LAS LEONAS

LAS LEONAS

Isabel Achával, Chiara Bondi

1h 20min
2024
  • Rome. Elles s’appellent Elvira, Bea, Vania, Joan, Melisa, Siham ou encore Ana, des femmes immigrées, la plupart de Pays latino-américains. Elles sont femmes de ménage ou aides-soignantes, et surtout elles jouent au football. Elles participent au tournoi Las Leonas, et les lionnes ce sont bien elles, dans leur vie de tous les jours comme sur le terrain. Elvira, 48 ans, équatorienne, femme de ménage, en Italie depuis vingt-deux et toujours sans permis de séjour, fait 200 kilomètres à vélo chaque semaine. Bea, 36 ans, péruvienne, ancienne aide-soignante et femme de ménage, est aujourd'hui nounou. Vania 37 ans, née au Cap-Vert, a joué en professionnelle pendant huit ans en Italie. Elle espère rejoindre sa famille aux USA. Joan 34 ans, péruvienne, est "adoptée" par deux amis avec qui elle vit et qui ont une fille handicapée. Melisa, 38 ans, péruvienne, en Italie depuis deux ans, est aide-soignante d'un nonagénaire. Elle a quitté son pays pour échapper à ses dettes. Siham, 44 ans, en Italie depuis dix-sept, est femme de ménage. Fanatique de football, elle a quitté le Maroc et une société qui ne l'acceptait pas. Ana, en Italie depuis seize ans, rêvait de professionnalisme en Moldavie. Elle est assistante éducatrice et elle étudie les sciences du sport à l'Université.
    Cette passion du football a une fonction cathartique dans leur quotidien de femmes de ménage plutôt sombre et difficile. C’est ainsi qu’à travers cet éventail de portraits de femmes on découvre, hélas, une réalité qu’on eût pu croire révolue.

    « Nous voulions donner une voix à des femmes de diverses nationalités immigrées en Italie et à leurs histoires complexes, toutes unies par leur passion pour le football. Lorsque nous les avons vues jouer pour la première fois, nous avons senti qu’il se passait quelque chose de spécial. C’était comme si ces femmes volaient derrière le ballon. Nous voulions montrer le sentiment de liberté que les joueuses véhiculaient. Le terrain de football était devenu une occasion de mobilité sociale et leur a permis d’atteindre un degré de liberté qu’elles étaient peu susceptibles de trouver dans la vie réelle. »
    Isabel Achával, Chiara Bondì, Venise 2022, Giornati degli Autori

  • Réalisation
    Isabel Achával, Chiara Bondì
  • Scénario
    Isabel Achával, Chiara Bondì
  • Image
    Sabrina Varani
  • Montage
    Desideria Rayner
  • Musique
    Mario Tronco
  • Producteur (s)
    Nanni Moretti
  • Productions
    Sacher Film, Rai Cinema
  • Distribution France
    Le Pacte
  • Interprètes
    Elvira, Bea, Vania, Joan, Melisa, Siham, Ana
  • Année
    2022
  • Durée
    80 min
  • Pays de production
    Italie
  • Citation
    « ! Buon giorno Roma, buenas días Latino-america, se inaugura el campeonato internacional de futbol femenino ¡ »
Et vous, qu’en pensez-vous ?

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d’un *.

Movie, TV Show, Filmmakers and Film Studio WordPress Theme.

Press Enter / Return to begin your search or hit ESC to close

En vous inscrivant, vous acceptez nos Conditions générales d’utilisation et notre Politique de confidentialité .

Les nouvelles adhésions ne sont pas autorisées.

Festival du Film Italien de Villerupt

Festival du Film Italien de Villerupt
6 rue Clemenceau
54190 Villerupt


+33 (0)3 82 89 40 22
organisation@festival-villerupt.com

©2021 Festival du Film Italien de Villerupt - Tous droits réservés - Réalisation Agacom