PER AMORE, SOLO PER AMORE

0h 1min
1993
Story of PER AMORE, SOLO PER AMORE
PER AMORE, SOLO PER AMORE Joseph est un jeune charpentier de Bethléem. Pêcheur comme tout un  chacun, il fréquente les bordels et la courtisane Dorothée. Il aime Marie depuis qu'elle est toute petite mais il est bien décidé à ne pas se marier. Marie est une créature fascinante et têtue et elle souhaite fonder une famille et avoir des enfants. Un jour Marie déclare à son fiancé qu'elle est enceinte. Joseph orgueilleux, mais surtout entêté et obstiné, pense que Marie a été victime d'un viol et part à la recherche du coupable. Mais tous semblent prêts à croire que c'est lui le père de l'enfant. Marie lui raconte qu'elle a reçu la visite d'un ange qui l'a chargé d'une tache dont elle ne réussit pas à comprendre la raison profonde.Joseph ne la croit pas mais il l'épouse quand même. Une autre épreuve attend Joseph : c'est la pureté de Maria la première nuit de noces. Mettant d'abord ce comportement sur le compte de violences subies, il comprend, peu à peu, qu'entre lui et Marie n'existe qu'un sentiment d'amour total et inconditionnel. Par amour, rien que par amour, il accepte la maternité de Marie, confiant ses tourments intérieurs à son ami et serviteur Socrates. Quand l'enfant naît, il l'aime comme son fils.   Religiosité et vision laïque s'entremêlent dans cette œuvre adaptée du livre de Pasquale FESTA CAMPANILE. Film hors norme, à contre-courant, riche de symbolismes, qui raconte l'histoire d'amour de Joseph et Marie, En équilibre entre le sacré et le profane, VERONESI raconte cette page d'histoire sainte dans un style sobre et captivant, excluant toute intention parodique. Il est aidé en cela par la splendide interprétation de Diego ABATANTUONO, un Joseph plongé dans le doute, à la fois fragile et fort, pétri de grande humanité, par Alessandro HABER (Socrates), un muet qui s'exprime grâce aux mimiques nuancées de son visage, Penélope CRUZ, une Marie prude et toute adonnée à Dieu, et Stefania SANDRELLI, une courtisane tentatrice. Ettore Nuara - CIAK, décembre 1993  
    • PER AMORE, SOLO PER AMORE

      Joseph est un jeune charpentier de Bethléem. Pêcheur comme tout un  chacun, il fréquente les bordels et la courtisane Dorothée. Il aime Marie depuis qu'elle est toute petite mais il est bien décidé à ne pas se marier.

      Marie est une créature fascinante et têtue et elle souhaite fonder une famille et avoir des enfants. Un jour Marie déclare à son fiancé qu'elle est enceinte. Joseph orgueilleux, mais surtout entêté et obstiné, pense que Marie a été

      victime d'un viol et part à la recherche du coupable. Mais tous semblent prêts à croire que c'est lui le père de l'enfant. Marie lui raconte qu'elle a reçu la visite d'un ange qui l'a chargé d'une tache dont elle ne réussit pas à comprendre la raison profonde.Joseph ne la croit pas mais il l'épouse quand même. Une autre épreuve attend Joseph : c'est la pureté de Maria la première nuit de noces. Mettant d'abord ce comportement sur le compte de violences subies, il comprend, peu à peu, qu'entre lui et Marie n'existe qu'un sentiment d'amour total et inconditionnel. Par amour, rien que par amour, il accepte la maternité de Marie, confiant ses tourments intérieurs à son ami et serviteur Socrates. Quand l'enfant naît, il l'aime comme son fils.

       

      Religiosité et vision laïque s'entremêlent dans cette œuvre adaptée du livre de Pasquale FESTA CAMPANILE. Film hors norme, à contre-courant, riche de symbolismes, qui raconte l'histoire d'amour de Joseph et Marie,

      En équilibre entre le sacré et le profane, VERONESI raconte cette page d'histoire sainte dans un style sobre et captivant, excluant toute intention parodique. Il est aidé en cela par la splendide interprétation de Diego ABATANTUONO, un Joseph plongé dans le doute, à la fois fragile et fort, pétri de grande humanité, par Alessandro HABER (Socrates), un muet qui s'exprime grâce aux mimiques nuancées de son visage, Penélope CRUZ, une Marie prude et toute adonnée à Dieu, et Stefania SANDRELLI, une courtisane tentatrice.

      Ettore Nuara - CIAK, décembre 1993

       

    • Réalisation
      Giovanni Veronesi
    • Scénario
      Ugo Chili, Giovanni Veronesi d'après le roman homonyme de Pasquale Festa Campanile
    • Image
      Giuseppe Ruzzolini
    • Montage
      Nino Baragli
    • Musique
      Nicola Piovani
    • Producteur (s)
      Aurelio De Laurentiis
    • Productions
      Film Auro
    • Interprètes
      Diego Abatantuono, Penélope Cruz,  Alessandro Haber, Stefania Sandrelli, Renato De Carminé, ValeriaSabel, ElianaGilla, Mariangela D'Abbraccio
    • Année
      1993
    • Durée
      1h 50
    • Pays de production
      Italie
    Movie, TV Show, Filmmakers and Film Studio WordPress Theme.

    Press Enter / Return to begin your search or hit ESC to close

    En vous inscrivant, vous acceptez nos Conditions générales d’utilisation et notre Politique de confidentialité .

    Les nouvelles adhésions ne sont pas autorisées.

    Festival du Film Italien de Villerupt

    Festival du Film Italien de Villerupt
    6 rue Clemenceau
    54190 Villerupt


    +33 (0)3 82 89 40 22
    organisation@festival-villerupt.com

    ©2021 Festival du Film Italien de Villerupt - Tous droits réservés - Réalisation Agacom