SOLDATO IGNOTO

0h 1min
1995
Story of SOLDATO IGNOTO
SOLDATO IGNOTO Une bataille est en train de se dérouler sur le front italien à l'automne 1943. Du brouillard, surgissent deux soldats anglais sanguinolents qui trouvent refuge dans une villa proche du front. Ils sont rejoints par d'autres soldats, un Italien, un Américain, puis par une infirmière, un journaliste italien, un officier. Et pour finir un prêtre accompagné d'un curieux petit vieux qui lui sert de secrétaire. Le prêtre révèle à tous qu'ils sont morts et que la villa dans laquelle ils se trouvent est le point de départ pour l'au-delà. Après le choc initial, ils éprouvent tous une grande colère, car ils ont le sentiment d'être morts pour rien, dans une guerre inutile et cruelle qui les prive de leurs amours, de leurs projets, de leurs espoirs. Mais voilà que le prêtre reçoit un message de son "commandement" : il y a eu une erreur, il y a un mort en trop. Il faut donc tirer au sort celui qui devra retourner sur terre. Chacun pourra lui confier son testament spirituel et un message de paix à amener aux hommes.   "All this is ended", la pièce de théâtre d'où j'ai tiré mon film, a été écrit par Jack Alldridge en 1945. Elle n'a jamais été publiée en Grande-Bretagne pour des raisons évidentes : c'est un pamphlet contre la guerre et les généraux, une incitation à la révolte contre ceux qui nous demandent de nous immoler pour ce que les chefs appellent la cause et dont on ignore tout. En Italie elle a été publiée sur une vieille revue théâtrale et je l'ai trouvée par hasard chez un bouquiniste il y a une vingtaine d'années. Quand je décidai d'en faire un film, retrouver l'auteur fut un gros problème. Je me suis adressé sans succès à trois ou quatre associations d'auteurs, d'éditeurs, d'agents littéraires, mais Jack Alldridge était inconnu. Une fois encore le hasard fit bien les choses. J'ai vu sa signature sur le "Manchester Guardian " où il écrivait comme journaliste sportif. J'ai essayé plusieurs fois de mettre en chantier ce film, mais quelque chose ou quelqu'un s'opposait toujours à sa réalisation. Puis il y a eu la guerre en Bosnie, inutile, insensée, horrible, comme l'ont été le deux guerres mondiales, et puis celle de Corée, et puis celle du Vietnam... J'ai compris que le moment était arrivé, que plus rien ne s'opposerait à ce que j'appellerais volontiers mon escalade tant de fois retardée. Je savais que de nombreux compagnons de cordée m'aideraient à parvenir au but.   Marcello ALIPRANDI est au départ un homme de théâtre. Dans les années 60, il a monté de nombreuses pièces et de nombreux opéras. Au cinéma, il a été l'assistant de Luchino Visconti et d'Alberto Lattuada. Soldato ignoto est son sixième film. Il a préalablement mis en scène La ragazza di latta (1970), Corruzione al palazzo di giustizia (1974), Un sussurro nel buio (1976), Senza buccia (1979) et Prova di memoria (1992). De 1978 à 1990, il a signé de nombreuses réalisations pour la télévision.
    • SOLDATO IGNOTO

      Une bataille est en train de se dérouler sur le front italien à l'automne 1943. Du brouillard, surgissent deux soldats anglais sanguinolents qui trouvent refuge dans une villa proche du front. Ils sont rejoints par d'autres soldats, un Italien, un Américain, puis par une infirmière, un journaliste italien, un officier. Et pour finir un prêtre accompagné d'un curieux petit vieux qui lui sert de secrétaire. Le prêtre révèle à tous qu'ils sont morts et que la villa dans laquelle ils se trouvent est le point de départ pour l'au-delà.

      Après le choc initial, ils éprouvent tous une grande colère, car ils ont le sentiment d'être morts pour rien, dans une guerre inutile et cruelle qui les prive de leurs amours, de leurs projets, de leurs espoirs.

      Mais voilà que le prêtre reçoit un message de son "commandement" : il y a eu une erreur, il y a un mort en trop. Il faut donc tirer au sort celui qui devra retourner sur terre. Chacun pourra lui confier son testament spirituel et un message de paix à amener aux hommes.

       

      "All this is ended", la pièce de théâtre d'où j'ai tiré mon film, a été écrit par Jack Alldridge en 1945. Elle n'a jamais été publiée en Grande-Bretagne pour des raisons évidentes : c'est un pamphlet contre la guerre et les généraux, une incitation à la révolte contre ceux qui nous demandent de nous immoler pour ce que les chefs appellent la cause et dont on ignore tout.

      En Italie elle a été publiée sur une vieille revue théâtrale et je l'ai trouvée par hasard chez un bouquiniste il y a une vingtaine d'années. Quand je décidai d'en faire un film, retrouver l'auteur fut un gros problème. Je me suis adressé sans succès à trois ou quatre associations d'auteurs, d'éditeurs, d'agents littéraires, mais Jack Alldridge était inconnu. Une fois encore le hasard fit bien les choses. J'ai vu sa signature sur le "Manchester Guardian " où il écrivait comme journaliste sportif. J'ai essayé plusieurs fois de mettre en chantier ce film, mais quelque chose ou quelqu'un s'opposait toujours à sa réalisation. Puis il y a eu la guerre en Bosnie, inutile, insensée, horrible, comme l'ont été le deux guerres mondiales, et puis celle de Corée, et puis celle du Vietnam... J'ai compris que le moment était arrivé, que plus rien ne s'opposerait à ce que j'appellerais volontiers mon escalade tant de fois retardée. Je savais que de nombreux compagnons de cordée m'aideraient à parvenir au but.

       

      Marcello ALIPRANDI est au départ un homme de théâtre. Dans les années 60, il a monté de nombreuses pièces et de nombreux opéras. Au cinéma, il a été l'assistant de Luchino Visconti et d'Alberto Lattuada.

      Soldato ignoto est son sixième film. Il a préalablement mis en scène La ragazza di latta (1970), Corruzione al palazzo di giustizia (1974), Un sussurro nel buio (1976), Senza buccia (1979) et Prova di memoria (1992).

      De 1978 à 1990, il a signé de nombreuses réalisations pour la télévision.

    • Réalisation
      Marcello Aliprandi
    • Scénario
      Marcello Aliprandi
    • Image
      Marco Onorato
    • Montage
      Anna Napoli
    • Musique
      Pino Donaggio
    • Producteur (s)
      Marcello Aliprandi
    • Productions
      Movietone of Italy, Surf Film, Eta Bêta
    • Interprètes
      Andrea Prodan, Martin Balsam, Giovanni Guidelli, Angelo Orlando, Paolo Lombard,  Gène Collins, Stephen Nalewicki, Leonardo Treviglio, Eljana Popova
    • Année
      1995
    • Durée
      1h 30
    • Pays de production
      Italie
    Movie, TV Show, Filmmakers and Film Studio WordPress Theme.

    Press Enter / Return to begin your search or hit ESC to close

    En vous inscrivant, vous acceptez nos Conditions générales d’utilisation et notre Politique de confidentialité .

    Les nouvelles adhésions ne sont pas autorisées.

    Festival du Film Italien de Villerupt

    Festival du Film Italien de Villerupt
    6 rue Clemenceau
    54190 Villerupt


    +33 (0)3 82 89 40 22
    organisation@festival-villerupt.com

    ©2021 Festival du Film Italien de Villerupt - Tous droits réservés - Réalisation Agacom