349

L’ULTIMO PASTORE

0h 1min
2021
Story of L’ULTIMO PASTORE
L'ULTIMO PASTORE L’agglomération milanaise, des millions d’habitants. Plus un berger, sa famille et son troupeau de moutons. Renato Zucchelli ressemble à un ogre gentil tout droit sorti d’un conte. Il vit dans une ferme dans la banlieue de Milan, il a un grand troupeau de moutons qu’il conduit lui-même dans les alpages en été et qu’il fait paître dans les derniers espaces herbeux de la banlieue l’hiver. Renato a un rêve. Il voudrait que les enfants de la ville, qui ne savent rien de son monde à lui, rencontrent ses moutons. Alors il mène son troupeau jusqu’au centre de la ville. Un véritable événement.   « Mon film est un documentaire parce que le protagoniste est un personnage réel,  toutefois je le présente de mon point de vue et j’ai procédé comme si je tournais un film de fiction. La caméra n’est jamais portée, pour chaque plan elle était sur son pied. De plus, c’est moi qui ai suggéré à Renato de conduire ses moutons Piazza Duomo à Milan pour que les enfants les rencontrent, comme on le voit à la fin. […] Je voulais amener le fragment d’un monde en voie de disparition dans un lieu déshumanisé, typique de ce que sont devenues toutes les métropoles. En ce sens, Milan pourrait être n’importe quelle ville ailleurs dans le monde. […] Mon film est profondément triste. Il ne parle pas seulement de la fin d’un monde, d’un mode de vie englouti par la modernité, mais aussi de la fin de tout. C’est un destin auquel on ne peut s’opposer, si ce n’est comme Renato, à la manière d’un titan qui lutte pour que survive une forme de vie dont il est l’un des derniers représentants. » Marco BONFANTI, propos recueillis par Caterina TARICANO Cinecittà News, 27 novembre 2012
    • L'ULTIMO PASTORE

      L’agglomération milanaise, des millions d’habitants. Plus un berger, sa famille et son troupeau de moutons. Renato Zucchelli ressemble à un ogre gentil tout droit sorti d’un conte. Il vit dans une ferme dans la banlieue de Milan, il a un grand troupeau de moutons qu’il conduit lui-même dans les alpages en été et qu’il fait paître dans les derniers espaces herbeux de la banlieue l’hiver. Renato a un rêve. Il voudrait que les enfants de la ville, qui ne savent rien de son monde à lui, rencontrent ses moutons. Alors il mène son troupeau jusqu’au centre de la ville. Un véritable événement.

       

      « Mon film est un documentaire parce que le protagoniste est un personnage réel,  toutefois je le présente de mon point de vue et j’ai procédé comme si je tournais un film de fiction. La caméra n’est jamais portée, pour chaque plan elle était sur son pied. De plus, c’est moi qui ai suggéré à Renato de conduire ses moutons Piazza Duomo à Milan pour que les enfants les rencontrent, comme on le voit à la fin. […] Je voulais amener le fragment d’un monde en voie de disparition dans un lieu déshumanisé, typique de ce que sont devenues toutes les métropoles. En ce sens, Milan pourrait être n’importe quelle ville ailleurs dans le monde. […] Mon film est profondément triste. Il ne parle pas seulement de la fin d’un monde, d’un mode de vie englouti par la modernité, mais aussi de la fin de tout. C’est un destin auquel on ne peut s’opposer, si ce n’est comme Renato, à la manière d’un titan qui lutte pour que survive une forme de vie dont il est l’un des derniers représentants. »

      Marco BONFANTI, propos recueillis par Caterina TARICANO

      Cinecittà News, 27 novembre 2012

    • Réalisation
      Marco Bonfanti
    • Scénario
      Marco Bonfanti
    • Image
      Michele D'Attanasio
    • Montage
      Valentina Andreoli
    • Musique
      Danilo Caposeno
    • Producteur (s)
      Anna Godano, Franco Bocca Gelsi, Marco Bonfanti
    • Productions
      Zagora Film, Gagarin
    • Vente à l’étranger
      VISIT FILMS
    • Interprètes
      Renato Zucchelli, Piero Lombardi, Lucia Zucchelli, Gottardo, Giovanni, Margherita et Domenico Zucchelli, Hedy Krissane, Patrizia Frisoli, Don Paolo Galli, Barbara Sorrentini (voix off), les enfants de l’école de Via Colletta
    • Année
      2012
    • Durée
      1h 16
    • Pays de production
      Italie
    • Format
      VOST
    • Citation
      Je m’appelle Renato Zucchelli, j’habite à Milan et je suis berger.
    Movie, TV Show, Filmmakers and Film Studio WordPress Theme.

    Press Enter / Return to begin your search or hit ESC to close

    En vous inscrivant, vous acceptez nos Conditions générales d’utilisation et notre Politique de confidentialité .

    Les nouvelles adhésions ne sont pas autorisées.

    Festival du Film Italien de Villerupt

    Festival du Film Italien de Villerupt
    6 rue Clemenceau
    54190 Villerupt


    +33 (0)3 82 89 40 22
    organisation@festival-villerupt.com

    ©2021 Festival du Film Italien de Villerupt - Tous droits réservés - Réalisation Agacom