Story of VACUUM
VACUUM Un heureux événement. Arianna (Simonetta Ainardi) met au monde le petit Mattia. Bonheur de Milo (Giorgio Cugno), le papa, et de toute la famille qui vient à la maternité. Six mois après, la vie normale a repris son cours. Milo, intérimaire dans une usine éloignée, est absent toute la semaine. Arianna a repris son travail de femme de ménage. Mattia est gardé par les grands-parents. La vie d’Arianna tourne maintenant autour de Mattia, tétées, tire-lait, couches… et Milo n’est présent qu’en fin de semaine. Peu à peu elle se referme sur elle-même, refusant les contacts avec l’extérieur, mais sans aucun bonheur.   C’est justement la précision avec laquelle certains détails, même très intimes, de la maternité sont rendus, qui est ici saisissante. Elle est le fruit des 50 entretiens que le réalisateur de 32 ans a conduits pendant une année avec des mères et parents ayant connu plus ou moins directement le drame de la dépression post-partum. Le style de la mise en scène aussi tient soigneusement compte des détails et nuances : la caméra, collée à la mère et à son enfant, recueille le moindre de leurs gestes, leurs regards pleins d’amour, mais elle dévoile aussi les signes de fatigue, le vide qui s’insinue petit à petit dans le regard d’Arianna et l’apathie qui en résulte – et que son gentil mari Milo, interprété par le réalisateur, n’arrive pas à compenser. Vittoria SCARPA, cineuropa, 4 mai 2012  
 
    • VACUUM

      Un heureux événement. Arianna (Simonetta Ainardi) met au monde le petit Mattia. Bonheur de Milo (Giorgio Cugno), le papa, et de toute la famille qui vient à la maternité. Six mois après, la vie normale a repris son cours. Milo, intérimaire dans une usine éloignée, est absent toute la semaine. Arianna a repris son travail de femme de ménage. Mattia est gardé par les grands-parents. La vie d’Arianna tourne maintenant autour de Mattia, tétées, tire-lait, couches… et Milo n’est présent qu’en fin de semaine. Peu à peu elle se referme sur elle-même, refusant les contacts avec l’extérieur, mais sans aucun bonheur.

       

      C’est justement la précision avec laquelle certains détails, même très intimes, de la maternité sont rendus, qui est ici saisissante. Elle est le fruit des 50 entretiens que le réalisateur de 32 ans a conduits pendant une année avec des mères et parents ayant connu plus ou moins directement le drame de la dépression post-partum. Le style de la mise en scène aussi tient soigneusement compte des détails et nuances : la caméra, collée à la mère et à son enfant, recueille le moindre de leurs gestes, leurs regards pleins d’amour, mais elle dévoile aussi les signes de fatigue, le vide qui s’insinue petit à petit dans le regard d’Arianna et l’apathie qui en résulte – et que son gentil mari Milo, interprété par le réalisateur, n’arrive pas à compenser.

      Vittoria SCARPA, cineuropa, 4 mai 2012

       

       

    • Réalisation
      Giorgio Cugno
    • Scenario
      Giorgio Cugno
    • Image
      Davide Dusnasco
    • Montage
      Carlo Cagnasso
    • Musique
      Luca Vicini
    • Producer (s)
      Marta Giordanino
    • Productions
      Ganglio Film
    • Interprètes

      Giorgio Cugno, Simonetta Ainardi, Loris Marcolongo, Stefano Gorno, Marianna Musacchio, Lucia Malnato, Paolo Ainardi, Luigi Fuiano, Federica Martoglio, Lara Prigitano, Roberta Pellissero, Cristina Tremaione

    • Année
      2012
    • Durée
      1h 34
    • Pays de production
      Italie
    • Format
      VOST
    • Citation

      Il ressemble à sa mère. Heureusement !

    Movie, TV Show, Filmmakers and Film Studio WordPress Theme.

    Press Enter / Return to begin your search or hit ESC to close

    En vous inscrivant, vous acceptez nos Conditions générales d’utilisation et notre Politique de confidentialité .

    Les nouvelles adhésions ne sont pas autorisées.

    Festival du Film Italien de Villerupt

    Festival du Film Italien de Villerupt
    6 rue Clemenceau
    54190 Villerupt


    +33 (0)3 82 89 40 22
    organisation@festival-villerupt.com

    ©2021 Festival du Film Italien de Villerupt - Tous droits réservés - Réalisation Agacom