LAURA NON C’È

LAURA NON C’È

Antonio Bonifacio

0h 1min
1998
Story of LAURA NON C’È
LAURA NON C'È Une nuit, Lorenzo, un dessinateur de bandes dessinées, assiste depuis sa fenêtre à une tentative de viol dont est victime une jeune fille. Il descend rapidement dans la rue et met en fuite les agresseurs. Laura — c'est son nom — vient chez lui pour reprendre ses esprits, le remercie, appelle un taxi et s'en va. Lorenzo la guette par la fenêtre et la voit congédier le taxi et partir à pied. Elle entre dans l'immeuble d'en face et Lorenzo s'aperçoit que c'est là qu'elle habite. Intrigué, il suit Laura dans la rue et s'arrange pour la rencontrer de nouveau. Ils parlent longuement. Elle a une personnalité étrange, une grande sensibilité, elle adore les chats et elle croit à la réincarnation. Lorenzo est fasciné, séduit, amoureux. Au point qu'il néglige son travail et qu'il est constamment en retard pour remettre ses planches. Mais Laura est fuyante, énigmatique, et entretient des relations étranges avec un homme qui paraît menaçant. Lorenzo découvre des traces de piqûres sur le bras de Laura. Il l'accuse de se droguer. Laura, choquée et furieuse, s'enfuit et disparaît. Toutes les recherches de Lorenzo sont vaines. Elle a quitté son appartement et semble vraiment s'être évanouie dans la ville. Lorenzo cherche à s'étourdir dans son travail. Il donne à son héroïne les traits de Laura comme pour évoquer la vraie. Laura réapparaît un beau jour. Lorenzo passe avec elle un merveilleux après-midi, avant qu'elle ne disparaisse à nouveau. Lorenzo est seul, sans personne à ses côtés... quand il se souvient qu'il avait fait des photos. Mais sur ces photos, Laura n'apparaît pas...   Antonio Bonifacio est né à Consenza (Calabre) en 1957. Après une longue expérience comme assistant-réalisateur de Giuliano Montaldo, de Luciano Odorisio, de Giovanni Soldati, il réalise: 1993 : Nostalgia dipiccolo grande amore; 1994 : Ti racconta la bibbia; 1995 : La strana storia di Olga; 1996 : Delitto di via Monti Parioli,; 1997: Laura non c'è.
    • LAURA NON C'È

      Une nuit, Lorenzo, un dessinateur de bandes dessinées, assiste depuis sa fenêtre à une tentative de viol dont est victime une jeune fille. Il descend rapidement dans la rue et met en fuite les agresseurs. Laura — c'est son nom — vient chez lui pour reprendre ses esprits, le remercie, appelle un taxi et s'en va. Lorenzo la guette par la fenêtre et la voit congédier le taxi et partir à pied. Elle entre dans l'immeuble d'en face et Lorenzo s'aperçoit que c'est là qu'elle habite.

      Intrigué, il suit Laura dans la rue et s'arrange pour la rencontrer de nouveau. Ils parlent longuement. Elle a une personnalité étrange, une grande sensibilité, elle adore les chats et elle croit à la réincarnation. Lorenzo est fasciné, séduit, amoureux. Au point qu'il néglige son travail et qu'il est constamment en retard pour remettre ses planches. Mais Laura est fuyante, énigmatique, et entretient des relations étranges avec un homme qui paraît menaçant. Lorenzo découvre des traces de piqûres sur le bras de Laura. Il l'accuse de se droguer. Laura, choquée et furieuse, s'enfuit et disparaît. Toutes les recherches de Lorenzo sont vaines. Elle a quitté son appartement et semble vraiment s'être évanouie dans la ville.

      Lorenzo cherche à s'étourdir dans son travail. Il donne à son héroïne les traits de Laura comme pour évoquer la vraie. Laura réapparaît un beau jour. Lorenzo passe avec elle un merveilleux après-midi, avant qu'elle ne disparaisse à nouveau. Lorenzo est seul, sans personne à ses côtés... quand il se souvient qu'il avait fait des photos. Mais sur ces photos, Laura n'apparaît pas...

       

      Antonio Bonifacio est né à Consenza (Calabre) en 1957. Après une longue expérience comme assistant-réalisateur de Giuliano Montaldo, de Luciano Odorisio, de Giovanni Soldati, il réalise:

      1993 : Nostalgia dipiccolo grande amore; 1994 : Ti racconta la bibbia; 1995 : La strana storia di Olga; 1996 : Delitto di via Monti Parioli,; 1997: Laura non c'è.

    • Réalisation
      Antonio Bonifacio
    • Scénario
      Christian Taraborrelli
    • Image
      Silvano Tessicini
    • Montage
      Adriano Tagliavia
    • Musique
      Nek, David Sabiu
    • Productions
      Gold Film, Edizioni Star Comics
    • Interprètes
      Nicholas Rogers, Gigliola Âragozzini, Anna Maria Petrova, Francesco Apollon,Clovis Brosca, Eleonora Yvone, Riccardo Serventi Longhi, Fabrizio Casula, Kek
    • Année
      1998
    • Durée
      1h 35
    • Pays de production
      Italie
    Movie, TV Show, Filmmakers and Film Studio WordPress Theme.

    Press Enter / Return to begin your search or hit ESC to close

    En vous inscrivant, vous acceptez nos Conditions générales d’utilisation et notre Politique de confidentialité .

    Les nouvelles adhésions ne sont pas autorisées.

    Festival du Film Italien de Villerupt

    Festival du Film Italien de Villerupt
    6 rue Clemenceau
    54190 Villerupt


    +33 (0)3 82 89 40 22
    organisation@festival-villerupt.com

    ©2021 Festival du Film Italien de Villerupt - Tous droits réservés - Réalisation Agacom