LE ROMAN D'UN JEUNE HOMME PAUVRE

ROMANZO DI UN GIOVANE POVERO

0h 2min
1995
Story of ROMANZO DI UN GIOVANE POVERO
ROMANZO DI UN GIOVANE POVERO LE ROMAN D'UN JEUNE HOMME PAUVRE Bien que diplômé en Lettres depuis six ans, Vincenzo Persico n'arrive pas à trouver un emploi stable et il vit avec sa mère qui dispose d'une modeste pension mensuelle de sept cent mille lires. Frustré de ne pouvoir s'insérer convenablement dans la société, le jeune homme, pauvre mais orgueilleux, s'isole, refuse toute amitié et renonce même à Andreina qui l'aime et qui l'estime. A l'étage du dessous, la vie de Monsieur Bartoloni est tout aussi misérable et frustrante. Il ne supporte plus la tyrannie de sa femme, une ex-actrice, autrefois belle et attirante, devenue aujourd'hui fade, grasse et ivrogne. De plus les charmes d'une accorte commerçante ont réveillé en lui le démon de minuit. Une nuit au cours de laquelle ils sont particulièrement tristes, les deux hommes se rencontrent et se confient leurs malheurs et désespoirs mutuels. Ils en viennent à concevoir un projet délirant : l'assassinat de l'encombrante et riche épouse en échange de celui de la veuve geignarde et d'une importante somme d'argent en sus. Cette nuit là, Vincenzo n'arrive pas à trouver le sommeil : contrairement à lui, M. Bartoloni ne plaisantait pas, et Vincenzo a tellement besoin d'argent... Le jour où Monsieur Bartoloni est trouvée morte, cela semble être un accident. Tournant en rond dans l'appartement à présent calme et silencieux, le mari est désespéré : la boîte où il gardait l'argent est vide. Il décide de dénoncer Vincenzo qui est arrêté et emprisonné. Interrogatoires et confron­tations se succèdent sous la conduite d'un scrupuleux procureur dont les soupçons se portent également sur Bartoloni lorsqu'il apprend que le vieil homme projetait de refaire sa vie avec une autre femme. Mais pour Vincenzo, qui tout au long de l'enquête refuse de collaborer et oppose une passivité obstinée, qu'importé finalement d'être coupable ou non. Hors de la prison, pour les gens comme lui, la vie est dure, et Vincenzo n'est pas pressé de recommencer à se battre.   Sous l'aspect d'un polar psychologique, EttoreScola, dans son dernier film, dresse à la fois le portrait d'une jeunesse en désarroi dans une société régie par une économie de marché qui ne sécrète que chômage et exclusion, et celui, légèrement caricatural, d'une petite bourgeoisie mesquine et rancunière. Il offre à Sordi l'un de ces rôles où l'acteur excelle, celui d'un personnage tantôt fourbe et répugnant, tantôt ridicule.
    • ROMANZO DI UN GIOVANE POVERO

      LE ROMAN D'UN JEUNE HOMME PAUVRE

      Bien que diplômé en Lettres depuis six ans, Vincenzo Persico n'arrive pas à trouver un emploi stable et il vit avec sa mère qui dispose d'une modeste pension mensuelle de sept cent mille lires. Frustré de ne pouvoir s'insérer convenablement dans la société, le jeune homme, pauvre mais orgueilleux, s'isole, refuse toute amitié et renonce même à Andreina qui l'aime et qui l'estime. A l'étage du dessous, la vie de Monsieur Bartoloni est tout aussi misérable et frustrante. Il ne supporte plus la tyrannie de sa femme, une ex-actrice, autrefois belle et attirante, devenue aujourd'hui fade, grasse et ivrogne. De plus les charmes d'une accorte commerçante ont réveillé en lui le démon de minuit. Une nuit au cours de laquelle ils sont particulièrement tristes, les deux hommes se rencontrent et se confient leurs malheurs et désespoirs mutuels. Ils en viennent à concevoir un projet délirant : l'assassinat de l'encombrante et riche épouse en échange de celui de la veuve geignarde et d'une importante somme d'argent en sus. Cette nuit là, Vincenzo n'arrive pas à trouver le sommeil : contrairement à lui, M. Bartoloni ne plaisantait pas, et Vincenzo a tellement besoin d'argent... Le jour où Monsieur Bartoloni est trouvée morte, cela semble être un accident. Tournant en rond dans l'appartement à présent calme et silencieux, le mari est désespéré : la boîte où il gardait l'argent est vide. Il décide de dénoncer Vincenzo qui est arrêté et emprisonné. Interrogatoires et confron­tations se succèdent sous la conduite d'un scrupuleux procureur dont les soupçons se portent également sur Bartoloni lorsqu'il apprend que le vieil homme projetait de refaire sa vie avec une autre femme. Mais pour Vincenzo, qui tout au long de l'enquête refuse de collaborer et oppose une passivité obstinée, qu'importé finalement d'être coupable ou non. Hors de la prison, pour les gens comme lui, la vie est dure, et Vincenzo n'est pas pressé de recommencer à se battre.

       

      Sous l'aspect d'un polar psychologique, EttoreScola, dans son dernier film, dresse à la fois le portrait d'une jeunesse en désarroi dans une société régie par une économie de marché qui ne sécrète que chômage et exclusion, et celui, légèrement caricatural, d'une petite bourgeoisie mesquine et rancunière. Il offre à Sordi l'un de ces rôles où l'acteur excelle, celui d'un personnage tantôt fourbe et répugnant, tantôt ridicule.

    • Réalisation
      Ettore Scola
    • Scenario
      Ettore Scola Silvia Scola Giacomo Scarpelli
    • Image
      Franco Di Giacomo
    • Montage
      Raimondo Crociani
    • Musique
      Armando Travajoli
    • Producer (s)
      Franco Committeri
    • Productions
      Mass Film ; Strudio El Matopigia ; Istituto Luce ; Rai Uno Les films Alain Sarde ; Canal +
    • Interprètes
      Alberto Sordi, Isabella Ferrari, Rolando Ravello, André Dussolier,Renato De Carminé, Barbara D'Urso, Maria Carotenuto
    • Année
      1995
    • Durée
      2h 00
    • Pays de production
      Italie, France
    Movie, TV Show, Filmmakers and Film Studio WordPress Theme.

    Press Enter / Return to begin your search or hit ESC to close

    En vous inscrivant, vous acceptez nos Conditions générales d’utilisation et notre Politique de confidentialité .

    Les nouvelles adhésions ne sont pas autorisées.

    Festival du Film Italien de Villerupt

    Festival du Film Italien de Villerupt
    6 rue Clemenceau
    54190 Villerupt


    +33 (0)3 82 89 40 22
    organisation@festival-villerupt.com

    ©2021 Festival du Film Italien de Villerupt - Tous droits réservés - Réalisation Agacom