MARCELLINO PANE E VINO

MARCELLINO

0h 1min
1991
Story of MARCELLINO PANE E VINO
MARCELLINO PANE E VINO MARCELLINO Au XVIIe siècle dans un petit village pauvre d'Italie, les membres d'un modeste couvent recueillent un bébé abandonné. Toutes les recherches organisées pour retrouver les parents de l'enfant demeurent vaines. L'enfant est désormais élevépar les moines avec une grande tendresse. En grandissant Marcellino éprouve de plus en plus le besoin de sa maman qu'il identifie dans son imagination avec la Vierge. Le seigneur de la région, à la recherche d'un enfant, décide d'élever le petit dans son château, le pare de riches atouts et lui donne une éducation sévère. Mais la vie de château n'est pas faite pour Marcellino, qui se sauve et rentre chez ses chers moines. Un jour, dans le grenier, il trouve un crucifix abandonné. Une tendre amitié s'instaure entre le Christ et 'enfant, qui chaque jour apporte àson "ami" du pain et du vin pris à la cuisine des religieux. Jésus écoute toujours les confidences de Marcellino, ses peines, ses rêves... et lorsque l'enfant lui demandera de voir sa mère, le Christ l'accueillera dans ses bras et lui fermera les yeux pour le repos éternel...   Peintre sensible et généreux de l'enfance, cinéaste infatigable se mettant humblement au service de ses films, Luigi Comencini, à75 ans, signe une œuvre cohérente, émouvante, chaleureuse et populaire. Une première adaptation de ce conte populaire espagnol a été mise en scène en 1955 par Ladislao Vadja, réalisateur hongrois naturalisé espagnol. La nouvelle version de Marcellino que nous offre Luigi Comencini est une fable moderne, tendre et généreuse quelque peu différente de la précédente. "J'ai réécrit un scénario nouveau dans l'esprit et parfois même dans les faits en conservant cependant la même thématique : un orphelin cherche sa mère et pour la retrouver, il doit monter au ciel." C'est une fable pour les grands et les petits dont la morale pourrait être : "Respectons les enfants, encourageons leurs élans, ils sont l'expression de la vérité, de la foi, de la poésie".
    • MARCELLINO PANE E VINO

      MARCELLINO

      Au XVIIe siècle dans un petit village pauvre d'Italie, les membres d'un modeste couvent recueillent un bébé abandonné. Toutes les recherches organisées pour retrouver les parents de l'enfant demeurent vaines. L'enfant est désormais élevépar les moines avec une grande tendresse. En grandissant Marcellino éprouve de plus en plus le besoin de sa maman qu'il identifie dans son imagination avec la Vierge.

      Le seigneur de la région, à la recherche d'un enfant, décide d'élever le petit dans son château, le pare de riches atouts et lui donne une éducation sévère. Mais la vie de château n'est pas faite pour Marcellino, qui se sauve et rentre chez ses chers moines. Un jour, dans le grenier, il trouve un crucifix abandonné. Une tendre amitié s'instaure entre le Christ et 'enfant, qui chaque jour apporte àson "ami" du pain et du vin pris à la cuisine des religieux. Jésus écoute toujours les confidences de Marcellino, ses peines, ses rêves... et lorsque l'enfant lui demandera de voir sa mère, le Christ l'accueillera dans ses bras et lui fermera les yeux pour le repos éternel...

       

      Peintre sensible et généreux de l'enfance, cinéaste infatigable se mettant humblement au service de ses films, Luigi Comencini, à75 ans, signe une œuvre cohérente, émouvante, chaleureuse et populaire. Une première adaptation de ce conte populaire espagnol a été mise en scène en 1955 par Ladislao Vadja, réalisateur hongrois naturalisé espagnol. La nouvelle version de Marcellino que nous offre Luigi Comencini est une fable moderne, tendre et généreuse quelque peu différente de la précédente.

      "J'ai réécrit un scénario nouveau dans l'esprit et parfois même dans les faits en conservant cependant la même thématique : un orphelin cherche sa mère et pour la retrouver, il doit monter au ciel."

      C'est une fable pour les grands et les petits dont la morale pourrait être : "Respectons les enfants, encourageons leurs élans, ils sont l'expression de la vérité, de la foi, de la poésie".

    • Réalisation
      Luigi Comencini
    • Scénario
      Ennio De Concini, Luigi Comencini, librement inspiré du roman homonyme de J.M. Sanchez Silva,
    • Image
      Franco Di Giacomo
    • Montage
      Sergio Buzi
    • Musique
      Fiorenzo Carpi
    • Productions
      Production Group, Raidue, UGC Ph, Vidéo Mercury Films
    • Distribution France
      UFD
    • Interprètes
      Niccolo Paolucci, Fernando Fernan Gomez, Alberto Cracco, Didier Benureau, Alfredo Landa, Ida Di Benedetto, Ernesto Lama, Vito Passeri, Clelia Rondinella, Francesco Siciliano, Carlo Poletti, Francesco Scali, Lucio Romero, Sergio Bini Bustric, Yves Verhoeven
    • Année
      1991
    • Durée
      1h 37
    • Pays de production
      Italie, France, Espagne
    Movie, TV Show, Filmmakers and Film Studio WordPress Theme.

    Press Enter / Return to begin your search or hit ESC to close

    En vous inscrivant, vous acceptez nos Conditions générales d’utilisation et notre Politique de confidentialité .

    Les nouvelles adhésions ne sont pas autorisées.

    Festival du Film Italien de Villerupt

    Festival du Film Italien de Villerupt
    6 rue Clemenceau
    54190 Villerupt


    +33 (0)3 82 89 40 22
    organisation@festival-villerupt.com

    ©2021 Festival du Film Italien de Villerupt - Tous droits réservés - Réalisation Agacom