MORT D'UN MATHÉMATICIEN NAPOLITAIN

MORTE Dl UN MATEMATICO NAPOLETANO

0h 1min
1991
Story of MORTE Dl UN MATEMATICO NAPOLETANO
MORTE Dl UN MATEMATICO NAPOLETANO MORT D'UN MATHÉMATICIEN NAPOLITAIN Rome, mai 1959- Dans la salle d'attente de la gare Termini de Rome, en pleine nuit, un homme en état d'ébriété est arrêté par la police des chemins de fer. Il s'agit d'un professeur de mathématique de l'Université de Naples ; c'est un membre de l'Académie des Lincei, un savant célèbre. Relâché, il rentre chez lui par le premier train du matin. Dans une Naples au climat opprimant, il entame la dernière semaine de sa vie. La vie de Renato CACCIOPPOLI nous est ainsi présentée dans ses rapports familiaux et dans son errance solitaire à travers les rues de Naples. Son passé est reconstitué petit à petit, tandis que les derniers événements de la semaine aboutiront à un acte nécessaire, reporté depuis longtemps : son dernier acte en tant qu'homme libre. Aucune raison particulière ne peut venir expliquer, plus qu'une autre, le suicide ; les événements se superposent comme les morceaux d'une mosaïque ; son dégoût du milieu universitaire, l'usure de son génie mathématique, son manque de confiance dans la politique, les difficultés de ses rapports amoureux et le poids des liens familiaux. Pendant les obsèques, les oraisons funèbres et les discours des personnes présentes donnent bien l'image de cet étrange personnage qui, dans la vie comme dans la mort, a toujours troublé l'ordre des bien-pensants et bouleversé les clichés bien établis de la vie urbaine. Et Naples elle-même se referme sur lui.   "Ce film représente pour moi, et pour Fabrizia RAMONDINO une méditation sur des personnes et sur des faits qui nous sont proches. Même si la conscience historique est liée par un double fil à Fabrizia qui a vécu dans les années 50. je crois que, quant à moi, j'ai été capable de réaliser le film parce que je n'ai aucun souvenir réel de Cacciopoli. La distance entre moi et la réalité de cette époque m'a libéré des problèmes de vraisemblance et m'a permis de raconter cette histoire de manière onirique, même s'il n'y a aucune reconstruction de décors et si tous les lieux du film font partie du Naples d'aujourd'hui. C'est peut-être aussi grâce à cette survie des lieux, que la modernité voudrait voir disparaître à jamais, que la mince silhouette du mathématicien à l'imperméable est encore si vive à Naples. " Mario MARTONE
    • MORTE Dl UN MATEMATICO NAPOLETANO

      MORT D'UN MATHÉMATICIEN NAPOLITAIN

      Rome, mai 1959- Dans la salle d'attente de la gare Termini de Rome, en pleine nuit, un homme en état d'ébriété est arrêté par la police des chemins de fer. Il s'agit d'un professeur de mathématique de l'Université de Naples ; c'est un membre de l'Académie des Lincei, un savant célèbre. Relâché, il rentre chez lui par le premier train du matin. Dans une Naples au climat opprimant, il entame la dernière semaine de sa vie. La vie de Renato CACCIOPPOLI nous est ainsi présentée dans ses rapports familiaux et dans son errance solitaire à travers les rues de Naples. Son passé est reconstitué petit à petit, tandis que les derniers événements de la semaine aboutiront à un acte nécessaire, reporté depuis longtemps : son dernier acte en tant qu'homme libre. Aucune raison particulière ne peut venir expliquer, plus qu'une autre, le suicide ; les événements se superposent comme les morceaux d'une mosaïque ; son dégoût du milieu universitaire, l'usure de son génie mathématique, son manque de confiance dans la politique, les difficultés de ses rapports amoureux et le poids des liens familiaux.

      Pendant les obsèques, les oraisons funèbres et les discours des personnes présentes donnent bien l'image de cet étrange personnage qui, dans la vie comme dans la mort, a toujours troublé l'ordre des bien-pensants et bouleversé les clichés bien établis de la vie urbaine. Et Naples elle-même se referme sur lui.

       

      "Ce film représente pour moi, et pour Fabrizia RAMONDINO une méditation sur des personnes et sur des faits qui nous sont proches. Même si la conscience historique est liée par un double fil à Fabrizia qui a vécu dans les années 50. je crois que, quant à moi, j'ai été capable de réaliser le film parce que je n'ai aucun souvenir réel de Cacciopoli. La distance entre moi et la réalité de cette époque m'a libéré des problèmes de vraisemblance et m'a permis de raconter cette histoire de manière onirique, même s'il n'y a aucune reconstruction de décors et si tous les lieux du film font partie du Naples d'aujourd'hui. C'est peut-être aussi grâce à cette survie des lieux, que la modernité voudrait voir disparaître à jamais, que la mince silhouette du mathématicien à l'imperméable est encore si vive à Naples. "

      Mario MARTONE

    • Réalisation
      Mario Martone
    • Scenario
      Mario Martone, Fabrizia Ramondino
    • Image
      Luca Bigazzi
    • Montage
      Jacopo Quadri
    • Musique
      Michele Campanella
    • Producer (s)
      Angelo Curti
    • Productions
      Teatri Uniti Coop et Angio Films. en collaboration avec RAI TRE
    • Interprètes
      Carlo Cecchi, Anna Bonaiuto, Renato Carpentieri, Antonio Neiwiller, Toni Servillo, Licia Maglietta, Fulvia Carotenuto, Roberto De Francesco, Andrea Renzi, Lucio Amello
    • Année
      1991
    • Durée
      1h 48
    • Pays de production
      Italie
    Movie, TV Show, Filmmakers and Film Studio WordPress Theme.

    Press Enter / Return to begin your search or hit ESC to close

    En vous inscrivant, vous acceptez nos Conditions générales d’utilisation et notre Politique de confidentialité .

    Les nouvelles adhésions ne sont pas autorisées.

    Festival du Film Italien de Villerupt

    Festival du Film Italien de Villerupt
    6 rue Clemenceau
    54190 Villerupt


    +33 (0)3 82 89 40 22
    organisation@festival-villerupt.com

    ©2021 Festival du Film Italien de Villerupt - Tous droits réservés - Réalisation Agacom