MARE NERO

MARE NERO

MARE NERO

Roberta Torre

0h 1min
2021
Story of MARE NERO
MARE NERO Une jeune femme est retrouvée morte dans une chambre d'hôtel, nue et ligo­tée. Selon toute vraisemblance, elle avait une double vie, le jour, étudiante modèle et la nuit, escort girl fréquentant des boîtes où tout est permis. L'enquête sur ce crime étrange est confiée à Luca, un jeune inspecteur. Alors qu'il est en train de s'installer avec son amie Veronica et qu'il entame une vie de couple, l'enquête le mène dans les milieux échangistes, à la recherche des personnes ayant été en contact avec la victime. Bien vite, vie privée et professionnelle se mêlent et Luca est en proie au doute. L'image de la jeune femme assassinée et celle de sa compagne se superposent, laissant planer un doute sur la véritable personnalité de Veronica. Luca devient  de plus en plus jaloux, jusqu'à l'obsession...   Roberta Torre a quitté la Sicile, concrètement personnel et artistiquement. La Sicile n'est pas la source d'inspiration de son dernier film. Les paysages et les atmosphères de Mare nero sont  complètements différents , le film est un thriller haletant, loin du ton mélodramatique de Angela et bien plus  encore des films musicaux et hauts en couleur qui l'ont rendu célèbre, Tano da morire et Sud Side story. Aujourd'hui la cinéaste expri­me le désir de faire un cinéma différent, et cite David Lynch comme  source d'inspiration pour une histoire centrée sur une double identité féminine.   A chaque  nouveau  film vous semblez affronter le thème de l'érotisme de façon  différente  deux films musicaux, puis un mélodrame et enfin un thriller « Le côté obscur de l'être humain et de l'érotisme m'intéressent. La pas­sion amoureuse est un thème privilégié pour la mise en scène des obsessions. Ce film est un voyage intérieur qui se focalise sur le désir et les peurs qui naissent  de la crainte de perdre la personne aimée. Dans le désir masculin, ces peurs s'associent à une image de la femme toujours double, d'un côté, elle se veut  rassurante et de l'autre démoniaque. Ce double aspect attire l'homme et en même temps le déstabilise d'un point de vue sen­timental et émotif, et l'amène, dans le cas du protagoniste, à projeter sur la femme ses propres pensées hallucinatoires. La jalousie devient perverse lorsque Luca commence à s'imaginer que Veronica a une double vie et qu'elle fréquente les milieux échangistes. » Extrait de l'interview de Barbara CORSI, www.fice.it           
    • MARE NERO

      Une jeune femme est retrouvée morte dans une chambre d'hôtel, nue et ligo­tée. Selon toute vraisemblance, elle avait une double vie, le jour, étudiante modèle et la nuit, escort girl fréquentant des boîtes où tout est permis. L'enquête sur ce crime étrange est confiée à Luca, un jeune inspecteur.

      Alors qu'il est en train de s'installer avec son amie Veronica et qu'il entame une vie de couple, l'enquête le mène dans les milieux échangistes, à la recherche des personnes ayant été en contact avec la victime. Bien vite, vie privée et professionnelle se mêlent et Luca est en proie au doute. L'image de la jeune femme assassinée et celle de sa compagne se superposent, laissant planer un doute sur la véritable personnalité de Veronica.

      Luca devient  de plus en plus jaloux, jusqu'à l'obsession...

       

      Roberta Torre a quitté la Sicile, concrètement personnel et artistiquement. La Sicile n'est pas la source d'inspiration de son dernier film. Les paysages et les atmosphères de Mare nero sont  complètements différents , le film est un thriller haletant, loin du ton mélodramatique de Angela et bien plus  encore des films musicaux et hauts en couleur qui l'ont rendu célèbre, Tano da morire et Sud Side story. Aujourd'hui la cinéaste expri­me le désir de faire un cinéma différent, et cite David Lynch comme  source d'inspiration pour une histoire centrée sur une double identité féminine.

       

      A chaque  nouveau  film vous semblez affronter le thème de l'érotisme de façon  différente  deux films musicaux, puis un mélodrame et enfin un thriller

      « Le côté obscur de l'être humain et de l'érotisme m'intéressent. La pas­sion amoureuse est un thème privilégié pour la mise en scène des obsessions. Ce film est un voyage intérieur qui se focalise sur le désir et les peurs qui naissent  de la crainte de perdre la personne aimée. Dans le désir masculin, ces peurs s'associent à une image de la femme toujours double, d'un côté, elle se veut  rassurante et de l'autre démoniaque. Ce double aspect attire l'homme et en même temps le déstabilise d'un point de vue sen­timental et émotif, et l'amène, dans le cas du protagoniste, à projeter sur la femme ses propres pensées hallucinatoires. La jalousie devient perverse lorsque Luca commence à s'imaginer que Veronica a une double vie et qu'elle fréquente les milieux échangistes. »

      Extrait de l'interview de Barbara CORSI, www.fice.it 

       

       

       

       

       

    • Réalisation
      Roberta Torre
    • Scénario
      Roberta Torre
    • Image
      Daniele Ciprì
    • Montage
      Jacopo Quadri
    • Musique
      Shigeru Umebayashi
    • Producteur (s)
      Marco Chimenz, Riccardo Tozzi, Giovanni Stabilini
    • Productions
      Cattleya, Rai Cinema, Babe Films
    • Distribution France
      Magrytte Films
    • Interprètes
      Luigi Lo Cascio, Anna Mouglalis, Maurizio Donadoni, Massimo Popolizio, Andrea Osvart, Rossella D'Andrea
    • Année
      2006
    • Durée
      1h22
    • Pays de production
      Italie, France
    Movie, TV Show, Filmmakers and Film Studio WordPress Theme.

    Press Enter / Return to begin your search or hit ESC to close

    En vous inscrivant, vous acceptez nos Conditions générales d’utilisation et notre Politique de confidentialité .

    Les nouvelles adhésions ne sont pas autorisées.

    Festival du Film Italien de Villerupt

    Festival du Film Italien de Villerupt
    6 rue Clemenceau
    54190 Villerupt


    +33 (0)3 82 89 40 22
    organisation@festival-villerupt.com

    ©2021 Festival du Film Italien de Villerupt - Tous droits réservés - Réalisation Agacom