WELCOME VENICE

WELCOME VENICE

Andrea Segre

  • La Giudecca est la grande île de l’autre côté du Canal Grande, en face de Saint-Marc, comme pour rappeler aux touristes du monde entier qu’il y a aussi à Venise une autre réalité, celle de quartiers populaires où vivent des gens qui travaillent comme par le passé. C’est le cas de Pietro (Paolo Pierobon) qui habite dans la vielle maison familiale et qui continue la tradition de la pêche au crabe dans des lieux tranquilles lagune. De loin, il regarde les énormes bateaux de croisière. Ce sont ces grands bateaux qui inspirent tout à fait différemment son frère Alvise (Andrea Pennacchi). Il vit sur le continent et voudrait que Pietro lui cède sa part de la maison pour pouvoir la transformer en un B&B de charme pour touristes fortunés. Pietro n'a pas la faconde de son frère, mais il reste tenacement attaché à son île, à la maison et à son mode de vie.

    « Sur la question des racines et des traditions, il y a une grande ambiguïté dont beaucoup profitent. Sous prétexte de défendre les traditions, on collabore souvent à la muséification des villes. Sous prétexte de devoir sauvegarder la maison du vieux pêcheur, on aboutit à la contradiction du Patrimoine de l'Unesco, c'est-à-dire qu'on sauve un patrimoine, mais en même temps on le vide parce qu'on en fait un objet de consommation. Il ne s'agit pas de sauver la tradition mais de sauver la maison et de faire en sorte que des non-vénitiens, un Africain par exemple, puissent y vivre en faisant le même travail que Pietro. Ce qui importe, c'est qu'il soit possible d'habiter les racines et les traditions, voire en les transformant, mais en évitant que le consumérisme les condamne à mort. C'est le grand danger de l'industrie touristique, qui risque d'écraser un lieu au point que les gens ne vont plus le visiter parce qu'il n'y a plus rien dedans. »
    Andrea Segre, propos recueillis par Carlo Cerefolini, Taxidrivers, 13 septembre 2021

  • Réalisation
    Andrea Segre
  • Scénario
    Andrea Segre, Marco Pettenello
  • Image
    Matteo Calore
  • Montage
    Chiara Russo
  • Producteur (s)
    Francesco Bonsembiante, Marta Donzelli, Greforio Paonessa
  • Productions
    Jolefilm, Rai Cinema, avec la contribution du Ministero della Cultura
  • Vente à l’étranger
    True Colours – Glorious Films
  • Interprètes
    Paolo Pierobon, Andrea Pennacchi, Roberto Citran, Ottavia Piccolo, Giuliana Musso, Sandra Toffolatti, Sara Lazzaro, Anna Bellato, Stefano Scandaletti, Mariano Amadio
  • Année
    2021
  • Durée
    100 min
  • Pays de production
    Italie
  • Citation
    « Les touristes pourraient ne plus venir, mais des crabes il y en aura toujours. »
Et vous, qu’en pensez-vous ?

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d’un *.

Movie, TV Show, Filmmakers and Film Studio WordPress Theme.

Press Enter / Return to begin your search or hit ESC to close

En vous inscrivant, vous acceptez nos Conditions générales d’utilisation et notre Politique de confidentialité .

Les nouvelles adhésions ne sont pas autorisées.

Festival du Film Italien de Villerupt

Festival du Film Italien de Villerupt
6 rue Clemenceau
54190 Villerupt


+33 (0)3 82 89 40 22
organisation@festival-villerupt.com

©2021 Festival du Film Italien de Villerupt - Tous droits réservés - Réalisation Agacom