LA DOMENICA SPECIALMENTE

LA DOMENICA SPECIALMENTE

LE DIMANCHE DE PRÉFÉRENCE

0h 1min
1991
Story of LA DOMENICA SPECIALMENTE
LA DOMENICA SPECIALMENTE LE DIMANCHE DE PRÉFÉRENCE   IL CANE BLU (Le chien bleu) de Giuseppe TORNATORE Amleto voit un jour débarquer dans son échoppe de barbier-cordonnier un chien errant. Un bâtard, qui porte entre les deux yeux une marque bleue. Amleto le chasse : il n'aime pas les chiens, tient à sa solitude. Mais la bête inconnue a "adopté" Amleto ; elle s'incruste, aboie la nuit sous ses fenêtres, le suit partout. LA NEVE SUL FUOCO (La neige sur le feu) de Marco Tullio GIORDANA Catenna se confesse à l'indulgent curé du village : elle a pris l'habitude, dans sa grande maison assiégée par l'hiver, d'épier les ébats amoureux de son fils et de sa bru, jeunes mariés fougueux dont les soupirs de plaisir montent jusqu'à sa chambre. Son œil indiscret a même croisé le regard de la jeune femme. Celle-ci n'a pas paru gênée, comme si elle voulait rendre Catenna complice de son plaisir. Entre elles, un rituel s'est installé. LA DOMENICA SPECIALMENTE (Le dimanche de préférence)  de Giuseppe BERTOLUCCI Amours croisées, amours perdues. Vittorio, dans sa belle décapotable rouge, rencontre sur la route une femme belle et provocante, accompagnée d'un jeune homme étrange qu'elle dit en pleine dépression nerveuse. Vittorio emmène le couple dans sa grande maison, où commence un subtil marivaudage. LE CHIESE Dl LEGNO (Les églises de bois) de Francesco BARILLI Rimini, l'été. Clameurs nocturnes d'une maison balnéaire à la mode, qui vit au rythme des night-clubs. Un petit homme - l'un de ces "vitelloni" oisifs chers à Fellini - participe à la fête, lorgnant sur les créatures de rêve qu'il croise dans la ville. Soudain, tout le monde se précipite vers la plage : étrange apparition, trois églises de bois flottent sur la mer. La spiritualité d'un monde à la dérive.   Tonino GUERRA est né en Romagne en 1920. Il a été d'abord instituteur et c'est pendant la guerre, en déportation, qu'il commence  à écrire des poèmes. Conjointement avec PETRI et DE SANTIS il signe ses premiers scénarios vers la fin des années cinquante. Puis c'est la rencontre avec ANTONIONI et une collaboration à tous ses films à l'exception d'un seul. Sa précieuse expérience et sa contribution ont été importantes sur plusieurs œuvres de DE SICA, ROSI, FELLINI, des frères TAVIANI, d'ANGELOPOULOS. Bien qu'il consacre beaucoup de temps au cinéma, Tonino GUERRA a toujours continué son activité de poète et conteur. Dans La domenica specialmente il a adapté quelques uns des récits qu'il a consacré à sa terre natale, et à la ville de Rimini.
    • LA DOMENICA SPECIALMENTE

      LE DIMANCHE DE PRÉFÉRENCE

       

      IL CANE BLU (Le chien bleu) de Giuseppe TORNATORE

      Amleto voit un jour débarquer dans son échoppe de barbier-cordonnier un chien errant. Un bâtard, qui porte entre les deux yeux une marque bleue. Amleto le chasse : il n'aime pas les chiens, tient à sa solitude. Mais la bête inconnue a "adopté" Amleto ; elle s'incruste, aboie la nuit sous ses fenêtres, le suit partout.

      LA NEVE SUL FUOCO (La neige sur le feu) de Marco Tullio GIORDANA

      Catenna se confesse à l'indulgent curé du village : elle a pris l'habitude, dans sa grande maison assiégée par l'hiver, d'épier les ébats amoureux de son fils et de sa bru, jeunes mariés fougueux dont les soupirs de plaisir montent jusqu'à sa chambre. Son œil indiscret a même croisé le regard de la jeune femme. Celle-ci n'a pas paru gênée, comme si elle voulait rendre Catenna complice de son plaisir. Entre elles, un rituel s'est installé.

      LA DOMENICA SPECIALMENTE (Le dimanche de préférence)  de Giuseppe BERTOLUCCI

      Amours croisées, amours perdues. Vittorio, dans sa belle décapotable rouge, rencontre sur la route une femme belle et provocante, accompagnée d'un jeune homme étrange qu'elle dit en pleine dépression nerveuse. Vittorio emmène le couple dans sa grande maison, où commence un subtil marivaudage.

      LE CHIESE Dl LEGNO (Les églises de bois) de Francesco BARILLI

      Rimini, l'été. Clameurs nocturnes d'une maison balnéaire à la mode, qui vit au rythme des night-clubs. Un petit homme - l'un de ces "vitelloni" oisifs chers à Fellini - participe à la fête, lorgnant sur les créatures de rêve qu'il croise dans la ville. Soudain, tout le monde se précipite vers la plage : étrange apparition, trois églises de bois flottent sur la mer. La spiritualité d'un monde à la dérive.

       

      Tonino GUERRA est né en Romagne en 1920. Il a été d'abord instituteur et c'est pendant la guerre, en déportation, qu'il commence  à écrire des poèmes. Conjointement avec PETRI et DE SANTIS il signe ses premiers scénarios vers la fin des années cinquante. Puis c'est la rencontre avec ANTONIONI et une collaboration à tous ses films à l'exception d'un seul. Sa précieuse expérience et sa contribution ont été importantes sur plusieurs œuvres de DE SICA, ROSI, FELLINI, des frères TAVIANI, d'ANGELOPOULOS. Bien qu'il consacre beaucoup de temps au cinéma, Tonino GUERRA a toujours continué son activité de poète et conteur. Dans La domenica specialmente il a adapté quelques uns des récits qu'il a consacré à sa terre natale, et à la ville de Rimini.

    • Réalisation
      Francesco Barilli Giuseppe Bertolucci Marco Tullio Ciordana Giuseppe Tornatore
    • Scénario
      Tonino Guerra
    • Image
      Tonino Delli Coli, Franco Lecca, Fabio Cianchetti, Gianni Marras
    • Montage
      Mario Morra (Il cane blu), Sergio Nuti (La neve sul fuoco), Fiorella Giovannelli (La domenica specialmente), Cecilia Zanuso (Le chiese di legno)
    • Musique
      Ennio Morricone
    • Producteur (s)
      Mario Orfini, Amedeo Pagani, Erwin Provoost, Giovanna Romagnoli, Giorgio Silvagni
    • Productions
      Titanus, Rai Due, Paradis Films, Basic Cinematografica, Duskk Motion Pictures, avec le concours d'Eurimages
    • Distribution France
      Bac Films
    • Interprètes
      Philippe Noiret, Nicola Di Pinto (Il cane blu) - Maddalena Fellini, Chiara Caselli, Ivano Marescotti (La neve sul fuoco) - Ornella Muti, Bruno Ganz, Andrea Prodan, Nicoletta Braschi (La domenica specialmente) - Jean-Hugues Anglade, Sergio Bini (Le chiese di legno)
    • Année
      1991
    • Durée
      1h 39
    • Pays de production
      Italie, France, Belgique
    Movie, TV Show, Filmmakers and Film Studio WordPress Theme.

    Press Enter / Return to begin your search or hit ESC to close

    En vous inscrivant, vous acceptez nos Conditions générales d’utilisation et notre Politique de confidentialité .

    Les nouvelles adhésions ne sont pas autorisées.

    Festival du Film Italien de Villerupt

    Festival du Film Italien de Villerupt
    6 rue Clemenceau
    54190 Villerupt


    +33 (0)3 82 89 40 22
    organisation@festival-villerupt.com

    ©2021 Festival du Film Italien de Villerupt - Tous droits réservés - Réalisation Agacom