LE CHEF DE GARE

LA STAZIONE

0h 1min
1990
Story of LA STAZIONE
LA STAZIONE LE CHEF DE GARE Domenico est le chef d'une petite gare du sud de l'Italie et il est de service de nuit. Sous des apparences modestes et peu reluisantes se cachent des passions singulières : un amour pour l'allemand, une prédilection pour les statistiques. Domenico chronomètre tous les phénomènes de la vie de tous les jours : combien de temps brûle un morceau de bois dans le poêle ; la régularité avec laquelle tombe le plan à bascule d'un meuble cassé de son bureau. Mais la nuit que Domenico s'apprête à passer ne ressemblera à aucune autre. Dans une grande ville, près de la gare, se déroule une fête. Plusieurs années lumière le séparent de ce monde. Une jeune fille blonde en robe du soir fait irruption dans son bureau. Elle est belle, elle a peur et elle veut quitter au plus vite cet endroit. Mais le premier train ne passera qu'à six heures du matin. Elle n'a plus qu'à attendre. Son fiancé, Danilo, arrogant et arriviste, entre en scène. Il veut la ramener à la fête, Flavia refuse de le suivre pour éviter d'être impliquée dans une affaire louche qu'il a montée. Danilo, hors de lui, retourne à la villa. Domenico et Flavia restent seuls. Petit à petit, les deux deviennent complices. Danilo revient, visiblement contrarié. Il brutalise Flavia et veut l'obliger àle suivre. Domenico réagit et grâce à un stratagème, il se libère de Danilo et se barricade dans son bureau avec Flavia. Réunis par cette aventure inattendue, ils attendent dans l'obscurité. Domenico confesse son amour à Flavia. Elle aussi se sent de plus en plus attirée par lui, mais Danilo fait à nouveau irruption et se jette sur Domenico avec une fureur meurtrière. Ce dernier prend très vite le dessus. Il connait trop bien son bureau pour ne pas se faire piéger. Flavia est vraiment fascinée par ce petit homme. Elle ne sait plus que faire, mais le train arrive et Domenico, qui sait qu'il devra renoncer àun amour impossible, la convainc à partir.   "Sergio c'est un comédien extraordinaire. Dans La stazione, sa première mise en scène de cinéma (modeste, chaleureuse), il s'est réservé le rôle principal et il a bien fait. On ne connait pas Sergio RUBINI en France. Ça ne saurait durer longtemps." Pierre Murat - Télérama - 26/09/90
    • LA STAZIONE

      LE CHEF DE GARE

      Domenico est le chef d'une petite gare du sud de l'Italie et il est de service de nuit. Sous des apparences modestes et peu reluisantes se cachent des passions singulières : un amour pour l'allemand, une prédilection pour les statistiques. Domenico chronomètre tous les phénomènes de la vie de tous les jours : combien de temps brûle un morceau de bois dans le poêle ; la régularité avec laquelle tombe le plan à bascule d'un meuble cassé de son bureau.

      Mais la nuit que Domenico s'apprête à passer ne ressemblera à aucune autre. Dans une grande ville, près de la gare, se déroule une fête. Plusieurs années lumière le séparent de ce monde.

      Une jeune fille blonde en robe du soir fait irruption dans son bureau. Elle est belle, elle a peur et elle veut quitter au plus vite cet endroit. Mais le premier train ne passera qu'à six heures du matin. Elle n'a plus qu'à attendre. Son fiancé, Danilo, arrogant et arriviste, entre en scène. Il veut la ramener à la fête, Flavia refuse de le suivre pour éviter d'être impliquée dans une affaire louche qu'il a montée. Danilo, hors de lui, retourne à la villa. Domenico et Flavia restent seuls.

      Petit à petit, les deux deviennent complices. Danilo revient, visiblement contrarié. Il brutalise Flavia et veut l'obliger àle suivre. Domenico réagit et grâce à un stratagème, il se libère de Danilo et se barricade dans son bureau avec Flavia. Réunis par cette aventure inattendue, ils attendent dans l'obscurité. Domenico confesse son amour à Flavia. Elle aussi se sent de plus en plus attirée par lui, mais Danilo fait à nouveau irruption et se jette sur Domenico avec une fureur meurtrière. Ce dernier prend très vite le dessus. Il connait trop bien son bureau pour ne pas se faire piéger. Flavia est vraiment fascinée par ce petit homme. Elle ne sait plus que faire, mais le train arrive et Domenico, qui sait qu'il devra renoncer àun amour impossible, la convainc à partir.

       

      "Sergio c'est un comédien extraordinaire. Dans La stazione, sa première mise en scène de cinéma (modeste, chaleureuse), il s'est réservé le rôle principal et il a bien fait. On ne connait pas Sergio RUBINI en France. Ça ne saurait durer longtemps."

      Pierre Murat - Télérama - 26/09/90

    • Réalisation
      Sergio Rubini
    • Scenario
      Umberto Marino, Gianfilippo Ascione, Sergio Rubini d'après la comédie d'Umberto Marino
    • Image
      Alessio Gelsini
    • Montage
      Angelo Nicolini
    • Musique
      Antonio Di Pofi
    • Producer (s)
      Domenico Procacci
    • Productions
      Fandango
    • Distribution France
      Sidéral
    • Interprètes
      Sergio Rubini, Margherita Buy, Ennio Fantastichoni, Michel Rocher
    • Année
      1990
    • Durée
      1h 33
    • Pays de production
      Italie
    Movie, TV Show, Filmmakers and Film Studio WordPress Theme.

    Press Enter / Return to begin your search or hit ESC to close

    En vous inscrivant, vous acceptez nos Conditions générales d’utilisation et notre Politique de confidentialité .

    Les nouvelles adhésions ne sont pas autorisées.

    Festival du Film Italien de Villerupt

    Festival du Film Italien de Villerupt
    6 rue Clemenceau
    54190 Villerupt


    +33 (0)3 82 89 40 22
    organisation@festival-villerupt.com

    ©2021 Festival du Film Italien de Villerupt - Tous droits réservés - Réalisation Agacom