NUITS MAGIQUES

NOTTI MAGICHE

2h 5min
2021
Story of NOTTI MAGICHE
NOTTI MAGICHE NUITS MAGIQUES 3 juillet 1990. Les Italiens ont les yeux rivés sur la demi-finale de la coupe du monde Italie-Argentine. À Rome, des terrasses au bord du Tibre un immense cri de désespoir se lève : l’Italie est éliminée. Du coup personne ne voit une voiture qui tombe dans le fleuve. Lorsque les carabiniers la sortent de l’eau ils trouvent le corps de Leandro Saponaro (Giancarlo Giannini), un producteur de cinéma. Est-ce un crime ? C’est l’avis de sa petite amie Giusy (Marina Rocco) qui accuse trois jeunes scénaristes qui avaient dîné avec lui. Les carabiniers les interpellent. Quel rapport avaient-ils avec la victime ? Antonino (Mauro Lamantia), Luciano (Giovanni Toscano) et Eugenia (Irene Vetere) expliquent qu’ils se sont connus lors de la remise du prix du meilleur scénario. Finalistes, des portes se sont ouvertes. Ils sont entrés subjugués dans le monde du cinéma. Ils ont croisé des légendes vivantes mais aussi le cynisme et l’esbroufe de Saponaro. Et bien des gens qui lui en voulaient.   « Lorsque je me suis installé à Rome, j’ai commencé à remplir des petits carnets de notes, de souvenirs, d’inventions, en imaginant une foule de personnages dans l’idée de réaliser un film sur le mythe du cinéma italien. […] Je ne savais pas encore ce qu’il adviendrait de tout cela, mais il m’a semblé assez vite qu’il fallait raconter le point de vue de trois apprentis scénaristes, provenant de divers horizons, aussi bien unis par leur cinéphilie que rivaux. […] Je me rends compte que retraverser cette mythologie a été libérateur, même avec cet esprit moqueur, humoristique. Comme si c’était au fond un dernier salut, une façon de solder pour toujours une dette aussi précieuse qu’encombrante. » Paolo Virzì, Dossier de presse  
    • NOTTI MAGICHE

      NUITS MAGIQUES

      3 juillet 1990. Les Italiens ont les yeux rivés sur la demi-finale de la coupe du monde Italie-Argentine. À Rome, des terrasses au bord du Tibre un immense cri de désespoir se lève : l’Italie est éliminée. Du coup personne ne voit une voiture qui tombe dans le fleuve. Lorsque les carabiniers la sortent de l’eau ils trouvent le corps de Leandro Saponaro (Giancarlo Giannini), un producteur de cinéma. Est-ce un crime ? C’est l’avis de sa petite amie Giusy (Marina Rocco) qui accuse trois jeunes scénaristes qui avaient dîné avec lui. Les carabiniers les interpellent. Quel rapport avaient-ils avec la victime ? Antonino (Mauro Lamantia), Luciano (Giovanni Toscano) et Eugenia (Irene Vetere) expliquent qu’ils se sont connus lors de la remise du prix du meilleur scénario. Finalistes, des portes se sont ouvertes. Ils sont entrés subjugués dans le monde du cinéma. Ils ont croisé des légendes vivantes mais aussi le cynisme et l’esbroufe de Saponaro. Et bien des gens qui lui en voulaient.

       

      « Lorsque je me suis installé à Rome, j’ai commencé à remplir des petits carnets de notes, de souvenirs, d’inventions, en imaginant une foule de personnages dans l’idée de réaliser un film sur le mythe du cinéma italien. […] Je ne savais pas encore ce qu’il adviendrait de tout cela, mais il m’a semblé assez vite qu’il fallait raconter le point de vue de trois apprentis scénaristes, provenant de divers horizons, aussi bien unis par leur cinéphilie que rivaux. […] Je me rends compte que retraverser cette mythologie a été libérateur, même avec cet esprit moqueur, humoristique. Comme si c’était au fond un dernier salut, une façon de solder pour toujours une dette aussi précieuse qu’encombrante. »

      Paolo Virzì, Dossier de presse

       

    • Scenario
      Francesca Archibugi, Francesco Piccolo, Paolo Virzì
    • Image
      Vladan Radovic
    • Montage
      Jacopo Quadri
    • Musique
      Carlo Virz
    • Producer (s)
      Marco Belardi
    • Productions
      Lotus Production, en association avec 3 Marys Entertainment et Rai Cinema
    • Distribution France
      Bac Films
    • Interprètes
      Mauro Lamantia, Giovanni Toscano, Irene Vetere, Roberto Herlitzka, Marina Rocco, Paolo Sassanelli, Annalisa Arena, Eugenio Marinelli, Emanuele Salce, Andrea Roncato, Giulio Berruti, Paolo Bonacelli, Regina Orioli, Ludovica Mudugno, Eliana Miglio, Giulio Scarpati, Simona Marchini, Tea Falco, Ornella Muti, Jalil Lespert, Giancarlo Giannini
    • Année
      2018
    • Durée
      125 min
    • Pays de production
      Italie
    Movie, TV Show, Filmmakers and Film Studio WordPress Theme.

    Press Enter / Return to begin your search or hit ESC to close

    En vous inscrivant, vous acceptez nos Conditions générales d’utilisation et notre Politique de confidentialité .

    Les nouvelles adhésions ne sont pas autorisées.

    Festival du Film Italien de Villerupt

    Festival du Film Italien de Villerupt
    6 rue Clemenceau
    54190 Villerupt


    +33 (0)3 82 89 40 22
    organisation@festival-villerupt.com

    ©2021 Festival du Film Italien de Villerupt - Tous droits réservés - Réalisation Agacom