NEMICI D’INFANZIA

0h 1min
1995
Story of NEMICI D’INFANZIA
NEMICI D'INFANZIA Au printemps de 1944, Rome attend la Libération. Les fascistes et les Allemands sont toujours présents, mais la Résistance et de plus en plus active. C'est dans ce climat que se déroule l'histoire de Paolo, un jeune adolescent dont la mère vient de mourir après une longue maladie. Parmi les voisins qui viennent présenter leurs condoléances, il y a une dame allemande, épouse d'un dignitaire fasciste, et leur fille Luciana. Dès le premier regard, Paolo et Luciana tombent amoureux l'un de l'autre. Dans leur immeuble un nouveau locataire vient d'arriver, Corsini, un retraité des chemins de fer.Paolo devient son ami et il découvre que c'est un résistant. Paolo vit un moment émotionnel intense entre son amour pour Luciana et son admiration pour Corsini. Mais il subit une rude épreuve, déterminante pour son avenir, lorsque ces deux sentiments entrent en conflit. Un jour, il suit Luciana qui se promène avec ses parents dans une rue déserte et il est le seul témoin de l'attentat : il voit Corsini tuer le père de Luciana. Elle lui demande de le dénoncer. Désespéré, Paolo décide de ne pas trahir l'ami dont il a compris l'idéal et le combat.   Les films de Luigi MAGNI sont souvent inspirés de l'Histoire, et plus précisément de l'histoire de Rome où il est né en 1928. De sa filmographie retenons: ln nome del Papa Re (Au nom du Pape Roi, 1977), State Buoni se potele (1983), Secondo Ponzio Pilato (1987), ln nome del popolo sovrano (1991). Luigi MAGNI a été l'invité du festival en 1983 et en 1981. Nemici d'infanzia est tiré du roman qu'il a écrit en 1990. Il a tourné dans le quartier des Prati, où il a grandi. C'est un film autobiographique, c'est « le souvenir d'une réalité que nous avons vécue et supportée douloureusement ; 1944, le printemps de cette année-là, lorsque Rome était encore occupée par les Allemands et que pour nous Romains, du moins, la guerre allait s'achever, après quatre années de privations, d'angoisses, de déceptions et de deuils. Cette réalité si dure ne pouvait pas ne pas marquer, moralement et intellectuellement, ceux qui à cette époque découvraient la vie. » (Luigi Magni) « Par cette histoire belle et dramatique, Luigi Magni veut peut-être nous faire com prendre qu'on ne peut pas mûrir sans souffrir. Cette souffrance est peut-être même un passage indispensable si l'on veut devenir adulte et aimer la liberté. » Italo Moscati
    • NEMICI D'INFANZIA

      Au printemps de 1944, Rome attend la Libération. Les fascistes et les Allemands sont toujours présents, mais la Résistance et de plus en plus active.

      C'est dans ce climat que se déroule l'histoire de Paolo, un jeune adolescent dont la mère vient de mourir après une longue maladie. Parmi les voisins qui viennent présenter leurs condoléances, il y a une dame allemande, épouse d'un dignitaire fasciste, et leur fille Luciana. Dès le premier regard, Paolo et Luciana tombent amoureux l'un de l'autre. Dans leur immeuble un nouveau locataire vient d'arriver, Corsini, un retraité des chemins de fer.Paolo devient son ami et il découvre que c'est un résistant. Paolo vit un moment émotionnel intense entre son amour pour Luciana et son admiration pour Corsini. Mais il subit une rude épreuve, déterminante pour son avenir, lorsque ces deux sentiments entrent en conflit.

      Un jour, il suit Luciana qui se promène avec ses parents dans une rue déserte et il est le seul témoin de l'attentat : il voit Corsini tuer le père de Luciana. Elle lui demande de le dénoncer. Désespéré, Paolo décide de ne pas trahir l'ami dont il a compris l'idéal et le combat.

       

      Les films de Luigi MAGNI sont souvent inspirés de l'Histoire, et plus précisément de l'histoire de Rome où il est né en 1928.

      De sa filmographie retenons: ln nome del Papa Re (Au nom du Pape Roi, 1977), State Buoni se potele (1983), Secondo Ponzio Pilato (1987), ln nome del popolo sovrano (1991). Luigi MAGNI a été l'invité du festival en 1983 et en 1981. Nemici d'infanzia est tiré du roman qu'il a écrit en 1990. Il a tourné dans le quartier des Prati, où il a grandi. C'est un film autobiographique, c'est « le souvenir d'une réalité que nous avons vécue et supportée douloureusement ; 1944, le printemps de cette année-là, lorsque Rome était encore occupée par les Allemands et que pour nous Romains, du moins, la guerre allait s'achever, après quatre années de privations, d'angoisses, de déceptions et de deuils. Cette réalité si dure ne pouvait pas ne pas marquer, moralement et intellectuellement, ceux qui à cette époque découvraient la vie. » (Luigi Magni)

      « Par cette histoire belle et dramatique, Luigi Magni veut peut-être nous faire com prendre qu'on ne peut pas mûrir sans souffrir. Cette souffrance est peut-être même un passage indispensable si l'on veut devenir adulte et aimer la liberté. »

      Italo Moscati

    • Scenario
      Luigi Magni d'après son roman
    • Image
      Roberto D'Ettore Piazzoli
    • Montage
      Fernando Indoni
    • Musique
      Niccola Piovani
    • Producer (s)
      Luciano Perugia
    • Productions
      Telecinestar, Istituto Luce, Rai Uno
    • Interprètes
      Renato Carpentieri, Paolo Murano, Giorgia Tartaglia, Nicola Russo, Elena Berera, Elodie Treccani, Luigi Diberti
    • Année
      1995
    • Durée
      1h41
    • Pays de production
      Italie
    Movie, TV Show, Filmmakers and Film Studio WordPress Theme.

    Press Enter / Return to begin your search or hit ESC to close

    En vous inscrivant, vous acceptez nos Conditions générales d’utilisation et notre Politique de confidentialité .

    Les nouvelles adhésions ne sont pas autorisées.

    Festival du Film Italien de Villerupt

    Festival du Film Italien de Villerupt
    6 rue Clemenceau
    54190 Villerupt


    +33 (0)3 82 89 40 22
    organisation@festival-villerupt.com

    ©2021 Festival du Film Italien de Villerupt - Tous droits réservés - Réalisation Agacom