrès d'où dégager morales et citations. (...) À travers les protagonistes, avec leurs différences, se dessine un éventail de désirs et d'attentes vis-à-vis de la réalité locale et nationale de la partie la plus consciente, justement, de la nouvelle génération. »

Enza Negroni, Dossier de presse

 

Assistante sur des films de Pupi Avati et de Gianfranco Mingozzi, Enza Negroni (Bologne, 1962) est une réalisatrice de documentaires essentiellement réalisés pour la Commune de Bologne et la RAI. L'adaptation du best-seller d'Enrico Brizzi est son unique long-métrage de fiction, Prix du Public et Prix du Jury Jeunes à Villerupt en 1996.

    • JACK FRUSCIANTE È USCITO DAL GRUPPO

      Alex (Stefano Accorsi) est un garçon sympathique, avec plus d'esprit critique et de charme que la moyenne de ses camarades de classe. Les échanges avec ses parents sont souvent source d'incompréhensions et Alex se consacre aux répétitions avec ses amis d'un groupe de musique punk rock. Alex rencontre Aidi (Violante Placido) qui lui a fixé un rendez-vous pour échanger des livres de poésie. Ils se plaisent tout de suite, se fréquentent, et, sur son vélo, Alex pédale, enthousiaste, vers la maison d'Aidi dans les vertes collines bolonaises. Mais Aidi hésite à s'engager davantage car elle doit partir pour une année étudier aux États-Unis. Leur relation s'interrompt, et Alex, amoureux pour la première fois, souffre.

       

      « Porter cette histoire à l'écran représente une possibilité unique, forte et non conventionnelle de comprendre une génération. Ces jeunes s'expriment à l'aide d'une sorte d'argot perpétuellement remis à jour, refusant le langage imposé par la société adulte ; de plus ils connaissent bien le domaine musical, et plus particulièrement un certain type de rock qui constitue le vrai ciment des générations, le rock comme point de référence culturelle, comme sujet de discussion, comme défoulement, comme monde en progrès d'où dégager morales et citations. (...) À travers les protagonistes, avec leurs différences, se dessine un éventail de désirs et d'attentes vis-à-vis de la réalité locale et nationale de la partie la plus consciente, justement, de la nouvelle génération. »

      Enza Negroni, Dossier de presse

       

      Assistante sur des films de Pupi Avati et de Gianfranco Mingozzi, Enza Negroni (Bologne, 1962) est une réalisatrice de documentaires essentiellement réalisés pour la Commune de Bologne et la RAI. L'adaptation du best-seller d'Enrico Brizzi est son unique long-métrage de fiction, Prix du Public et Prix du Jury Jeunes à Villerupt en 1996.

    • Réalisation
      Enza Negroni
    • Scénario
      Enrico Brizzi, Enza Negroni, avec la collaboration de Ennio Montanari, Massimo Canalini, d’après le roman d’Enrico Brizzi
    • Image
      Alessio Gelsini Torresi
    • Montage
      Roberto Missiroli
    • Musique
      Umberto Palazzo
    • Producteur (s)
      Romano Cardarelli
    • Productions
      Brosfilm, Medusa Film
    • Interprètes
      Stefano Accorsi, Violante Placido, Alessandro Zamattio, Barbara Livi, Ivano Marescotti, Athina Cenci, Andrea Manai, Riccardo Pedrazzoli, Stefano Rivi, Patrizia Piccinini, Franco Alvisi, Simone Sabattini
    • Année
      1996
    • Durée
      1h 40
    • Pays de production
      Italie
    • Format
      VOST
    • Citation
      Nous sommes irrémédiablement différents… et c’est super de rencontrer des gens différents, sauf que c’est impossible de les comprendre complètement…
    Movie, TV Show, Filmmakers and Film Studio WordPress Theme.

    Press Enter / Return to begin your search or hit ESC to close

    En vous inscrivant, vous acceptez nos Conditions générales d’utilisation et notre Politique de confidentialité .

    Les nouvelles adhésions ne sont pas autorisées.

    Festival du Film Italien de Villerupt

    Festival du Film Italien de Villerupt
    6 rue Clemenceau
    54190 Villerupt


    +33 (0)3 82 89 40 22
    organisation@festival-villerupt.com

    ©2021 Festival du Film Italien de Villerupt - Tous droits réservés - Réalisation Agacom