SÉDUITE ET ABANDONNÉE

SEDOTTA E ABBANDONATA

0h 2min
1964
Story of SEDOTTA E ABBANDONATA
SEDOTTA E ABBANDONATA SÉDUITE ET ABANDONNÉE La preuve du "péché" commis par Agnese, une jeune fille de seize ans bouleverse toute la famille sicilienne Ascalone. Le séducteur d’Agnese est Peppino Califano, fiancé de sa sœur. L’histoire pourrait aboutir à un mariage. Cependant, en Sicile, aucun homme n’accepterait volontiers d’épouser une femme "déshonorée", même s’il en est le responsable. Peppino va se cacher chez un oncle prêtre. Le seul moyen qui reste aux Ascalone pour venger l’honneur d’Agnese serait, selon la tradition, la mort de Peppino : le frère de la jeune fille se chargera de l’exécution, puis se livrera à la police, déclarant qu’il a été poussé au meurtre pour un "motif d’honneur", ce qui lui vaudra une condamnation assez légère. Agnese, ayant découvert le projet de sa famille, raconte tout aux carabiniers, qui empêchent le crime. Peppino est arrêté pour corruption de mineure et seul un mariage rapide pourra réparer sa faute et le sauver de la prison. Pour sauver la face aux yeux du village, la famille Ascalone le refuse publiquement. Les Califano projettent alors d’enlever Agnese, pour arracher et justifier le consentement du père Ascalone. Tous les villageois sont au courant de l’histoire : des quolibets et des injures accompagnent toute la famille Ascalone, dans les rues ; le vieux Vicenzo, atteint dans sa fierté, s’effondre, frappé d’infarctus. Il est mourant…mais il ne doit pas mourir, car le mariage doit avoir lieu. Se voyant sur le point d’expirer, il ordonne que sa mort soit gardée secrète jusqu’à la noce.     « Il n’est de meilleure façon de traiter de questions sérieuses qu’en usant intelligemment de la verve comique. Pietro Germi, manie la satire avec allégresse. De la tragédie naît un burlesque destructeur qui ébranle les tabous moraux érigés en règles morales archaïques qui dénotent dans le siècle de la conquête de la lune. » La Saison Cinématographique 64
    • SEDOTTA E ABBANDONATA

      SÉDUITE ET ABANDONNÉE

      La preuve du "péché" commis par Agnese, une jeune fille de seize ans bouleverse toute la famille sicilienne Ascalone. Le séducteur d’Agnese est Peppino Califano, fiancé de sa sœur.

      L’histoire pourrait aboutir à un mariage. Cependant, en Sicile, aucun homme n’accepterait volontiers d’épouser une femme "déshonorée", même s’il en est le responsable. Peppino va se cacher chez un oncle prêtre.

      Le seul moyen qui reste aux Ascalone pour venger l’honneur d’Agnese serait, selon la tradition, la mort de Peppino : le frère de la jeune fille se chargera de l’exécution, puis se livrera à la police, déclarant qu’il a été poussé au meurtre pour un "motif d’honneur", ce qui lui vaudra une condamnation assez légère.

      Agnese, ayant découvert le projet de sa famille, raconte tout aux carabiniers, qui empêchent le crime. Peppino est arrêté pour corruption de mineure et seul un mariage rapide pourra réparer sa faute et le sauver de la prison. Pour sauver la face aux yeux du village, la famille Ascalone le refuse publiquement.

      Les Califano projettent alors d’enlever Agnese, pour arracher et justifier le consentement du père Ascalone. Tous les villageois sont au courant de l’histoire : des quolibets et des injures accompagnent toute la famille Ascalone, dans les rues ; le vieux Vicenzo, atteint dans sa fierté, s’effondre, frappé d’infarctus. Il est mourant…mais il ne doit pas mourir, car le mariage doit avoir lieu. Se voyant sur le point d’expirer, il ordonne que sa mort soit gardée secrète jusqu’à la noce.

       

       

      « Il n’est de meilleure façon de traiter de questions sérieuses qu’en usant intelligemment de la verve comique.

      Pietro Germi, manie la satire avec allégresse. De la tragédie naît un burlesque destructeur qui ébranle les tabous moraux érigés en règles morales archaïques qui dénotent dans le siècle de la conquête de la lune. »

      La Saison Cinématographique 64

    • Réalisation
      Pietro Germi
    • Scenario
      Pietro Germi, Luciano Vincenzoni, Age et Scarpelli
    • Image
      Ajace Paolini
    • Montage
      Roberto Cinquini
    • Musique
      Carlo Rustichelli
    • Producer (s)
      Franco Cristaldi
    • Productions
      Vides Cinematografica, Lux Film
    • Interprètes
      Stefania Sandrelli, Saro Urzi, Aldo Puglisi, Umberto Spadaro, Lando Buzzanca, Leopold Trieste, Rocco D’Assunta, Lola Braccini
    • Année
      1964
    • Durée
      2h 05
    • Pays de production
      Italie
    Movie, TV Show, Filmmakers and Film Studio WordPress Theme.

    Press Enter / Return to begin your search or hit ESC to close

    En vous inscrivant, vous acceptez nos Conditions générales d’utilisation et notre Politique de confidentialité .

    Les nouvelles adhésions ne sont pas autorisées.

    Festival du Film Italien de Villerupt

    Festival du Film Italien de Villerupt
    6 rue Clemenceau
    54190 Villerupt


    +33 (0)3 82 89 40 22
    organisation@festival-villerupt.com

    ©2021 Festival du Film Italien de Villerupt - Tous droits réservés - Réalisation Agacom