LO SPIETATO

L’HOMME SANS PITIÉ

Renato De Maria

1h 47min
2021
Story of LO SPIETATO
LO SPIETATO L’HOMME SANS PITIÉ Grandeur et décadence d’un mafieux, venu de Calabre et qui règne sur la pègre milanaise pendant le boom économique dans les années 1980. Santo Russo (Riccardo Scamarcio) monte un gang avec des compagnons de cellule (les déjantés Alessio Praticò et Alessandro Tedeschi). Commençant par des vols à main armée, ils gravissent les échelons du crime organisé en appliquant les règles du business milanais à la mafia. S’il épouse Mariangela (Sara Serraiocco), une fille du pays, sa soif de reconnaissance ne se limite pas à l’argent : il veut intégrer la haute société milanaise et fait de la galeriste française Annabelle (Marie-Ange Casta) sa maîtresse : elle lui ouvre les portes de ce monde. Mais son entrée dans cet univers ne se fait pas sans accidents tragicomiques...   « Mon projet était de construire une machinerie narrative qui corresponde au cinéma que j’aime. Je voulais me divertir en tant que réalisateur mais aussi en tant que spectateur en tentant de faire surgir tout l’amour que je porte aux films de genre. […] Le héros de l’histoire, Santo Russo, court non seulement après la richesse, mais aussi après la reconnaissance sociale qu’il n’a jamais eue. Et il le fait à sa manière : un gangster qui se veut manager, comme Agnelli, son modèle. Et s’il aspire à intégrer la jet-set milanaise, il sait très bien ce qui le sépare de ce monde-là. Il estime être un homme raffiné et les moyens qu’il utilise pour pénétrer cet univers sont des détails, des choix tactiques, rien de plus. Ma rencontre avec Riccardo Scamarcio a été un véritable coup de foudre. J’ai tout de suite su qu’il serait Santo Russo et que Santo Russo ne pouvait être que lui ! » Renato De Maria, Dossier de presse
    • LO SPIETATO

      L’HOMME SANS PITIÉ

      Grandeur et décadence d’un mafieux, venu de Calabre et qui règne sur la pègre milanaise pendant le boom économique dans les années 1980. Santo Russo (Riccardo Scamarcio) monte un gang avec des compagnons de cellule (les déjantés Alessio Praticò et Alessandro Tedeschi). Commençant par des vols à main armée, ils gravissent les échelons du crime organisé en appliquant les règles du business milanais à la mafia. S’il épouse Mariangela (Sara Serraiocco), une fille du pays, sa soif de reconnaissance ne se limite pas à l’argent : il veut intégrer la haute société milanaise et fait de la galeriste française Annabelle (Marie-Ange Casta) sa maîtresse : elle lui ouvre les portes de ce monde. Mais son entrée dans cet univers ne se fait pas sans accidents tragicomiques...

       

      « Mon projet était de construire une machinerie narrative qui corresponde au cinéma que j’aime. Je voulais me divertir en tant que réalisateur mais aussi en tant que spectateur en tentant de faire surgir tout l’amour que je porte aux films de genre. […]
      Le héros de l’histoire, Santo Russo, court non seulement après la richesse, mais aussi après la reconnaissance sociale qu’il n’a jamais eue. Et il le fait à sa manière : un gangster qui se veut manager, comme Agnelli, son modèle. Et s’il aspire à intégrer la jet-set milanaise, il sait très bien ce qui le sépare de ce monde-là. Il estime être un homme raffiné et les moyens qu’il utilise pour pénétrer cet univers sont des détails, des choix tactiques, rien de plus.
      Ma rencontre avec Riccardo Scamarcio a été un véritable coup de foudre. J’ai tout de suite su qu’il serait Santo Russo et que Santo Russo ne pouvait être que lui ! »
      Renato De Maria, Dossier de presse

    • Réalisation
      Renato De Maria
    • Scénario
      Renato De Maria, Valentina Strada, Federico Gnesini
    • Image
      Gianfilippo Corticelli
    • Montage
      Clelio Benevento
    • Musique
      Riccardo Sinigallia
    • Producteur (s)
      Angelo Barbagallo, Matilde Barbagallo
    • Productions
      BiBi Film Tv, Indie Prod, Rai Cinema, Canal+, Cine+, avec le soutien de Regione Lazio et de Fondazione d’Apulia Film Commission
    • Vente à l’étranger
      Indie Sales
    • Interprètes
      Riccardo Scamarcio, Sara Serraiocco, Marie-Ange Casta, Alessandro Tedeschi, Alessio Praticò, Ignazio Oliva, Sara Cardinaletti, Adele Tirante, Michele De Virgilo, Aram Kian, Pietro Pace, Marco Ripoldi, Sebastian Gimelli Morosini
    • Année
      2019
    • Durée
      107 min
    • Pays de production
      Italie
    Movie, TV Show, Filmmakers and Film Studio WordPress Theme.

    Press Enter / Return to begin your search or hit ESC to close

    En vous inscrivant, vous acceptez nos Conditions générales d’utilisation et notre Politique de confidentialité .

    Les nouvelles adhésions ne sont pas autorisées.

    Festival du Film Italien de Villerupt

    Festival du Film Italien de Villerupt
    6 rue Clemenceau
    54190 Villerupt


    +33 (0)3 82 89 40 22
    organisation@festival-villerupt.com

    ©2021 Festival du Film Italien de Villerupt - Tous droits réservés - Réalisation Agacom