VOLEVO SOLO DORMIRLE ADDOSSO

0h 1min
2021
Story of VOLEVO SOLO DORMIRLE ADDOSSO
VOLEVO SOLO DORMIRLE ADDOSSO Marco Pressi, la trentaine, est responsable des ressources humaines dans la filiale milanaise d’une grande multinationale, la MTI. Il est estimé autant de ses collègues que de sa hiérarchie et il est promis à un brillant avenir. Sa vie sentimentale semble également une réussite car il fréquente la jolie Laura. La participation de nouveaux actionnaires français dans la Société va modifier sensiblement la donne. En contrepartie d’une promotion et d’avantages pécuniaires, Marco se voit proposer la mission de supprimer vingt-cinq des quatre-vingt dix postes de l’entreprise tout en évitant les conflits avec les employés. En cas de refus sa carrière est compromise ; Marco accepte le challenge. Commence alors une course contre la montre car il n’a que quelques semaines pour accomplir sa tâche, tisser de nouvelles alliances mais aussi trahir de vieux amis, délaisser quelque peu Laura et mettre en jeu sa propre identité…   « La précarité du travail et de l’âme… Cappuccio a réussi à associer ces conditions de travail modernes et amères avec une ironie piquante qui amuse souvent le spectateur. Cette ironie atteint son apogée lors des entretiens que le "coupeur de têtes" a avec ses collègues. Ces dialogues vifs et cyniques arrachent des sourires mais laissent cependant un arrière-goût de mélancolie. C’est dans ces moments là que Giorgio Pasotti, l’un des jeunes comédiens italiens les plus prometteurs, donne le meilleur de sa prestation. […] Son expression, presqu’obsessive, "Je t’estime beaucoup" lancée au début comme un cri de guerre pour conduire au succès de l’entreprise devient un rite loufoque utilisé même dans les situations les plus impensables. » Antonello Rodio, Cinemazone, 15 octobre 2004
    • VOLEVO SOLO DORMIRLE ADDOSSO

      Marco Pressi, la trentaine, est responsable des ressources humaines dans la filiale milanaise d’une grande multinationale, la MTI. Il est estimé autant de ses collègues que de sa hiérarchie et il est promis à un brillant avenir. Sa vie sentimentale semble également une réussite car il fréquente la jolie Laura.
      La participation de nouveaux actionnaires français dans la Société va modifier sensiblement la donne. En contrepartie d’une promotion et d’avantages pécuniaires, Marco se voit proposer la mission de supprimer vingt-cinq des quatre-vingt dix postes de l’entreprise tout en évitant les conflits avec les employés. En cas de refus sa carrière est compromise ; Marco accepte le challenge. Commence alors une course contre la montre car il n’a que quelques semaines pour accomplir sa tâche, tisser de nouvelles alliances mais aussi trahir de vieux amis, délaisser quelque peu Laura et mettre en jeu sa propre identité…

       

      « La précarité du travail et de l’âme… Cappuccio a réussi à associer ces conditions de travail modernes et amères avec une ironie piquante qui amuse souvent le spectateur. Cette ironie atteint son apogée lors des entretiens que le "coupeur de têtes" a avec ses collègues. Ces dialogues vifs et cyniques arrachent des sourires mais laissent cependant un arrière-goût de mélancolie. C’est dans ces moments là que Giorgio Pasotti, l’un des jeunes comédiens italiens les plus prometteurs, donne le meilleur de sa prestation. […] Son expression, presqu’obsessive, "Je t’estime beaucoup" lancée au début comme un cri de guerre pour conduire au succès de l’entreprise devient un rite loufoque utilisé même dans les situations les plus impensables. »

      Antonello Rodio, Cinemazone, 15 octobre 2004

    • Réalisation
      Eugenio Cappuccio
    • Scénario
      Massimo Lolli, Alessandro Spinaci d'après le roman de Massimo Lolli
    • Image
      Gianfilippo Corticelli
    • Montage
      Marco Spoletini
    • Productions
      Afa Film avec le soutien du Mibac
    • Vente à l’étranger
      Rai Trade
    • Interprètes
      Giorgio Pasotti, Cristiana Capotondi, Elizabeth Fajuyigbe, Giuseppe Gandini, Massimo Molea, Eleonora Mazzoni, Carlo Freccero, Mariella Valentini, Ninni Bruschetta, Marcelo Catalano
    • Année
      2004
    • Durée
      1h 36
    • Pays de production
      Italie
    Movie, TV Show, Filmmakers and Film Studio WordPress Theme.

    Press Enter / Return to begin your search or hit ESC to close

    En vous inscrivant, vous acceptez nos Conditions générales d’utilisation et notre Politique de confidentialité .

    Les nouvelles adhésions ne sont pas autorisées.

    Festival du Film Italien de Villerupt

    Festival du Film Italien de Villerupt
    6 rue Clemenceau
    54190 Villerupt


    +33 (0)3 82 89 40 22
    organisation@festival-villerupt.com

    ©2021 Festival du Film Italien de Villerupt - Tous droits réservés - Réalisation Agacom