NEL CERCHIO

1h 20min
1976
Story of NEL CERCHIO
NEL CERCIO Giorgio, un jeune Sarde de 17 ans, est appelé par des parents proches à Venise avec la possibilité de trouver du travail. À partir de la commence pour Giorgio un itinéraire désespéré au cours duquel il ne sera pas maître de ses choix : il s'implique dans une série de mésaventures et se retrouve dans un centre de rééducation pour mineurs. Mais là, il n'est éduqué qu'à la violence …   « L’enseignement néo-réaliste, de type rossellinien, y est présent mais réabsorbé et retravaillé en pleine autonomie, surmonté par la capacité à se concentrer sur les facteurs conditionneurs de la mécanique sociétale. En comparaison, il y a une conscience plus claire, un pessimisme plus lucide et intelligent que la réalité, une disposition didactique supérieure qui efface [sic] tout lien entre causes et effets. Tout se passe comme si un lecteur passionné de Rossellini, mais aussi du De Sica de Sciuscià et de Ladri di biciclette, avait revisité ces textes et ces poètes, les réinventant après avoir digéré Brecht. » Mino Argentieri Fondazione Centro Sperimentale di Cinematografia, 30 septembre 2014    
    • NEL CERCIO

      Giorgio, un jeune Sarde de 17 ans, est appelé par des parents proches à Venise avec la possibilité de trouver du travail.

      À partir de la commence pour Giorgio un itinéraire désespéré au cours duquel il ne sera pas maître de ses choix : il s'implique dans une série de mésaventures et se retrouve dans un centre de rééducation pour mineurs. Mais là, il n'est éduqué qu'à la violence …

       

      « L’enseignement néo-réaliste, de type rossellinien, y est présent mais réabsorbé et retravaillé en pleine autonomie, surmonté par la capacité à se concentrer sur les facteurs conditionneurs de la mécanique sociétale. En comparaison, il y a une conscience plus claire, un pessimisme plus lucide et intelligent que la réalité, une disposition didactique supérieure qui efface [sic] tout lien entre causes et effets. Tout se passe comme si un lecteur passionné de Rossellini, mais aussi du De Sica de Sciuscià et de Ladri di biciclette, avait revisité ces textes et ces poètes, les réinventant après avoir digéré Brecht. »

      Mino Argentieri

      Fondazione Centro Sperimentale di Cinematografia, 30 septembre 2014

       

       

    • Réalisation
      Gianni Minello
    • Scenario
      Gianni Minello
    • Image
      Simone Mercanti
    • Montage
      Lilli Lombardi
    • Musique
      Dimitri Nicolau
    • Productions
      Cine 2000, C.L.C.T. - Cooperativa di Lavoratori del Cinema e del Teatro
    • Interprètes
      Giorgio Mascia, Luanne Canziani, Giuseppe Bella, Dino Bugno, Renato Forte, Guglielmo Ferraiola, Luanne Canziani, Dino Bugno, Edoardo Biagetti
    • Année
      1976
    • Durée
      80 min
    • Pays de production
      Italie
    • Format
      VO
    Movie, TV Show, Filmmakers and Film Studio WordPress Theme.

    Press Enter / Return to begin your search or hit ESC to close

    En vous inscrivant, vous acceptez nos Conditions générales d’utilisation et notre Politique de confidentialité .

    Les nouvelles adhésions ne sont pas autorisées.

    Festival du Film Italien de Villerupt

    Festival du Film Italien de Villerupt
    6 rue Clemenceau
    54190 Villerupt


    +33 (0)3 82 89 40 22
    organisation@festival-villerupt.com

    ©2021 Festival du Film Italien de Villerupt - Tous droits réservés - Réalisation Agacom