956

LE AMICHE

FEMMES ENTRE ELLES

0h 1min
2021
Story of LE AMICHE
LE AMICHE FEMMES ENTRE ELLES Clelia, une femme aux origines modestes, est directrice d'une maison de haute-couture à Rome. Elle est envoyée à Turin pour y ouvrir une succursale. Dans l'hôtel où elle loge, dans la chambre qui jouxte la sienne, Rosetta, une jeune fille de bonne famille, tente de se suicider. Elle est sauvée et 'on apprend que son geste avait pour cause un grand chagrin d'amour. Rosetta était tombée amoureuse de Lorenzo, le mari de l'une de ses amies, Nene, une céramiste de renom. Cet événement permet à Clelia de faire la connaissance de ce groupe de femmes qui comprend aussi Momina, une femme séparée de son mari. Cette dernière a une certaine influence sur Rosetta et la pousse à aller au bout de sa passion. Lorsque Rosetta est rétablie, elle revoit Lorenzo pour lui avouer son amour et les causes de son geste. Nene est au courant de la relation qui est en train de se nouer entre eux. Elle en parle très librement avec Rosetta et l'informe de son intention de quitter Lorenzo. Lorsque Rosetta toute heureuse l'informe de ce que lui a dit Nene, Lorenzo paraît très contrarié. En fait, c'est un vaniteux qui ne tolère pas que sa femme le quitte. Il fait une scène à Rosetta et la quitte aussitôt pour essayer de reconquérir sa femme. Rosetta est désespérée, elle se jette dans le Pô. Selon Clelia, c'est Momina qui est responsable de la mort de Rosetta à cause des mauvais conseils qu'elle lui a donnés. Une scène éclate dans le salon de couture de Clelia. Elle est si violente que Clelia est licenciée. Lorenzo et Nene se sont réconciliés, tout semble rentrer dans l 'ordre. Clelia retourne àRome.   "Assurément, le premier mérite de Le Amiche est d'être important comme film en soi, et comme votre film, Michelangelo Antonioni... C'est la première fois que sont montrés au cinéma ces groupes d'amis et d'amies qui se recrutent dans la moyenne bourgeoisie des villes ; l'ambiance des soirées et des dimanches passés en société, avec promenades en voiture ; les élans de violence et d'âpreté qui couvent sous le badinage : c'est là un monde qui a déjà sa tradition littéraire mais que le cinéma n 'était pas parvenu jusqu'ici à aborder... Votre mérite, dans ce film, est d'avoir vu ce monde avec un regard aigu et dépourvu d'indulgence, en en mettant impitoyablement en lumière la cruauté élémentaire, la sensualité superficielle, la lâcheté permanente en face des crises morales les plus aiguës. Et surtout de ne pas vous être limité à ce travail de description des mœurs, mais d'avoir opposé à ce monde la présence d'un autre rythme de vie, d'une autre logique, d'une autre règle, ceux du travail quel qu'il soit, diriger une maison de haute couture ou manier la chaux et les briques, pourvu qu'il s'agisse de se réaliser dans quelque chose de totalement accompli. " Italo Calvino, Notarizio Einaudi, 1955 Cité par Pierre Leprohon, Antonioni, Seghers
    • LE AMICHE

      FEMMES ENTRE ELLES

      Clelia, une femme aux origines modestes, est directrice d'une maison de haute-couture à Rome. Elle est envoyée à Turin pour y ouvrir une succursale. Dans l'hôtel où elle loge, dans la chambre qui jouxte la sienne, Rosetta, une jeune fille de bonne famille, tente de se suicider. Elle est sauvée et 'on apprend que son geste avait pour cause un grand chagrin d'amour. Rosetta était tombée amoureuse de Lorenzo, le mari de l'une de ses amies, Nene, une céramiste de renom. Cet événement permet à Clelia de faire la connaissance de ce groupe de femmes qui comprend aussi Momina, une femme séparée de son mari. Cette dernière a une certaine influence sur Rosetta et la pousse à aller au bout de sa passion. Lorsque Rosetta est rétablie, elle revoit Lorenzo pour lui avouer son amour et les causes de son geste. Nene est au courant de la relation qui est en train de se nouer entre eux. Elle en parle très librement avec Rosetta et l'informe de son intention de quitter Lorenzo. Lorsque Rosetta toute heureuse l'informe de ce que lui a dit Nene, Lorenzo paraît très contrarié. En fait, c'est un vaniteux qui ne tolère pas que sa femme le quitte. Il fait une scène à Rosetta et la quitte aussitôt pour essayer de reconquérir sa femme. Rosetta est désespérée, elle se jette dans le Pô.

      Selon Clelia, c'est Momina qui est responsable de la mort de Rosetta à cause des mauvais conseils qu'elle lui a donnés. Une scène éclate dans le salon de couture de Clelia. Elle est si violente que Clelia est licenciée. Lorenzo et Nene se sont réconciliés, tout semble rentrer dans l 'ordre. Clelia retourne àRome.

       

      "Assurément, le premier mérite de Le Amiche est d'être important comme film en soi, et comme votre film, Michelangelo Antonioni...

      C'est la première fois que sont montrés au cinéma ces groupes d'amis et d'amies qui se recrutent dans la moyenne bourgeoisie des villes ; l'ambiance des soirées et des dimanches passés en société, avec promenades en voiture ; les élans de violence et d'âpreté qui couvent sous le badinage : c'est là un monde qui a déjà sa tradition littéraire mais que le cinéma n 'était pas parvenu jusqu'ici à aborder...

      Votre mérite, dans ce film, est d'avoir vu ce monde avec un regard aigu et dépourvu d'indulgence, en en mettant impitoyablement en lumière la cruauté élémentaire, la sensualité superficielle, la lâcheté permanente en face des crises morales les plus aiguës. Et surtout de ne pas vous être limité à ce travail de description des mœurs, mais d'avoir opposé à ce monde la présence d'un autre rythme de vie, d'une autre logique, d'une autre règle, ceux du travail quel qu'il soit, diriger une maison de haute couture ou manier la chaux et les briques, pourvu qu'il s'agisse de se réaliser dans quelque chose de totalement accompli. "

      Italo Calvino, Notarizio Einaudi, 1955

      Cité par Pierre Leprohon, Antonioni, Seghers

    • Réalisation
      Michelangelo ANTONIONI
    • Scénario
      Michelangelo Antonioni, Suso Cecchi D'amico, Alba De Cespedes, d'après la nouvelle Tra donne sole de Cesare Pavese
    • Image
      Gianni Di Venanzo
    • Montage
      Eraldo Da Roma
    • Musique
      Giovanni Fusco
    • Producteur (s)
      Giovanni Addessi
    • Productions
      Trionfalcine
    • Interprètes
      Valentina Cortese, Franco Fabrizi, Gabriele Ferzetti, Madeleine Fischer, Yvonne Fourneaux, Maria Gambarelli, Ettore Manni, Anna Maria Pancani, Eleonora Rossi Drago, Luciano Volpato
    • Année
      1955
    • Durée
      1h 46
    • Pays de production
      Italie
    Movie, TV Show, Filmmakers and Film Studio WordPress Theme.

    Press Enter / Return to begin your search or hit ESC to close

    En vous inscrivant, vous acceptez nos Conditions générales d’utilisation et notre Politique de confidentialité .

    Les nouvelles adhésions ne sont pas autorisées.

    Festival du Film Italien de Villerupt

    Festival du Film Italien de Villerupt
    6 rue Clemenceau
    54190 Villerupt


    +33 (0)3 82 89 40 22
    organisation@festival-villerupt.com

    ©2021 Festival du Film Italien de Villerupt - Tous droits réservés - Réalisation Agacom