THE HABIT OF BEAUTY

THE HABIT OF BEAUTY

Mirko Pincelli

Story of THE HABIT OF BEAUTY
THE HABIT OF BEAUTY

Trois ans après la mort accidentelle de leur fils Carlo, Ernesto (Vincenzo Amato) et Elena (Francesca Neri) sont séparés mais vivent toujours à Londres. Ernesto, photographe à succès mais perdu dans un tourbillon de solitude, donne des cours de photographie en prison. C’est là qu’il rencontre Ian, un jeune délinquant anglais qui a un don certain pour capter les images. À sa sortie, il devient l’assistant improbable d’Ernesto et ensemble ils persuadent Elena, galeriste renommée, d’exposer pour la dernière fois les photos d’Ernesto, celles prises sur les lieux de l’accident de voiture dans les Alpes italiennes. Ernesto a une idée bien précise : quitter Londres en donnant à Ian la possibilité de refaire sa vie loin de la drogue, pour retourner en Italie finir ses jours.

 

« Dans I nostri passi, mon objectif principal a été de capturer les moments les plus intimes, d’explorer les sentiments les plus profonds d’un groupe de personnages hétérogènes. Je voulais représenter leurs différences et leurs ressemblances. Même les personnes les plus différentes ont quelque chose en commun, quelque chose qui peut les relier, quelque chose qui dépasse la condition économique, la couleur de la peau ou les opinons politiques. Quelque chose qui va droit à l’essence même de chaque être humain, ou pour être précis, de chaque être humain à un moment précis dans le temps. À la fin de ce film il n’y a ni gagnants ni perdants, mais des personnes qui ont appris à connaître l’essence même de leur vie et à apprécier quelque chose de trop souvent pris pour acquis : la beauté de la vie, la beauté d’être ce que l’on est : différent, unique, spécial. »

Mirko Pincelli, Dossier de presse

 

Réalisateur de documentaires et de longs-métrages, Mirko Pincelli s’est formé en tant que photographe et reporter. Il fonde avec Enrico Tessarin la société de production Pinch Media. Il a dirigé deux documentaires, Uspomene 677 (2011) et Io e le mie parole (2016), ainsi que de nombreux courts-métrages, publicités, web séries et vidéo-clips. I nostri passi est son premier long-métrage.

    • THE HABIT OF BEAUTY

      Trois ans après la mort accidentelle de leur fils Carlo, Ernesto (Vincenzo Amato) et Elena (Francesca Neri) sont séparés mais vivent toujours à Londres. Ernesto, photographe à succès mais perdu dans un tourbillon de solitude, donne des cours de photographie en prison. C’est là qu’il rencontre Ian, un jeune délinquant anglais qui a un don certain pour capter les images. À sa sortie, il devient l’assistant improbable d’Ernesto et ensemble ils persuadent Elena, galeriste renommée, d’exposer pour la dernière fois les photos d’Ernesto, celles prises sur les lieux de l’accident de voiture dans les Alpes italiennes. Ernesto a une idée bien précise : quitter Londres en donnant à Ian la possibilité de refaire sa vie loin de la drogue, pour retourner en Italie finir ses jours.

       

      « Dans I nostri passi, mon objectif principal a été de capturer les moments les plus intimes, d’explorer les sentiments les plus profonds d’un groupe de personnages hétérogènes. Je voulais représenter leurs différences et leurs ressemblances. Même les personnes les plus différentes ont quelque chose en commun, quelque chose qui peut les relier, quelque chose qui dépasse la condition économique, la couleur de la peau ou les opinons politiques. Quelque chose qui va droit à l’essence même de chaque être humain, ou pour être précis, de chaque être humain à un moment précis dans le temps. À la fin de ce film il n’y a ni gagnants ni perdants, mais des personnes qui ont appris à connaître l’essence même de leur vie et à apprécier quelque chose de trop souvent pris pour acquis : la beauté de la vie, la beauté d’être ce que l’on est : différent, unique, spécial. »

      Mirko Pincelli, Dossier de presse

       

      Réalisateur de documentaires et de longs-métrages, Mirko Pincelli s’est formé en tant que photographe et reporter. Il fonde avec Enrico Tessarin la société de production Pinch Media. Il a dirigé deux documentaires, Uspomene 677 (2011) et Io e le mie parole (2016), ainsi que de nombreux courts-métrages, publicités, web séries et vidéo-clips. I nostri passi est son premier long-métrage.

    • Réalisation
      Mirko Pincelli
    • Scénario
      Mirko Pincelli, Enrico Tessarin
    • Image
      Fabio Cianchetti
    • Montage
      Esmeralda Calabria
    • Musique
      Peter Michaels
    • Producteur (s)
      Mirko Pincelli, Enrico Tessarin, Cristiano Bortone
    • Productions
      The Habit of Beauty Film, Orisa Produzioni, Rai Cinema, avec la contribution du MiBACT et le soutien de Trentino Film Commission
    • Vente à l’étranger
      Pinch Media
    • Interprètes
      Francesca Neri, Vincenzo Amato, Nico Mirallegro, Noel Clarke, Nick Moran, Kierston Wareing, Michael Warburton, Elena Cotta, Luca Lionello, Mia Benedetta, Tommaso Neri
    • Année
      2016
    • Durée
      1h 29
    • Pays de production
      Italie Grande Bretagne
    • Format
      VOST
    • Citation
      Personne ne baisse les bras comme ça, t’es pas un faible, putain !
    Movie, TV Show, Filmmakers and Film Studio WordPress Theme.

    Press Enter / Return to begin your search or hit ESC to close

    En vous inscrivant, vous acceptez nos Conditions générales d’utilisation et notre Politique de confidentialité .

    Les nouvelles adhésions ne sont pas autorisées.

    Festival du Film Italien de Villerupt

    Festival du Film Italien de Villerupt
    6 rue Clemenceau
    54190 Villerupt


    +33 (0)3 82 89 40 22
    organisation@festival-villerupt.com

    ©2021 Festival du Film Italien de Villerupt - Tous droits réservés - Réalisation Agacom