L’ANNIVERSAIRE DE THOMAS

0h 1min
1982
Story of L’ANNIVERSAIRE DE THOMAS
L'ANNIVERSAIRE DE THOMAS Au cours des années 1880, en valorisant le minerai de fer lorrain, le procédé Thomas révolutionne l'industrie de toute une région, en modifie profondément le décor et le tissu social. Villerupt, petite cité du Pays Haut, est précipitée dans le tourbillon de l'Histoire par l'essor de la sidérurgie. Le film évoque un siècle de l'Histoire d'une ville, de l'Histoire de générations d'italiens qui ont quitté la terre natale, emportant dans leurs valises truelles et rêves de liberté. À partir de documents et de témoignages le portrait de ces hommes est réalisé par leurs enfants dont la caméra suit avec tendresse et désillusion cette "conquête de l'est" qui prend fin lorsque le décor est démonté. L'anniversaire de Thomas évoque l'histoire de milliers d'hommes qui ont passé une grande partie de leur vie à la recherche d'une identité sans jamais être sûrs de parvenir à comprendre qui ils étaient vraiment. Ces hommes, ce sont des Italiens qui, à partir de 1890, ne trouvant pas de quoi se nourrir dans leur pays, partent à la recherche d'une terre meilleure. Cette terre d'accueil sera la Lorraine, où à cette époque la sidérurgie en pleine expansion appelle une main d'œuvre nombreuse. Abandonnant les splendides collines de l'Ombrie, malheureusement si ingrates, délaissant les rives de l'Adriatique, pleines de soleil mais vides de pain, ils apprennent à devenir quelqu'un d'autre, un mineur, un lamineur, un fondeur... Ils connaissent une nouvelle solitude... Alors ils se regroupent entre eux pour faire revivre ce monde qui était le leur depuis le ventre de leur mère. En même temps, ils découvrent la place qu'ils occupent dans le système social qui les emploie. Pendant que se succèdent, entre 1880 et 1950, les vagues d'Italiens immigrant en Lorraine, ceux qui sont déjà sur place prennent collectivement la parole. Leur intégration se réalise à un tel point que par la prise du pouvoir politique local, ils parviennent à obtenir la reconnaissance de leur existence. Mais peu après, dès les années 60, la sidérurgie nourricière décide d'opérer économiquement et donc physiquement son retrait de la région. Cet arrêt déterminé échelonné sur plusieurs années, laisse derrière lui des hommes éberlués, une fois de plus privés d'histoire, de leur identité... Au rythme des hauts-fourneaux qui tombent, se dissout un tissu humain et social avec ténacité depuis un siècle. Les derniers arrivés repartiront en Italie, classant à jamais ces vingt années passées en France comme un accident dans leur vie. Parmi eux certains chercheront en vain cette Italie qu'ils avaient quittée sans plus pouvoir la reconnaître. Les autres resteront en Lorraine, face à un autre compte à rebours... Ce film est leur histoire, 1882/1982 : un anniversaire célébré par leurs enfants.   Documentaire à l’écriture serrée, scandée par la musique de Patrice Parachini, l’Anniversaire de Thomas fuit le misérabilisme –on rit, on joue à la Morra, on mange la pasta sur de longues tablée, on danse. Sauf le charleston, cette danse américaine, par solidarité envers Sacco et Vanzetti. La caméra laisse du champ à ces moments de  mémoire de l’immigration ouvrière, sur un ciel enfumé rougeoyant, un potager impeccable. Ou sur cet Italien qui mit un point d’honneur à gommer tout accent –il s’appelle Armand Sacconi, et finira maire. Car ce qui traverse aussi le film, c’est l’accueil fait à ces « macaroni », dépeints comme braillards et puants dans la féroce presse du début du XXème, déjà des ennemis de l’intérieur. Et ce n’est pas sans résonance avec ce début de siècle. humanite.fr, 17 novembre 2012     Version restaurée en 2000 par le Pôle de l'Image, et numérisée en 2011
    • L'ANNIVERSAIRE DE THOMAS

      Au cours des années 1880, en valorisant le minerai de fer lorrain, le procédé Thomas révolutionne l'industrie de toute une région, en modifie profondément le décor et le tissu social.

      Villerupt, petite cité du Pays Haut, est précipitée dans le tourbillon de l'Histoire par l'essor de la sidérurgie.

      Le film évoque un siècle de l'Histoire d'une ville, de l'Histoire de générations d'italiens qui ont quitté la terre natale, emportant dans leurs valises truelles et rêves de liberté. À partir de documents et de témoignages le portrait de ces hommes est réalisé par leurs enfants dont la caméra suit avec tendresse et désillusion cette "conquête de l'est" qui prend fin lorsque le décor est démonté.

      L'anniversaire de Thomas évoque l'histoire de milliers d'hommes qui ont passé une grande partie de leur vie à la recherche d'une identité sans jamais être sûrs de parvenir à comprendre qui ils étaient vraiment. Ces hommes, ce sont des Italiens qui, à partir de 1890, ne trouvant pas de quoi se nourrir dans leur pays, partent à la recherche d'une terre meilleure. Cette terre d'accueil sera la Lorraine, où à cette époque la sidérurgie en pleine expansion appelle une main d'œuvre nombreuse. Abandonnant les splendides collines de l'Ombrie, malheureusement si ingrates, délaissant les rives de l'Adriatique, pleines de soleil mais vides de pain, ils apprennent à devenir quelqu'un d'autre, un mineur, un lamineur, un fondeur... Ils connaissent une nouvelle solitude... Alors ils se regroupent entre eux pour faire revivre ce monde qui était le leur depuis le ventre de leur mère. En même temps, ils découvrent la place qu'ils occupent dans le système social qui les emploie.

      Pendant que se succèdent, entre 1880 et 1950, les vagues d'Italiens immigrant en Lorraine, ceux qui sont déjà sur place prennent collectivement la parole. Leur intégration se réalise à un tel point que par la prise du pouvoir politique local, ils parviennent à obtenir la reconnaissance de leur existence. Mais peu après, dès les années 60, la sidérurgie nourricière décide d'opérer économiquement et donc physiquement son retrait de la région. Cet arrêt déterminé échelonné sur plusieurs années, laisse derrière lui des hommes éberlués, une fois de plus privés d'histoire, de leur identité...

      Au rythme des hauts-fourneaux qui tombent, se dissout un tissu humain et social avec ténacité depuis un siècle. Les derniers arrivés repartiront en Italie, classant à jamais ces vingt années passées en France comme un accident dans leur vie. Parmi eux certains chercheront en vain cette Italie qu'ils avaient quittée sans plus pouvoir la reconnaître. Les autres resteront en Lorraine, face à un autre compte à rebours...

      Ce film est leur histoire, 1882/1982 : un anniversaire célébré par leurs enfants.

       

      Documentaire à l’écriture serrée, scandée par la musique de Patrice Parachini, l’Anniversaire de Thomas fuit le misérabilisme –on rit, on joue à la Morra, on mange la pasta sur de longues tablée, on danse. Sauf le charleston, cette danse américaine, par solidarité envers Sacco et Vanzetti. La caméra laisse du champ à ces moments de  mémoire de l’immigration ouvrière, sur un ciel enfumé rougeoyant, un potager impeccable. Ou sur cet Italien qui mit un point d’honneur à gommer tout accent –il s’appelle Armand Sacconi, et finira maire. Car ce qui traverse aussi le film, c’est l’accueil fait à ces « macaroni », dépeints comme braillards et puants dans la féroce presse du début du XXème, déjà des ennemis de l’intérieur. Et ce n’est pas sans résonance avec ce début de siècle.

      humanite.fr, 17 novembre 2012

       

       

      Version restaurée en 2000 par le Pôle de l'Image, et numérisée en 2011

    • Réalisation
      Jean-Paul Menichetti, Studio 16 Villerupt
    • Scénario
      Daniel Aquili, Jean-Paul Menichetti, Bernard Reiss, Maryse Turci
    • Image
      Jean-Louis Sonzogni, Daniel Brachetti, Lothaire Burg
    • Montage
      Catherine Mabilat, Michel Violoni
    • Musique
      Patrice Parachini, François Sohm
    • Productions
      Studio 16 MJC Villerupt
    • Distribution France
      Pôle de l'Image Villerupt
    • Interprètes
      Avec la participation des habitants de Villerupt et des communes italiennes de Gubbio et de Fabriano
    • Année
      1982
    • Durée
      1h 35
    • Pays de production
      France
    Movie, TV Show, Filmmakers and Film Studio WordPress Theme.

    Press Enter / Return to begin your search or hit ESC to close

    En vous inscrivant, vous acceptez nos Conditions générales d’utilisation et notre Politique de confidentialité .

    Les nouvelles adhésions ne sont pas autorisées.

    Festival du Film Italien de Villerupt

    Festival du Film Italien de Villerupt
    6 rue Clemenceau
    54190 Villerupt


    +33 (0)3 82 89 40 22
    organisation@festival-villerupt.com

    ©2021 Festival du Film Italien de Villerupt - Tous droits réservés - Réalisation Agacom