LA NOSTRA TERRA

LA NOSTRA TERRA

Giulio Manfredonia

0h 1min
2021
Story of LA NOSTRA TERRA
LA NOSTRA TERRA

Dans les Pouilles, Nicola Sansone (Tommaso Ragno) le propriétaire d’un grand domaine est en prison, convaincu d’association mafieuse. Ses terres ont été confisquées et la loi prévoit qu’elles peuvent être attribuées à une coopérative locale pour les exploiter. Les membres de Legalità e futuro ont cependant bien du mal à obtenir que la loi soit appliquée. Ils s’adressent alors à Filippo (Stefano Accorsi), membre d’un organisme anti-mafia qui a son siège dans le Nord pour qu’il les aide. Filippo est évidemment tout prêt à le faire, mais depuis son bureau. Son chef ne l’entend pas de cette oreille et l’envoie dans les Pouilles, en première ligne. Là Filippo se rend compte que tout le monde, carabiniers en tête, prend bien des libertés avec la loi. C’est ainsi que Cosimo (Sergio Rubini), le fermier de Sansone, continue à cultiver le domaine. Lorsque la coopérative finit par investir les lieux, Filippo constate que personne ne connaît rien au travail de la terre et doit donc accepter Cosimo dans le groupe. Tout semble aller pour le mieux lorsque la peine de Sansone est commuée en arrêts domiciliaires et qu’il rentre au pays. Du haut de sa villa, il observe et attend son heure.

 

Le film, inspiré des activités de l'association Libera, qui lutte depuis des années contre les mafias en réhabilitant les biens qui leur ont été confisqués, aborde ce thème difficile avec le sourire, dans la lignée de La mafia uccide solo d’estate, de Pif. « Le film raconte une histoire vraie, mais sans oublier le côté léger de ces aventures humaines, qui sont autrement tellement complexes, explique Manfredonia. Je voulais raconter cette lutte étonnante contre la Mafia qui se mène en cultivant des courgettes et des tomates, cette lutte anti-mafia positive qui ne passe pas par la répression, mais propose un autre modèle. »

Vittoria Scarpa, cineuropa.org, 12 septembre 2014

    • LA NOSTRA TERRA

      Dans les Pouilles, Nicola Sansone (Tommaso Ragno) le propriétaire d’un grand domaine est en prison, convaincu d’association mafieuse. Ses terres ont été confisquées et la loi prévoit qu’elles peuvent être attribuées à une coopérative locale pour les exploiter. Les membres de Legalità e futuro ont cependant bien du mal à obtenir que la loi soit appliquée. Ils s’adressent alors à Filippo (Stefano Accorsi), membre d’un organisme anti-mafia qui a son siège dans le Nord pour qu’il les aide. Filippo est évidemment tout prêt à le faire, mais depuis son bureau. Son chef ne l’entend pas de cette oreille et l’envoie dans les Pouilles, en première ligne. Là Filippo se rend compte que tout le monde, carabiniers en tête, prend bien des libertés avec la loi. C’est ainsi que Cosimo (Sergio Rubini), le fermier de Sansone, continue à cultiver le domaine. Lorsque la coopérative finit par investir les lieux, Filippo constate que personne ne connaît rien au travail de la terre et doit donc accepter Cosimo dans le groupe. Tout semble aller pour le mieux lorsque la peine de Sansone est commuée en arrêts domiciliaires et qu’il rentre au pays. Du haut de sa villa, il observe et attend son heure.

       

      Le film, inspiré des activités de l'association Libera, qui lutte depuis des années contre les mafias en réhabilitant les biens qui leur ont été confisqués, aborde ce thème difficile avec le sourire, dans la lignée de La mafia uccide solo d’estate, de Pif. « Le film raconte une histoire vraie, mais sans oublier le côté léger de ces aventures humaines, qui sont autrement tellement complexes, explique Manfredonia. Je voulais raconter cette lutte étonnante contre la Mafia qui se mène en cultivant des courgettes et des tomates, cette lutte anti-mafia positive qui ne passe pas par la répression, mais propose un autre modèle. »

      Vittoria Scarpa, cineuropa.org, 12 septembre 2014

    • Réalisation
      Giulio Manfredonia
    • Scenario
      Fabio Bonifacci, Giulio Manfredonia
    • Image
      Marcello Montarsi
    • Montage
      Cecilia Zanuso
    • Musique
      Mauro Pagani
    • Producer (s)
      Lionello Cerri
    • Productions
      Lumière & Co., Rai Cinema, avec la contribution du MiBACT, avec le soutien de Apulia Film Commission
    • Vente à l’étranger
      Intramovies
    • Interprètes
      Stefano Accorsi, Sergio Rubini, Rosaria Russo, Tommaso Ragno, Iaia Forte, Nicola Rignanese, Giovanni Esposito, Giovanni Calcagno, Massimo Cagnina, Michel Leroy, Debora Caprioglio, Bebo Storti, Silvio Laviano
    • Année
      2014
    • Durée
      1h 40
    • Pays de production
      Italie
    • Format
      VOST
    • Citation
      J’ai dépensé 326 € – En pot de vin ? C’est pas beaucoup ! – Non, en timbres fiscaux
    Movie, TV Show, Filmmakers and Film Studio WordPress Theme.

    Press Enter / Return to begin your search or hit ESC to close

    En vous inscrivant, vous acceptez nos Conditions générales d’utilisation et notre Politique de confidentialité .

    Les nouvelles adhésions ne sont pas autorisées.

    Festival du Film Italien de Villerupt

    Festival du Film Italien de Villerupt
    6 rue Clemenceau
    54190 Villerupt


    +33 (0)3 82 89 40 22
    organisation@festival-villerupt.com

    ©2021 Festival du Film Italien de Villerupt - Tous droits réservés - Réalisation Agacom