PRENDIMI E PORTAMI VIA

0h 1min
2021
Story of PRENDIMI E PORTAMI VIA
PRENDIMI E PORTAMI VIA Gampiero a treize ans. C'est un adolescent rêveur et solitaire. Sa mère. Luciana, fait de la peinture et est en quête d'acheteurs potentiels ; son père, Alfredo, est épicier. Les relations du couple ne sont pas au beau fixe. Lors d'une exposition de ses œuvres, Luciana est remar­quée par un avocat qui achète ses tableaux. Une relation amoureuse s'installe entre eux. A l'école, Gampiero se lie d'amitié avec Romana, jeune fille Rom qui vit dans le campement situé près de l'immeuble où il habite. Gampiero observe Romana depuis la fenêtre de sa chambre ; elle aussi l'a remar­qué depuis sa caravane. Une complicités'installe entre les deux ado­lescents. Mais la présence de cette communauté nomade dérange, tout comme la relation entre Gampiero et Romana. Des violences écla­tent : bagarres, véhicules incendiés, caravanes brûlées... Le père de Romana joue aux cartes et perd. Il est contraint de vendre sa fille àun propriétaire de manège itinérant pour honorer sa dette de jeu. Romana est obligée de le suivre et de vivre dans la même caravane que lui. Localement, les relations entre gens du voyage et sédentaires se dégradent. Certains commerçants décident de monter une opération punitive contre le campement après l'incendie de la camionnette d'Otello, l'un d'entre eux. Luciana assiste au déferlement de la violence et à l'embrasement des caravanes. Elle manque de se faire violer par un des commerçants cagoules, patron de caféet ami de son mari. De son côté, Romana envoie des nouvelles àGampiero qui décide alors de la rejoindre afin de la libérer et de partir avec elle, comme ils se l'étaient promis. Mais Gampiero se fait rosser par les forains et se retrouve à l'hôpital. Ses parents accourent ; ils semblent alors reformer un véritable couple. Alfredo demande à Luciana de lui donner une seconde chance. Gampiero parvient à ravir Romana des griffes du forain ; ils peuvent enfin partir ensemble.   " Un film généreux qui ne manque pas de style, et surtout bien servi par les deux premiers rôles, Valeria Golino et Rodolfo Laganà, un couple curieux. Tonino Zangardi n'en est pas à sa première incursion dans le monde des gens du voyage (Allulodrom). Ici, il met en scène un lieu de la banlieue romaine où la cohabitation entre les habitants et leurs institutions (l'école, avec la rigidité des enseignants) et les Rom qui campent dans le voisinage provoque des tensions de plus en plus graves. Un monde d'incompréhen­sion et d'intolérance réciproque, car les gens du voyage non plus ne sont pas des saints et ils appliquent aussi la logique guerrière du dent pour dent Mais dans le film il n'y a pas que cela, il y a aussi la naissance d'une fleur fragile, la petite amitié entre un fille qui est rom et un garçon qui ne l'est pas. " Paolo D'Agostini, La Repubblica, 10 octobre 2003.
    • PRENDIMI E PORTAMI VIA

      Gampiero a treize ans. C'est un adolescent rêveur et solitaire. Sa mère. Luciana, fait de la peinture et est en quête d'acheteurs potentiels ; son père, Alfredo, est épicier. Les relations du couple ne sont pas au beau fixe. Lors d'une exposition de ses œuvres, Luciana est remar­quée par un avocat qui achète ses tableaux. Une relation amoureuse s'installe entre eux. A l'école, Gampiero se lie d'amitié avec Romana, jeune fille Rom qui vit dans le campement situé près de l'immeuble où il habite. Gampiero observe Romana depuis la fenêtre de sa chambre ; elle aussi l'a remar­qué depuis sa caravane. Une complicités'installe entre les deux ado­lescents. Mais la présence de cette communauté nomade dérange, tout comme la relation entre Gampiero et Romana. Des violences écla­tent : bagarres, véhicules incendiés, caravanes brûlées... Le père de Romana joue aux cartes et perd. Il est contraint de vendre sa fille àun propriétaire de manège itinérant pour honorer sa dette de jeu. Romana est obligée de le suivre et de vivre dans la même caravane que lui. Localement, les relations entre gens du voyage et sédentaires se dégradent. Certains commerçants décident de monter une opération punitive contre le campement après l'incendie de la camionnette d'Otello, l'un d'entre eux. Luciana assiste au déferlement de la violence et à l'embrasement des caravanes. Elle manque de se faire violer par un des commerçants cagoules, patron de caféet ami de son mari. De son côté, Romana envoie des nouvelles àGampiero qui décide alors de la rejoindre afin de la libérer et de partir avec elle, comme ils se l'étaient promis. Mais Gampiero se fait rosser par les forains et se retrouve à l'hôpital. Ses parents accourent ; ils semblent alors reformer un véritable couple. Alfredo demande à Luciana de lui donner une seconde chance. Gampiero parvient à ravir Romana des griffes du forain ; ils peuvent enfin partir ensemble.

       

      " Un film généreux qui ne manque pas de style, et surtout bien servi par les deux premiers rôles, Valeria Golino et Rodolfo Laganà, un couple curieux. Tonino Zangardi n'en est pas à sa première incursion dans le monde des gens du voyage (Allulodrom). Ici, il met en scène un lieu de la banlieue romaine où la cohabitation entre les habitants et leurs institutions (l'école, avec la rigidité des enseignants) et les Rom qui campent dans le voisinage provoque des tensions de plus en plus graves. Un monde d'incompréhen­sion et d'intolérance réciproque, car les gens du voyage non plus ne sont pas des saints et ils appliquent aussi la logique guerrière du dent pour dent Mais dans le film il n'y a pas que cela, il y a aussi la naissance d'une fleur fragile, la petite amitié entre un fille qui est rom et un garçon qui ne l'est pas. "

      Paolo D'Agostini, La Repubblica, 10 octobre 2003.

    • Réalisation
      Tonino Zangardi
    • Scénario
      Tonino Zangardi, Gianluigi Bruni
    • Image
      Marco Onorato
    • Montage
      Tonino Zangardi
    • Musique
      Emir Kusturica & No smoking Band
    • Productions
      Misami Film
    • Interprètes
      Rodolfo Laganà, Valeria Golino, Noah Lewis Scialom, Romana Hadzovic
    • Année
      2003
    • Durée
      1h 35
    • Pays de production
      Italie
    Movie, TV Show, Filmmakers and Film Studio WordPress Theme.

    Press Enter / Return to begin your search or hit ESC to close

    En vous inscrivant, vous acceptez nos Conditions générales d’utilisation et notre Politique de confidentialité .

    Les nouvelles adhésions ne sont pas autorisées.

    Festival du Film Italien de Villerupt

    Festival du Film Italien de Villerupt
    6 rue Clemenceau
    54190 Villerupt


    +33 (0)3 82 89 40 22
    organisation@festival-villerupt.com

    ©2021 Festival du Film Italien de Villerupt - Tous droits réservés - Réalisation Agacom