UNE FOIS QUE TU ES NÉ

QUANDO SEI NATO NON PUOI PIÙ NASCONDERTI

0h 1min
2021
Story of QUANDO SEI NATO NON PUOI PIÙ NASCONDERTI
QUANDO SEI NATO NON PUOI PIÙ NASCONDERTI UNE FOIS QUE TU ES NÉ

Sandro (Matteo Gadola), douze ans, part en vacances avec son père (Alessio Boni) sur un voilier en Méditerranée. Une nuit il se lève, il passe son gilet de sauvetage, il monte sur le pont et tombe accidentellement à l’eau. Il est miraculeusement repêché par des immigrants clandestins qui se dirigent vers la Sicile. Il fait la connaissance de deux adolescents roumains, Radu (Vlad Alexandru Toma)et sa jeune sœur Alina (Ester Hazan).

Les migrants sont débarqués et pris en charge par les forces de l’ordre. Les parents de Sandro arrivent et il leur présente Radu et Alina. Ils décident de les aider. Mais la tâche s’avère plus compliquée que prévu. Leur attitude est ambiguë et même leur identité n’est pas certaine. Or cette aventure a radicalement transformé Sandro toujours prêt à répondre à leurs appels.

 

« Je suis content d’avoir fait ce film en 2005 et pas aujourd’hui car expliquer le phénomène de l’immigration serait bien plus compliqué. Je ne vois pas comment je pourrais tirer une histoire humaniste de la réalité que j’ai sous les yeux, de l’angoisse de notre époque, de l’égoïsme, de la stupidité des gouvernements, de l’exploitation mondiale. Même si alors l’Italie avait un gouvernement tout à fait incapable d’affronter ce problème, il y avait sans doute des solutions, ou du moins l’espoir qu’il y en aurait. Actuellement il ne reste que la culture chrétienne de l’accueil qui est forte en Italie. C’est un amortisseur social mais il ne repose que sur les bons sentiments et le bénévolat. Il me serait difficile de refaire ce film aujourd’hui car si la situation des migrants n’est pas bonne, celle des Italiens n’est guère meilleure. Si ça se trouve, la petite entreprise du père est fermée. »

Marco Tullio Giordana, propos recueillis par Jean-Claude Mirabella et Oreste Sacchelli

    • QUANDO SEI NATO NON PUOI PIÙ NASCONDERTI

      UNE FOIS QUE TU ES NÉ

      Sandro (Matteo Gadola), douze ans, part en vacances avec son père (Alessio Boni) sur un voilier en Méditerranée. Une nuit il se lève, il passe son gilet de sauvetage, il monte sur le pont et tombe accidentellement à l’eau. Il est miraculeusement repêché par des immigrants clandestins qui se dirigent vers la Sicile. Il fait la connaissance de deux adolescents roumains, Radu (Vlad Alexandru Toma)et sa jeune sœur Alina (Ester Hazan).

      Les migrants sont débarqués et pris en charge par les forces de l’ordre. Les parents de Sandro arrivent et il leur présente Radu et Alina. Ils décident de les aider. Mais la tâche s’avère plus compliquée que prévu. Leur attitude est ambiguë et même leur identité n’est pas certaine. Or cette aventure a radicalement transformé Sandro toujours prêt à répondre à leurs appels.

       

      « Je suis content d’avoir fait ce film en 2005 et pas aujourd’hui car expliquer le phénomène de l’immigration serait bien plus compliqué. Je ne vois pas comment je pourrais tirer une histoire humaniste de la réalité que j’ai sous les yeux, de l’angoisse de notre époque, de l’égoïsme, de la stupidité des gouvernements, de l’exploitation mondiale. Même si alors l’Italie avait un gouvernement tout à fait incapable d’affronter ce problème, il y avait sans doute des solutions, ou du moins l’espoir qu’il y en aurait. Actuellement il ne reste que la culture chrétienne de l’accueil qui est forte en Italie. C’est un amortisseur social mais il ne repose que sur les bons sentiments et le bénévolat. Il me serait difficile de refaire ce film aujourd’hui car si la situation des migrants n’est pas bonne, celle des Italiens n’est guère meilleure. Si ça se trouve, la petite entreprise du père est fermée. »

      Marco Tullio Giordana, propos recueillis par Jean-Claude Mirabella et Oreste Sacchelli

    • Réalisation
      Marco Tullio Giordana
    • Scenario
      Stefano Rulli, Sandro Petraglia, Marco Tullio Giordana, d'après le roman de Maria Pace Ottieri
    • Image
      Roberto Forza
    • Montage
      Roberto Missiroli
    • Producer (s)
      Riccardo Tozzi, Marco Chimenz, Giovanni Stabillini, Fabio Conversi
    • Productions
      Cattleya, Rai Cinema, Babe Films, Once You Are Born Films
    • Distribution France
      Tamasa
    • Interprètes
      Alessio Boni, Michela Cescon, Matteo Gadola, Rodolfo Corsato, Vlad Alexandru Toma, Ester Hazan, Marcello Prayer, Giovanni Martorana, Simonetta Solder, Andrea Tidona, Adriana Asti
    • Année
      2005
    • Durée
      1h 55
    • Pays de production
      Italie, France, Grande Bretagne
    • Format
      VOST
    • Citation
      Est-il juste de devoir quitter sa ville, son pays ?
    Movie, TV Show, Filmmakers and Film Studio WordPress Theme.

    Press Enter / Return to begin your search or hit ESC to close

    En vous inscrivant, vous acceptez nos Conditions générales d’utilisation et notre Politique de confidentialité .

    Les nouvelles adhésions ne sont pas autorisées.

    Festival du Film Italien de Villerupt

    Festival du Film Italien de Villerupt
    6 rue Clemenceau
    54190 Villerupt


    +33 (0)3 82 89 40 22
    organisation@festival-villerupt.com

    ©2021 Festival du Film Italien de Villerupt - Tous droits réservés - Réalisation Agacom