DANS LA MÊLÉE

NELLA MISCHIA

0h 1min
1995
Story of NELLA MISCHIA
NELLA MISCHIA DANS LA MÊLÉE Un groupe d'adolescents d'une quinzaine d'années vit dans un quartier de la périphérie de Rome, le Tuscolano. Pour attirer l'attention de ses camarades, Lorenzo, le plus jeune, invente l'histoire d'un ami qui est en train de mourir du cancer. Après réflexion, les gamins décident de convaincre une prostituée de passer une nuit avec leur copain avant qu'il ne meure. Deux ans plus tard, même quartier, mêmes jeunes gens. Ils tentent, sans y parvenir, de conquérir leur indépendance en essayant d'écouler des faux billets, en commettant de menus larcins, toujours à la recherche d'expédients. Lorenzo, las de déplacer des caisses de tomates, décide de les voler, donnant aux autres l'occasion de jouir d'un commerce rentable et sans patron. Tout autour de ce simple fil conducteur, se tissent les épisodes de la vie de ces raggazi qui grandissent.   "L'idée de départ du film était de décrire comment change un individu, en déterminant en lui ce que seront son comportement et sa personnalité.A un certain moment, j'ai revu les jeunes gens avec lesquels j'avais, deux ans auparavant tourné "Le Belle Proue", je me suis aperçu que ce que je cherchais avaitlieu dans un certain sens sous mes yeux et que, si j'y parvenais, cela pouvait tout aussi bien se passer à l'intérieur d'un film. Cette même histoire que j'étais en train d'écrire, je pouvais donc la raconter de manière plus intéressante, plus forte, en travaillant avec ces jeunes-là, en filmant ce qui se passait en eux. Il y a dans le film des choses inventées et des épisodes de ma propre vie ou de la vie de ces jeunes. Par exemple, la mère et le petit frère de Lorenzo font réellement partiede sa famille. Par ailleurs, Emiliano n 'a jamais volé de raquette de tennis...J'ai instinctivement essayé de découper pour eux le rôle le mieux adapté à chacun.Je  voulais   cependant  qu'ils   interprètent  des  personnages.   Parce  que, lorsque les personnages correspondaient trop à leur propre réalité,les choses sonnaient faux, elles semblaient moins convaincantes. Je les poussais donc à l'interprétation en me rapprochant de leurs cordes les plus intimes.Le fait de les connaître depuis longtemps m'a naturellement beaucoup aidé. Ils ont réalisé à leur façon le travail de l'acteur, ils ont interprété des personnages, des situations. Le quartier où a été tourné le film est celui-là même où habitent les jeunes acteurs et où j'ai vécu dès mon arrivée à Rome.Cela peut sembler bizarre mais je n 'ai jamai songé à cet endroit comme à la périphérie d'une grande ville. Il me rappelle plutôt le village où j'ai grandi, Vignola, dans la province de Modène. Les petits événements auxquels j'ai assisté dans ce quartier, et ses personnages, sont en quelque sorte indépendants de la ville... " Gianni Zanasi
    • NELLA MISCHIA

      DANS LA MÊLÉE

      Un groupe d'adolescents d'une quinzaine d'années vit dans un quartier de la périphérie de Rome, le Tuscolano. Pour attirer l'attention de ses camarades, Lorenzo, le plus jeune, invente l'histoire d'un ami qui est en train de mourir du cancer. Après réflexion, les gamins décident de convaincre une prostituée de passer une nuit avec leur copain avant qu'il ne meure. Deux ans plus tard, même quartier, mêmes jeunes gens. Ils tentent, sans y parvenir, de conquérir leur indépendance en essayant d'écouler des faux billets, en commettant de menus larcins, toujours à la recherche d'expédients. Lorenzo, las de déplacer des caisses de tomates, décide de les voler, donnant aux autres l'occasion de jouir d'un commerce rentable et sans patron. Tout autour de ce simple fil conducteur, se tissent les épisodes de la vie de ces raggazi qui grandissent.

       

      "L'idée de départ du film était de décrire comment change un individu, en déterminant en lui ce que seront son comportement et sa personnalité.A un certain moment, j'ai revu les jeunes gens avec lesquels j'avais, deux ans auparavant tourné "Le Belle Proue", je me suis aperçu que ce que je cherchais avaitlieu dans un certain sens sous mes yeux et que, si j'y parvenais, cela pouvait tout aussi bien se passer à l'intérieur d'un film.

      Cette même histoire que j'étais en train d'écrire, je pouvais donc la raconter de manière plus intéressante, plus forte, en travaillant avec ces jeunes-là, en filmant ce qui se passait en eux.

      Il y a dans le film des choses inventées et des épisodes de ma propre vie ou de la vie de ces jeunes. Par exemple, la mère et le petit frère de Lorenzo font réellement partiede sa famille. Par ailleurs, Emiliano n 'a jamais volé de raquette de tennis...J'ai instinctivement essayé de découper pour eux le rôle le mieux adapté à chacun.Je  voulais   cependant  qu'ils   interprètent  des  personnages.   Parce  que, lorsque les personnages correspondaient trop à leur propre réalité,les choses sonnaient faux, elles semblaient moins convaincantes. Je les poussais donc à l'interprétation en me rapprochant de leurs cordes les plus intimes.Le fait de les connaître depuis longtemps m'a naturellement beaucoup aidé. Ils ont réalisé à leur façon le travail de l'acteur, ils ont interprété des personnages, des situations. Le quartier où a été tourné le film est celui-là même où habitent les jeunes acteurs et où j'ai vécu dès mon arrivée à Rome.Cela peut sembler bizarre mais je n 'ai jamai songé à cet endroit comme à la périphérie d'une grande ville. Il me rappelle plutôt le village où j'ai grandi, Vignola, dans la province de Modène. Les petits événements auxquels j'ai assisté dans ce quartier, et ses personnages, sont en quelque sorte indépendants de la ville... "

      Gianni Zanasi

    • Réalisation
      Gianni Zanasi
    • Scenario
      Gianni Zanasi
    • Image
      Giulo Pietromarchi
    • Montage
      Rita Ragnoni
    • Musique
      Tiziano Popoli
    • Producer (s)
      Gianluca Arcopinto
    • Productions
      Axelotil, Pupkin Film
    • Interprètes
      Marco Adamo, Emiliano Cipoletti, Andréa Proietti, Lorenzo Viaconzi, Edoardo Viaconzi, Valentina Sora, Daniela Ottobrini, Francesca Ottobrini, Alessandro Anzilotti
    • Année
      1995
    • Durée
      1h 33
    • Pays de production
      Italie
    Movie, TV Show, Filmmakers and Film Studio WordPress Theme.

    Press Enter / Return to begin your search or hit ESC to close

    En vous inscrivant, vous acceptez nos Conditions générales d’utilisation et notre Politique de confidentialité .

    Les nouvelles adhésions ne sont pas autorisées.

    Festival du Film Italien de Villerupt

    Festival du Film Italien de Villerupt
    6 rue Clemenceau
    54190 Villerupt


    +33 (0)3 82 89 40 22
    organisation@festival-villerupt.com

    ©2021 Festival du Film Italien de Villerupt - Tous droits réservés - Réalisation Agacom