VALLANZASCA – GLI ANGELI DEL MALE

L'ANGE DU MAL

2h 5min
2021
Story of VALLANZASCA – GLI ANGELI DEL MALE
VALLANZASCA - GLI ANGELI DEL MALE L'ANGE DU MAL Portrait du gangster milanais Renato Vallanzasca, leader de la banda della Comasina avec laquelle il faisait régner la terreur sur la Lombardie. S'il est méconnu chez nous, Vallanzasca est la figure la plus célèbre du grand  banditisme italien des années 1970-1980. Un premier crime à l'âge de 9 ans, une réputation d'envergure à 27 ans. Le gangster  Renato  Vallanzasca défraie la chronique en Italie. Son charme et son humour gagnent le cœur de la plupart des Italiens, malgré les violences commises par son gang. Arrêté à maintes reprises et aujourd'hui condamné à 290 ans de réclusion, celui qu'on surnomme "l'Ange du mal" s'est joué des institutions pénitentiaires et a créé sa propre légende.   Cinq ans après le succès de Romanzo criminale, Michele Placido poursuit dans la veine du thriller.  L'Ange du mal est un film qui mérite le détour. D'abord pour le personnage, et son interprétation magistrale (Kim Rossi Stuart,  même après vingt ans de carrière, ne cesse de se bonifier) : Vallanzasca n'est pas glorifié ni élevé au rang d 'idole. On sent que Michele Placido ne veut pas le juger (il a d'ailleurs dit lui-même que la justice s'en était chargée pour lui), mais après le succès des Mesrine (qui a fait un carton en Italie) et autres films de gangsters moins récents, comment ne pas  prouver de l'intérêt  pour ces histoires vraies, parfois vécues par le spectateur à l'époque, qui nous sortent de l'ordinaire? Car après tout, L'Ange du mal n'est rien d 'autre qu'un divertis­sement, au sens noble du terme : Placido souhaite divertir le spectateur en même temps qu'il lui raconte une histoire vraie, et c'est sans se cacher qu'il affirme avoir fait "un film d'action",  et  non  pas  une  biographie ou un film à caractère historique qui porterait un jugement sur les actes du protagoniste.  […] On retrouve en effet tous les éléments classiques du film de gangsters : l'ascension et la chute du mythe (qui se solde ici par une ultime incarcération, puisque Vallanzasca est toujours derrière les barreaux depuis 1987,  après quatre condamnations à perpétuité), le frère ennemi (Enzo, interprété par Filippo Timi, l'acteur italien le plus talentueux de ces dernières années), l'humour cynique du personnage, les multiples histoires d'amour, un charisme qui énerve les flics mais ravit les foules, et un degré de violence qui effraie les médias. Valentin Maniglia, intervistamag.com, 21 septembre 2011  
    • VALLANZASCA - GLI ANGELI DEL MALE

      L'ANGE DU MAL

      Portrait du gangster milanais Renato Vallanzasca, leader de la banda della Comasina avec laquelle il faisait régner la terreur sur la Lombardie. S'il est méconnu chez nous, Vallanzasca est la figure la plus célèbre du grand  banditisme italien des années 1970-1980.

      Un premier crime à l'âge de 9 ans, une réputation d'envergure à 27 ans. Le gangster  Renato  Vallanzasca défraie la chronique en Italie. Son charme et son humour gagnent le cœur de la plupart des Italiens, malgré les violences commises par son gang. Arrêté à maintes reprises et aujourd'hui condamné à 290 ans de réclusion, celui qu'on surnomme "l'Ange du mal" s'est joué des institutions pénitentiaires et a créé sa propre légende.

       

      Cinq ans après le succès de Romanzo criminale, Michele Placido poursuit dans la veine du thriller. 

      L'Ange du mal est un film qui mérite le détour. D'abord pour le personnage, et son interprétation magistrale (Kim Rossi Stuart,  même après vingt ans de carrière, ne cesse de se bonifier) : Vallanzasca n'est pas glorifié ni élevé au rang d 'idole. On sent que Michele Placido ne veut pas le juger (il a d'ailleurs dit lui-même que la justice s'en était chargée pour lui), mais après le succès des Mesrine (qui a fait un carton en Italie) et autres films de gangsters moins récents, comment ne pas  prouver de l'intérêt  pour ces histoires vraies, parfois vécues par le spectateur à l'époque, qui nous sortent de l'ordinaire? Car après tout, L'Ange du mal n'est rien d 'autre qu'un divertis­sement, au sens noble du terme : Placido souhaite divertir le spectateur en même temps qu'il lui raconte une histoire vraie, et c'est sans se cacher qu'il affirme avoir fait "un film d'action",  et  non  pas  une  biographie ou un film à caractère historique qui porterait un jugement sur les actes du protagoniste.  […]

      On retrouve en effet tous les éléments classiques du film de gangsters : l'ascension et la chute du mythe (qui se solde ici par une ultime incarcération, puisque Vallanzasca est toujours derrière les barreaux depuis 1987,  après quatre condamnations à perpétuité), le frère ennemi (Enzo, interprété par Filippo Timi, l'acteur italien le plus talentueux de ces dernières années), l'humour cynique du personnage, les multiples histoires d'amour, un charisme qui énerve les flics mais ravit les foules, et un degré de violence qui effraie les médias.

      Valentin Maniglia, intervistamag.com, 21 septembre 2011

       

    • Scénario
      Michele Placido, Antonio Leotti, Toni Trupia, Andrea Leanza
    • Image
      Arnaldo Catinari
    • Montage
      Consuelo Catucci
    • Musique
      Negramaro
    • Producteur (s)
      Elide Melli, Fabio Conversi
    • Productions
      Cosmo Production, Babe Films, Pantera, Mandragore Movies,
    • Distribution France
      Wild Bunch Distribution
    • Interprètes
      Kim Rossi Stuart, Valeria Solarino, Filippo Timi,, Paz Vega, Moritz Bleibtreu, Francesco Scianna
    • Année
      2010
    • Durée
      125 min
    • Pays de production
      Italie, France, Roumanie
    Movie, TV Show, Filmmakers and Film Studio WordPress Theme.

    Press Enter / Return to begin your search or hit ESC to close

    En vous inscrivant, vous acceptez nos Conditions générales d’utilisation et notre Politique de confidentialité .

    Les nouvelles adhésions ne sont pas autorisées.

    Festival du Film Italien de Villerupt

    Festival du Film Italien de Villerupt
    6 rue Clemenceau
    54190 Villerupt


    +33 (0)3 82 89 40 22
    organisation@festival-villerupt.com

    ©2021 Festival du Film Italien de Villerupt - Tous droits réservés - Réalisation Agacom