LE CRI DE LA LAVANDE DANS LE CHAMP DE SAUTERELLES

PEGGIO DI COSI SI MUORE

0h 1min
1995
Story of PEGGIO DI COSI SI MUORE
PEGGIO DI COSI SI MUORE LE CRI DE LA LAVANDE DANS LE CHAMP DE SAUTERELLES Un échange de valises dans un aéroport va bouleverser la vie d'Anna et de Carlo, un charmant couple de jeunes mariés, en possession à présent d'une importante somme d'argent, sans aucun doute de l'argent sale provenant de la criminalité. Ils deviennent les protagonistes d'une incroyable et grotesque histoire de terreur et de violence. Arrachés à leur train-train quotidien et rassurant de leurs petites habitudes, Anna et Carlo, "les bons", réagissent avec une naïveté et une stupéfiante férocité aux menaces de deux affreux gangsters, "les méchants", qui les poursuivent. Les deux pauvres innocents, pour se défendre du méchant de garde, réussissent non seulement à le retourner comme un gant, mais à le réduire littéralement en morceaux. Tout cela dans un fuite forcenée d'un appartement dont les murs cachent d'horribles secrets, à travers les paysages magiques des Dolomites jusqu'aux étendues sableuses et hostiles d'un désert au bout du monde.   Marcello Cesena, Ugo Dighero, Maurizio Crozza, Mauro Piovano et Caria Signoris sont issus de l'école de théâtre de Gênes et ils ont exercé dans ce domaine, chacun dans sa voie propre. Cesena a également interprété des films de Pupi Avati. En 1987, les cinq acteurs se retrouvent et fondent leur propre compagnie. Teatro dell'Archivolto. Depuis trois ans, sous le nom des Brancoviz, ils ont abordé avec succès les plages de Avanzi et de Tunnel, émissions humoristiques et satiriques de la troisième chaîne de la RAI. Mélange déclaré de plusieurs genres (comique, polar, horreur), leur premier film est proche du style et du ton de leurs émissions télévisées ; une évolution qui n 'est pas sans rappeler celle de l'équipe des Nuls de Canal+. "Peggio di cosi si muore pourrait ressembler à une histoire de folie urbaine ordinaire où tout est possible, même si tout est improbable. C'est une métaphore comique de l'époque que nous vivons dans la vieille Europe de cette fin de millénaire. L'Europe administrative de l'union forcée qui avance, déterminée mais confuse. Pourquoi, dit la femme (Eve), ne pourrions-nous pas garder cet argent trouvé ? Où est la faute ? L'homme (Adam), plus rigide, souhaite restituer l'argent, mais il y a une réelle difficulté, c 'est le rendre à qui ? Thème vieux comme le monde, nous ne sommes pas responsables, c 'est le destin qui a placé cette valise pleine d'argent sur notre route. Mais reste la culpabilité... en d'autres temps, l'ange exterminateur de Bunuel aurait été le justicier. Dans l'Europe d'aujourd'hui où les nouvelles valeurs ont le plus grand mal à émerger, nous substituons l'ange exterminateur par une dose énorme de cynisme et d'ironie, et transformons la fable en une comédie loufoque et surréaliste. " Marcello Cesena
    • PEGGIO DI COSI SI MUORE

      LE CRI DE LA LAVANDE DANS LE CHAMP DE SAUTERELLES

      Un échange de valises dans un aéroport va bouleverser la vie d'Anna et de Carlo, un charmant couple de jeunes mariés, en possession à présent d'une importante somme d'argent, sans aucun doute de l'argent sale provenant de la criminalité.

      Ils deviennent les protagonistes d'une incroyable et grotesque histoire de terreur et de violence. Arrachés à leur train-train quotidien et rassurant de leurs petites habitudes, Anna et Carlo, "les bons", réagissent avec une naïveté et une stupéfiante férocité aux menaces de deux affreux gangsters, "les méchants", qui les poursuivent. Les deux pauvres innocents, pour se défendre du méchant de garde, réussissent non seulement à le retourner comme un gant, mais à le réduire littéralement en morceaux. Tout cela dans un fuite forcenée d'un appartement dont les murs cachent d'horribles secrets, à travers les paysages magiques des Dolomites jusqu'aux étendues sableuses et hostiles d'un désert au bout du monde.

       

      Marcello Cesena, Ugo Dighero, Maurizio Crozza, Mauro Piovano et Caria Signoris sont issus de l'école de théâtre de Gênes et ils ont exercé dans ce domaine, chacun dans sa voie propre. Cesena a également interprété des films de Pupi Avati. En 1987, les cinq acteurs se retrouvent et fondent leur propre compagnie. Teatro dell'Archivolto. Depuis trois ans, sous le nom des Brancoviz, ils ont abordé avec succès les plages de Avanzi et de Tunnel, émissions humoristiques et satiriques de la troisième chaîne de la RAI. Mélange déclaré de plusieurs genres (comique, polar, horreur), leur premier film est proche du style et du ton de leurs émissions télévisées ; une évolution qui n 'est pas sans rappeler celle de l'équipe des Nuls de Canal+.

      "Peggio di cosi si muore pourrait ressembler à une histoire de folie urbaine ordinaire où tout est possible, même si tout est improbable. C'est une métaphore comique de l'époque que nous vivons dans la vieille Europe de cette fin de millénaire. L'Europe administrative de l'union forcée qui avance, déterminée mais confuse.

      Pourquoi, dit la femme (Eve), ne pourrions-nous pas garder cet argent trouvé ? Où est la faute ? L'homme (Adam), plus rigide, souhaite restituer l'argent, mais il y a une réelle difficulté, c 'est le rendre à qui ?

      Thème vieux comme le monde, nous ne sommes pas responsables, c 'est le destin qui a placé cette valise pleine d'argent sur notre route. Mais reste la culpabilité... en d'autres temps, l'ange exterminateur de Bunuel aurait été le justicier. Dans l'Europe d'aujourd'hui où les nouvelles valeurs ont le plus grand mal à émerger, nous substituons l'ange exterminateur par une dose énorme de cynisme et d'ironie, et transformons la fable en une comédie loufoque et surréaliste. "

      Marcello Cesena

    • Réalisation
      Marcello Cesena
    • Scenario
      Marcello Cesena Ugo Dighero
    • Image
      Régis Blondeau
    • Montage
      Anna Napoli
    • Musique
      Paolo Silvestri
    • Producer (s)
      Nella Banfi, Mate Cantero, Carlo Degli Esposti, Stéphane Sorlat
    • Productions
      Angel Film, Palomar (Rome), Banfilm, La Sept Cinéma (Paris), Mate Productions (Madrid), avec la collaboration de la Rai Tre, Canal+, ARTE et le soutien d'Eurimages
    • Interprètes
      Carla Signoris, Maurizio Cozza, Ugo Dighero, Mauro Pirovano, Marcello Cesena, Rossy De Palma, Jacky Nercessian
    • Année
      1995
    • Durée
      1h 35
    • Pays de production
      Italie, France, Espagne
    Movie, TV Show, Filmmakers and Film Studio WordPress Theme.

    Press Enter / Return to begin your search or hit ESC to close

    En vous inscrivant, vous acceptez nos Conditions générales d’utilisation et notre Politique de confidentialité .

    Les nouvelles adhésions ne sont pas autorisées.

    Festival du Film Italien de Villerupt

    Festival du Film Italien de Villerupt
    6 rue Clemenceau
    54190 Villerupt


    +33 (0)3 82 89 40 22
    organisation@festival-villerupt.com

    ©2021 Festival du Film Italien de Villerupt - Tous droits réservés - Réalisation Agacom