PER TUTTO IL TEMPO CHE CI RESTA

0h 1min
1998
Story of PER TUTTO IL TEMPO CHE CI RESTA
PER TUTTO IL TEMPO CHE CI RESTA Giorgio est un procureur antimafia qui quitte son poste. Il est muté dans sa ville natale, à Piano di Sorrento, sur la côte amalfitaine. Là, il est aussitôt confronté à un cas épineux et douloureux. Un prêtre, Padre Francesco, son ami d'enfance, est accusé d'avoir violé Cristina, une gamine de douze ans. Ce prêtre anime des groupes de jeunes et est connu pour ses prises de position et ses sermons courageux contre la Camorra et son boss local, Michèle Galvano, coupable, entre autres, de la mort d'un enfant pris dans une fusillade. La population, dans son ensemble, soutient Padre Francesco et croit à une manipulation ourdie par la famille Galvano. Giorgio reprend l'enquête à zéro, entend tous les protagonistes de l'affaire et finit par démonter la manipulation dont Padre Francesco était la victime. Il est lavé de toute accusation. Cependant, certaines choses ne lui semblent pas claires. Une enquête plus approfondie sur le passé de Padre Francesco fait ressortir d'autres scandales étouffés dans d'autres lieux où il avait exercé son ministère. Giorgio comprend que le scénario anticamorriste n'était qu'une invention de son ami destinée à accréditer la thèse de la manipulation diffamatoire dans l'affaire du viol. Il n'en reste pas moins que Padre Francesco est devenu un symbole pour la population confrontée quotidiennement à la violence de la Camorra. Que faire alors ? Faire éclater la vérité au risque de discréditer la lutte contre la criminalité organisée ou garder le secret et laisser un coupable impuni ?   Vincenzo Terraciano est né à Naples en 1964, il est diplômé du Centre expérimental de Cinématographie en 1991. Il réalise des documentaires et des courts-métrages. Per tutto il tempo che ci resta est son premier long métrage (1997).
    • PER TUTTO IL TEMPO CHE CI RESTA

      Giorgio est un procureur antimafia qui quitte son poste. Il est muté dans sa ville natale, à Piano di Sorrento, sur la côte amalfitaine. Là, il est aussitôt confronté à un cas épineux et douloureux. Un prêtre, Padre Francesco, son ami d'enfance, est accusé d'avoir violé Cristina, une gamine de douze ans. Ce prêtre anime des groupes de jeunes et est connu pour ses prises de position et ses sermons courageux contre la Camorra et son boss local, Michèle Galvano, coupable, entre autres, de la mort d'un enfant pris dans une fusillade. La population, dans son ensemble, soutient Padre Francesco et croit à une manipulation ourdie par la famille Galvano. Giorgio reprend l'enquête à zéro, entend tous les protagonistes de l'affaire et finit par démonter la manipulation dont Padre Francesco était la victime. Il est lavé de toute accusation. Cependant, certaines choses ne lui semblent pas claires. Une enquête plus approfondie sur le passé de Padre Francesco fait ressortir d'autres scandales étouffés dans d'autres lieux où il avait exercé son ministère. Giorgio comprend que le scénario anticamorriste n'était qu'une invention de son ami destinée à accréditer la thèse de la manipulation diffamatoire dans l'affaire du viol. Il n'en reste pas moins que Padre Francesco est devenu un symbole pour la population confrontée quotidiennement à la violence de la Camorra. Que faire alors ? Faire éclater la vérité au risque de discréditer la lutte contre la criminalité organisée ou garder le secret et laisser un coupable impuni ?

       

      Vincenzo Terraciano est né à Naples en 1964, il est diplômé du Centre expérimental de Cinématographie en 1991. Il réalise des documentaires et des courts-métrages.

      Per tutto il tempo che ci resta est son premier long métrage (1997).

    • Réalisation
      Vincenzo Terraciano
    • Scenario
      Vincenzo Terraciano, Laura Sabatino, Luca Vendruscolo
    • Image
      Gianni Fiore Coltellacci
    • Montage
      Marco Spolentini
    • Musique
      Nicola Piovani
    • Producer (s)
      Gabriella Buontempo
    • Productions
      Goodtime Enterprise
    • Vente à l’étranger
      Adriana Chiesa Enterprise
    • Interprètes
      Ennio Fantastichini, Emilio Bonucci, Imma Piro, Isa Danieli, Mariano Rigillo, Roberta De Simone, Vincenzo Peluso, Maria Pia Calzone, Antonio Ferrante
    • Année
      1998
    • Durée
      1h 40
    • Pays de production
      Italie
    Movie, TV Show, Filmmakers and Film Studio WordPress Theme.

    Press Enter / Return to begin your search or hit ESC to close

    En vous inscrivant, vous acceptez nos Conditions générales d’utilisation et notre Politique de confidentialité .

    Les nouvelles adhésions ne sont pas autorisées.

    Festival du Film Italien de Villerupt

    Festival du Film Italien de Villerupt
    6 rue Clemenceau
    54190 Villerupt


    +33 (0)3 82 89 40 22
    organisation@festival-villerupt.com

    ©2021 Festival du Film Italien de Villerupt - Tous droits réservés - Réalisation Agacom