L’ODORE DELLA NOTTE

L’ODORE DELLA NOTTE

0h 1min
1998
Story of L’ODORE DELLA NOTTE
L'ODORE DELLA NOTTE A la fin des années 70, une bande connue sous le nom de "bande d'Orange mécanique" terrorise les quartiers riches de Rome. A sa tête, il y a Remo Guerra, un policier à la double vie, originaire de la périphérie romaine qui à la fin des années 70 n'a plus grand-chose à voir avec celle de Pasolini. C'est le règne de la drogue et de la violence, et le jeune Remo en a trop vu pour croire encore aux rêves et aux utopies. Avec deux copains, il se lancent dans les attaques à main armée. Leur technique est simple : suivre des riches, entrer dans leurs maisons et se faire remettre de riches butins, puis prendre la fuite. C'est le face-à-face violent de deux mondes que tout sépare, celui du privilège et celui de l'exclusion. Au début la chance semble leur sourire, mais cette réussite les pousse à regarder toujours plus haut, vers les lieux du pouvoir politique où transitent les valises pleines d'argent : les dessous de tables en tout genre. Ils se brûlent les ailes, et la bande tombe en 1983. Déjà on voit poindre cette Italie qui va tomber quelques années plus tard dans les filets de Mani pulite.   Claudio Caligari est scénariste et réalisateur de nombreux documentaires. Son premier long-métrage, Amore Tossico, est présenté au Festival de Venise et de San Sebastian en 1983. L'odore della notte est son 2e long-métrage.
    • L'ODORE DELLA NOTTE

      A la fin des années 70, une bande connue sous le nom de "bande d'Orange mécanique" terrorise les quartiers riches de Rome. A sa tête, il y a Remo Guerra, un policier à la double vie, originaire de la périphérie romaine qui à la fin des années 70 n'a plus grand-chose à voir avec celle de Pasolini. C'est le règne de la drogue et de la violence, et le jeune Remo en a trop vu pour croire encore aux rêves et aux utopies. Avec deux copains, il se lancent dans les attaques à main armée. Leur technique est simple : suivre des riches, entrer dans leurs maisons et se faire remettre de riches butins, puis prendre la fuite. C'est le face-à-face violent de deux mondes que tout sépare, celui du privilège et celui de l'exclusion. Au début la chance semble leur sourire, mais cette réussite les pousse à regarder toujours plus haut, vers les lieux du pouvoir politique où transitent les valises pleines d'argent : les dessous de tables en tout genre. Ils se brûlent les ailes, et la bande tombe en 1983.

      Déjà on voit poindre cette Italie qui va tomber quelques années plus tard dans les filets de Mani pulite.

       

      Claudio Caligari est scénariste et réalisateur de nombreux documentaires. Son premier long-métrage, Amore Tossico, est présenté au Festival de Venise et de San Sebastian en 1983. L'odore della notte est son 2e long-métrage.

    • Réalisation
      Claudio Caligari
    • Scénario
      Claudio Caligari d'après le roman
    • Image
      Maurizio Calvesi
    • Montage
      Mauro Bonanni
    • Musique
      Pivio e Aldo de Scalzi
    • Producteur (s)
      Marco Risi, Claudio Tedesco
    • Productions
      Sorpasso Film
    • Vente à l’étranger
      Rai Trade
    • Interprètes
      Valerio Mastandrea, Marco Giallini, Giorgio Tirabassi, Alessia Fugardi, Francesca D'Aloja, Little Tony
    • Année
      1998
    • Durée
      1h 40
    • Pays de production
      Italie
    Movie, TV Show, Filmmakers and Film Studio WordPress Theme.

    Press Enter / Return to begin your search or hit ESC to close

    En vous inscrivant, vous acceptez nos Conditions générales d’utilisation et notre Politique de confidentialité .

    Les nouvelles adhésions ne sont pas autorisées.

    Festival du Film Italien de Villerupt

    Festival du Film Italien de Villerupt
    6 rue Clemenceau
    54190 Villerupt


    +33 (0)3 82 89 40 22
    organisation@festival-villerupt.com

    ©2021 Festival du Film Italien de Villerupt - Tous droits réservés - Réalisation Agacom