L’AMORE È ETERNO… FINCHÉ DURA

L’AMORE È ETERNO… FINCHÉ DURA

Carlo Verdone

0h 1min
2021
Story of L’AMORE È ETERNO… FINCHÉ DURA
L'AMORE È ETERNO... FINCHÉ DURA Aujourd'hui, plus d'un couple sur qua­tre s'est rencontré grâce à internet. Petites annonces, chats en ligne, forum de discussion…. Alors pourquoi pas vous? vous cherchez l'âme sœur? Eh bien n'hésitez pas à visiter l'ensemble des sites ci-dessous, vous y trouverez votre bonheur. C'est une annonce de ce type sur un site internet qui déclenche toute l'his­toire. Gilberto a 50 ans, une bonne situation, mais une vie qui ne semble pas le satis­faire totalement. Avec Tiziana, sa femme, et Marta, sa fille, les relations sont machinales. Alors il cherche de nouvelles émotions. Il participe à une séance de speed date pour rencon­trer une femme qui lui fasse de nouveau perdre la tête. Et bien sûr, il se déclare veuf. Dans la soirée, une rencontre s'avère particulièrement intéressante, celle avec la N°10. Gilberto est convoqué par les carabiniers sans qu'il en sache le motif. Tiziana l'accompagne. Gilberto y retrouve tous les participants à la fameu­se soirée sauf la N°10 qui a disparu et que les carabiniers recherchent. Tiziana découvre ainsi ce que Gilberto tente maladroitement de lui expli­quer. Elle se sent bafouée et elle le met à la porte. Gilberto pense que c'est temporaire. Il est accueilli par ses amis Andrea et Carlotta qui vivent une intense histoire d'amour. Mais la colère de Tiziana n'était peut-être pas tout à fait sincère. Gilberto découvre qu'elle a une liaison avec Guido, le médecin de famille. Il accuse le coup, et Carlotta l'aide à réaliser que ce tournant dans sa vie est peut-être salutaire. Elle lui présente diverses femmes qui semblent lui convenir, mais à chaque fois c'est l'échec. De même avec la N°10 qui réapparaît tout à coup et qui souhaite le revoir. En fait, c'est Andréa qui perd la tête pour elle. Carlotta a le champ libre. Elle peut alors se déclarer à Gilberto et une his­toire enfin heureuse semble se nouer. Mais ce bonheur a peut-être besoin de formes nouvelles de vie en couple. Marta regarde désabusée tous ces chasses-croisés et en tire la leçon qui convient.   "L'amore è eterno finché dura" (le titre est joli) appartient au genre du marivaudage. Ce concept, forgé par Diderot, fait référence aux aspects positifs et négatifs de l'œuvre de Marivaux, riche en variations sur le thème des passions changeantes. On en a parlé aussi comme d'une «métaphysique du cœur »et c'est là une catégorie dans laquel­le peut figurer le film de Verdone... Un cinéaste français aurait sans doute développé sa trame d'une façon plus rigoureuse, mais c'est jus­tement le pétillement de vitalité à l'italienne qui est l'une des vertus de ce film. Verdone comédien gagne encore en finesse, surtout dans ses duos avec Laura Morante. Tous deux sont excellents. Sur la durée le film ralentit, entre autre a cause du contrepoint quelque peu banal que constitue la fille du couple. Mais le film est réussi et le rire assuré. Tullio Kezich, Corriere della Sera, 21 février 2004
    • L'AMORE E ETERNO... FINCHE DURA

      Aujourd'hui, plus d'un couple sur qua­tre s'est rencontré grâce à internet. Petites annonces, chats en ligne, forum de discussion…. Alors pourquoi pas vous? vous cherchez l'âme sœur? Eh bien n'hésitez pas à visiter l'ensemble des sites ci-dessous, vous y trouverez votre bonheur. C'est une annonce de ce type sur un site internet qui déclenche toute l'his­toire.

      Gilberto a 50 ans, une bonne situation, mais une vie qui ne semble pas le satis­faire totalement. Avec Tiziana, sa femme, et Marta, sa fille, les relations sont machinales. Alors il cherche de nouvelles émotions. Il participe à une séance de speed date pour rencon­trer une femme qui lui fasse de nouveau perdre la tête. Et bien sûr, il se déclare veuf. Dans la soirée, une rencontre s'avère particulièrement intéressante, celle avec la N°10. Gilberto est convoqué par les carabiniers sans qu'il en sache le motif. Tiziana l'accompagne. Gilberto y retrouve tous les participants à la fameu­se soirée sauf la N°10 qui a disparu et que les carabiniers recherchent. Tiziana découvre ainsi ce que Gilberto tente maladroitement de lui expli­quer. Elle se sent bafouée et elle le met à la porte. Gilberto pense que c'est temporaire. Il est accueilli par ses amis Andrea et Carlotta qui vivent une intense histoire d'amour. Mais la colère de Tiziana n'était peut-être pas tout à fait sincère. Gilberto découvre qu'elle a une liaison avec Guido, le médecin de famille. Il accuse le coup, et Carlotta l'aide à réaliser que ce tournant dans sa vie est peut-être salutaire. Elle lui présente diverses femmes qui semblent lui convenir, mais à chaque fois c'est l'échec. De même avec la N°10 qui réapparaît tout à coup et qui souhaite le revoir. En fait, c'est Andréa qui perd la tête pour elle. Carlotta a le champ libre. Elle peut alors se déclarer à Gilberto et une his­toire enfin heureuse semble se nouer. Mais ce bonheur a peut-être besoin de formes nouvelles de vie en couple. Marta regarde désabusée tous ces chasses-croisés et en tire la leçon qui convient.

       

      "L'amore è eterno finché dura" (le titre est joli) appartient au genre du marivaudage. Ce concept, forgé par Diderot, fait référence aux aspects positifs et négatifs de l'œuvre de Marivaux, riche en variations sur le thème des passions changeantes. On en a parlé aussi comme d'une «métaphysique du cœur »et c'est là une catégorie dans laquel­le peut figurer le film de Verdone... Un cinéaste français aurait sans doute développé sa trame d'une façon plus rigoureuse, mais c'est jus­tement le pétillement de vitalité à l'italienne qui est l'une des vertus de ce film. Verdone comédien gagne encore en finesse, surtout dans ses duos avec Laura Morante. Tous deux sont excellents. Sur la durée le film ralentit, entre autre a cause du contrepoint quelque peu banal que constitue la fille du couple. Mais le film est réussi et le rire assuré.

      Tullio Kezich, Corriere della Sera, 21 février 2004

    • Réalisation
      Carlo Verdone
    • Scénario
      Carlo Verdone, Pasquale Plastino, Francesca Marciano
    • Image
      Danilo Desideri
    • Montage
      Antonio Siciliano
    • Musique
      Fabio Liberatori
    • Producteur (s)
      Vittorio Cecchi Gori
    • Productions
      Cecchi Gori group
    • Vente à l’étranger
      Cecchi Gori enterprises
    • Interprètes
      Carlo Verdone, Laura Morante, Rodolfo Corsato, Elisabetta Rocchetti, Orsetta de' Rossi, Stefania Rocca, Lucia Ceracchi, Antonio Catania
    • Année
      2004
    • Durée
      1h 48
    • Pays de production
      Italie
    Movie, TV Show, Filmmakers and Film Studio WordPress Theme.

    Press Enter / Return to begin your search or hit ESC to close

    En vous inscrivant, vous acceptez nos Conditions générales d’utilisation et notre Politique de confidentialité .

    Les nouvelles adhésions ne sont pas autorisées.

    Festival du Film Italien de Villerupt

    Festival du Film Italien de Villerupt
    6 rue Clemenceau
    54190 Villerupt


    +33 (0)3 82 89 40 22
    organisation@festival-villerupt.com

    ©2021 Festival du Film Italien de Villerupt - Tous droits réservés - Réalisation Agacom