LAZZARO FELICE

LAZZARO FELICE

HEUREUX COMME LAZZARO

Alice Rohrwacher

0h 2min
2021
Story of LAZZARO FELICE
LAZZARO FELICE HEUREUX COMME LAZZARO

L’Inviolata est un hameau isolé. C’est le domaine de la marquise Alfonsina de Luna (Nicoletta Braschi), qui se garde bien de faire savoir à ses métayers qu’ailleurs la vie a changé. Ils vivent tranquillement dans des conditions d’extrême pauvreté. Lorsque le métayage est aboli la marquise ne les en informe pas, elle continue de les exploiter et eux obéissent servilement. Lazzaro (Adriano Tardiolo) est le plus ingénu de tous et tous profitent de lui.

Un jour la police arrive à L’Inviolata et les paysans sont libérés du joug de la marquise. Ils quittent le hameau et vont à la ville. Le choc avec la modernité est très dur et leurs conditions de vie ne sont pas meilleures pour autant.

 

« À travers les aventures de Lazzaro, je voulais raconter, de la manière la plus légère possible, avec amour et humour, la tragédie qui a dévasté mon pays, le passage d’un Moyen Âge matériel à un Moyen Âge humain : la fin de la civilisation paysanne, la migration vers la périphérie des villes de milliers de personnes qui ne connaissaient rien de la modernité, leur renoncement au peu qu’elles avaient pour avoir encore moins et décrire un monde d’exploitations poussiéreuses qui se transforment en exploitations innovantes, brillantes et attrayantes. Sans le savoir, Lazzaro voyage dans le temps et interroge les images du présent comme une énigme, avec ses yeux bienveillants et écarquillés. Pourquoi voyager dans le temps ? Plier les pages de l’histoire et voir, côte à côte, des époques si contradictoires et pourtant si semblables : c’est un souhait que j’ai depuis toujours, de pouvoir secouer le livre et mélanger les cartes, le cinéma le permet. »

Alice Rohrwacher, Dossier de presse

    • LAZZARO FELICE

      HEUREUX COMME LAZZARO

      L’Inviolata est un hameau isolé. C’est le domaine de la marquise Alfonsina de Luna (Nicoletta Braschi), qui se garde bien de faire savoir à ses métayers qu’ailleurs la vie a changé. Ils vivent tranquillement dans des conditions d’extrême pauvreté. Lorsque le métayage est aboli la marquise ne les en informe pas, elle continue de les exploiter et eux obéissent servilement. Lazzaro (Adriano Tardiolo) est le plus ingénu de tous et tous profitent de lui.

      Un jour la police arrive à L’Inviolata et les paysans sont libérés du joug de la marquise. Ils quittent le hameau et vont à la ville. Le choc avec la modernité est très dur et leurs conditions de vie ne sont pas meilleures pour autant.

       

      « À travers les aventures de Lazzaro, je voulais raconter, de la manière la plus légère possible, avec amour et humour, la tragédie qui a dévasté mon pays, le passage d’un Moyen Âge matériel à un Moyen Âge humain : la fin de la civilisation paysanne, la migration vers la périphérie des villes de milliers de personnes qui ne connaissaient rien de la modernité, leur renoncement au peu qu’elles avaient pour avoir encore moins et décrire un monde d’exploitations poussiéreuses qui se transforment en exploitations innovantes, brillantes et attrayantes. Sans le savoir, Lazzaro voyage dans le temps et interroge les images du présent comme une énigme, avec ses yeux bienveillants et écarquillés. Pourquoi voyager dans le temps ? Plier les pages de l’histoire et voir, côte à côte, des époques si contradictoires et pourtant si semblables : c’est un souhait que j’ai depuis toujours, de pouvoir secouer le livre et mélanger les cartes, le cinéma le permet. »

      Alice Rohrwacher, Dossier de presse

    • Réalisation
      Alice Rohrwacher
    • Scénario
      Alice Rohrwacher
    • Image
      Hélène Louvart
    • Montage
      Claudio Di Mauro
    • Musique
      Piero Crucitti
    • Producteur (s)
      Carlo Cresto-Dina
    • Productions
      Tempesta, Ad Vitam Production, Knm, Pola Pandora, Amka Films Productions, RSI, Arte France, ZDF, avec le soutien de EURIMAGES, de l’Office fédéral de la culture (dfi) suisse et de Medienboard Berlin Brandenburg, L’aide aux Cinémas du Monde, CNC, Regione Lazio et du MiBACT
    • Distribution France
      Ad Vitam
    • Interprètes
      Adriano Tardiolo, Alba Rohrwacher, Agnese Graziani, Tommaso Ragno, Luca Chikovani, Sergi Lopez, Natalino Balasso, Nicoletta Braschi
    • Année
      2018
    • Durée
      2h 06
    • Pays de production
      Italie, France, Allemagne, Suisse
    • Format
      VOSTF
    • Citation
      Les êtres humains sont comme des animaux.Les libérer revient à leur faire prendre conscience de leur condition d’esclaves.
    Movie, TV Show, Filmmakers and Film Studio WordPress Theme.

    Press Enter / Return to begin your search or hit ESC to close

    En vous inscrivant, vous acceptez nos Conditions générales d’utilisation et notre Politique de confidentialité .

    Les nouvelles adhésions ne sont pas autorisées.

    Festival du Film Italien de Villerupt

    Festival du Film Italien de Villerupt
    6 rue Clemenceau
    54190 Villerupt


    +33 (0)3 82 89 40 22
    organisation@festival-villerupt.com

    ©2021 Festival du Film Italien de Villerupt - Tous droits réservés - Réalisation Agacom