425

SOTTO UNA BUONA STELLA

0h 1min
2021
Story of SOTTO UNA BUONA STELLA
SOTTO UNA BUONA STELLA

Federico Picchioni (Carlo Verdone) est cadre dans une société d’investissements. Divorcé, il a refait sa vie avec la jeune Gemma (Eleonora Sergio). Ils sont confortablement installés dans un bel appartement. Les malversations de son patron provoquent la banqueroute de la société et Federico est au chômage. Suite au décès de son ex-femme, il se retrouve à devoir héberger Lia (Tea Falco) et Niccolò (Lorenzo Richelmy), ses deux enfants, jeunes adultes, qui vivaient avec elle. La vie à la maison devient difficile car Lia et Niccolò sont encore sous le choc de la perte de leur mère. De plus, ils n’ont pas pardonné à leur père de les avoir quittés et ils supportent mal Gemma qui finit par s’en aller.

C’est dans ce climat de crise constante que fait irruption Luisa (Paola Cortellesi), une nouvelle voisine un peu farfelue au premier abord, mais qui se montre capable de résoudre bien des conflits.

 

« Au départ je ne me soucie pas de ce que le public attend de moi. Toutefois, je cherche un compromis entre ce que je sens le besoin de dire et ce que les spectateurs pourraient aimer dans la représentation d’une situation actuelle. Bref, j’essaie de raconter les faiblesses, les névroses, les flottements, les victoires et les défaites de notre époque. […]

Il me fallait un scénographe d’exception car je voulais qu’il décrive mon personnage par la décoration de mon appartement, élégant, certes, mais sans véritable personnalité. Un intérieur qui dévoile au premier coup d’œil l’aisance économique mais qui au bout du compte se révèle sans âme. Tonino Zera y est parfaitement arrivé. »

Carlo Verdone, Note di regia

 

Ce qui frappe dans les films de Carlo Verdone, c’est l’absence de tout cynisme, la bienveillance envers les plus fragiles et le sentiment de solitude qu’éprouvent ses personnages.

    • SOTTO UNA BUONA STELLA

      Federico Picchioni (Carlo Verdone) est cadre dans une société d’investissements. Divorcé, il a refait sa vie avec la jeune Gemma (Eleonora Sergio). Ils sont confortablement installés dans un bel appartement. Les malversations de son patron provoquent la banqueroute de la société et Federico est au chômage. Suite au décès de son ex-femme, il se retrouve à devoir héberger Lia (Tea Falco) et Niccolò (Lorenzo Richelmy), ses deux enfants, jeunes adultes, qui vivaient avec elle. La vie à la maison devient difficile car Lia et Niccolò sont encore sous le choc de la perte de leur mère. De plus, ils n’ont pas pardonné à leur père de les avoir quittés et ils supportent mal Gemma qui finit par s’en aller.

      C’est dans ce climat de crise constante que fait irruption Luisa (Paola Cortellesi), une nouvelle voisine un peu farfelue au premier abord, mais qui se montre capable de résoudre bien des conflits.

       

      « Au départ je ne me soucie pas de ce que le public attend de moi. Toutefois, je cherche un compromis entre ce que je sens le besoin de dire et ce que les spectateurs pourraient aimer dans la représentation d’une situation actuelle. Bref, j’essaie de raconter les faiblesses, les névroses, les flottements, les victoires et les défaites de notre époque. […]

      Il me fallait un scénographe d’exception car je voulais qu’il décrive mon personnage par la décoration de mon appartement, élégant, certes, mais sans véritable personnalité. Un intérieur qui dévoile au premier coup d’œil l’aisance économique mais qui au bout du compte se révèle sans âme. Tonino Zera y est parfaitement arrivé. »

      Carlo Verdone, Note di regia

       

      Ce qui frappe dans les films de Carlo Verdone, c’est l’absence de tout cynisme, la bienveillance envers les plus fragiles et le sentiment de solitude qu’éprouvent ses personnages.

    • Réalisation
      Carlo Verdone
    • Scénario
      Carlo Verdone, Pasquale Plastino, Gabriele Pignotta, Maruska Alberrtazzi
    • Image
      Ennio Guarnieri
    • Montage
      Claudio Di Mauro
    • Musique
      Umberto Scipione
    • Producteur (s)
      Aurelio De Laurentiis, Luigi De Laurentiis
    • Productions
      Filmauro, avec la contribution du MiBACT
    • Interprètes
      Carlo Verdone, Paola Cortellesi, Tea Falco, Lorenzo Richelmy, Eleonora Sergio, Simon Bakhall
    • Année
      2014
    • Durée
      1h 46
    • Pays de production
      Italie
    • Format
      VOST
    • Citation
      C’était compliqué de prendre ces deux tasses à café et de les mettre dans le lave-vaisselle ?
    Movie, TV Show, Filmmakers and Film Studio WordPress Theme.

    Press Enter / Return to begin your search or hit ESC to close

    En vous inscrivant, vous acceptez nos Conditions générales d’utilisation et notre Politique de confidentialité .

    Les nouvelles adhésions ne sont pas autorisées.

    Festival du Film Italien de Villerupt

    Festival du Film Italien de Villerupt
    6 rue Clemenceau
    54190 Villerupt


    +33 (0)3 82 89 40 22
    organisation@festival-villerupt.com

    ©2021 Festival du Film Italien de Villerupt - Tous droits réservés - Réalisation Agacom