SOTTO LA STESSA LUNA

Carlo Luglio

0h 1min
2021
Story of SOTTO LA STESSA LUNA
SOTTO LA STESSA LUNA Deux jeunes gitans, Oliver et Pavel, vivent à Scampia, dans la banlieue de Naples, un lieu contaminé par la camorra. Misère du bidonville, petits boulots qui leur permettent à peine de survivre, leur seul horizon. Leur parcours croise celui d'un ex-chef de bande. Franco, qui est sur la voie du repentir ainsi que celui du groupe du nouveau boss qui est à la tête du clan victorieux et qui fait régner la peur et la violence dans les rues; une violence qui va jusqu'au meurtre de deux jeunes du camp. Les situations à l'intérieur du groupe des Roms et celles vécues a l'extérieur ont un point commun: ce sont des tranches de vies marginales marquées par k? désespoir, mais aussi par la force de ceux qui affrontent la dure loi de la rue en oubliant jusqu'à leur propre dignité pour survivre. Ils subissent ainsi le regard méprisant de certaines personnes el continuent malgré tout à laver des pare-brise. Dans la réalité de leur quotidien, Oliver et tous les autres tentent d'oublier leurs difficultés grâce à de courts instants de joie, de musique et de danse pendant lesquels ils font tous le même rêve: retrouver leur terre. Toute l'incompréhension et la peur qu'ont fait naître les crimes de la camorra au sein du camp transforment ce rêve en nécessité. Partir devient donc inévitable si l'on aspire à une vie meilleure   «]'ai raconté la vie de personnes qui, sous la même-lune, vivent de peur et d'absences. Des personnes qui, en dépit de tout sont pleines d'une vitalité, d'un sens de l'appartenance et de la tradition profond et archaïque » « Au cours de l'été 2004, deux jeunes roms nul été assassines et toute la communauté de gitans, terrorisée, a été contrainte s à fuir pendant la nuit. C'est justement cet exode clandestin qui a fait naître en moi la nécessite de transposer l'histoire en images. » Carlo LUGLIO
    • SOTTO LA STESSA LUNA

      Deux jeunes gitans, Oliver et Pavel, vivent à Scampia, dans la banlieue de Naples, un lieu contaminé par la camorra.
      Misère du bidonville, petits boulots qui leur permettent à peine de survivre, leur seul horizon. Leur parcours croise celui d'un ex-chef de bande. Franco, qui est sur la voie du repentir ainsi que celui du groupe du nouveau boss qui est à la tête du clan victorieux et qui fait régner la peur et la violence dans les rues; une violence qui va jusqu'au meurtre de deux jeunes du camp.

      Les situations à l'intérieur du groupe des Roms et celles vécues a l'extérieur ont un point commun: ce sont des tranches de vies marginales marquées par le désespoir, mais aussi par la force de ceux qui affrontent la dure loi de la rue en oubliant jusqu'à leur propre dignité pour survivre. Ils subissent ainsi le regard méprisant de certaines personnes el continuent malgré tout à laver des pare-brise.
      Dans la réalité de leur quotidien, Oliver et tous les autres tentent d'oublier leurs difficultés grâce à de courts instants de joie, de musique et de danse pendant lesquels ils font tous le même rêve: retrouver leur terre. Toute l'incompréhension et la peur qu'ont fait naître les crimes de la camorra au sein du camp transforment ce rêve en nécessité.
      Partir devient donc inévitable si l'on aspire à une vie meilleure

       

      «]'ai raconté la vie de personnes qui, sous la même-lune, vivent de peur et d'absences. Des personnes qui, en dépit de tout sont pleines d'une vitalité, d'un sens de l'appartenance et de la tradition profond et archaïque »
      « Au cours de l'été 2004, deux jeunes roms nul été assassines et toute la communauté de gitans, terrorisée, a été contrainte s à fuir pendant la nuit. C'est justement cet exode clandestin qui a fait naître en moi la nécessite de transposer l'histoire en images. »

      Carlo LUGLIO

    • Réalisation
      Carlo Luglio
    • Scénario
      Carlo Luglio, avec la collaboration de Gaetano Di Vaio
    • Image
      Antonio Gambone
    • Montage
      Marzia Mete
    • Musique
      Riccardo Veno
    • Productions
      Figlidelbronx, avec le soutien de Regione Campania, Centro documentazione Anticamorra, Assessorato alla Pace e all’immigrazione Provincia di Napoli
    • Interprètes
      Franco Melone, Oliver Andelkovic, Samantha Andelkovic, Pavel Nenadosky, Nino Smajovic, Salvatore Ruocco, Gaetano Di Vaio, Francesco Di Leva, Giuliana Corona, Ketty Adams, Giulia Napoli
    • Année
      2005
    • Durée
      1h 52
    • Pays de production
      Italie
    Movie, TV Show, Filmmakers and Film Studio WordPress Theme.

    Press Enter / Return to begin your search or hit ESC to close

    En vous inscrivant, vous acceptez nos Conditions générales d’utilisation et notre Politique de confidentialité .

    Les nouvelles adhésions ne sont pas autorisées.

    Festival du Film Italien de Villerupt

    Festival du Film Italien de Villerupt
    6 rue Clemenceau
    54190 Villerupt


    +33 (0)3 82 89 40 22
    organisation@festival-villerupt.com

    ©2021 Festival du Film Italien de Villerupt - Tous droits réservés - Réalisation Agacom