Actualités

RENCONTRE – LE TEMPS DES LUTTES

La projection du Temps des luttes de mardi 27 octobre à 18h30 au Rio a été présentée par l’association Couleurs Gaies.


Mario Mieli (Nicola Di Benedetto) est un jeune intellectuel milanais qui, au cours des années 1970, se démarque en tant qu’activiste anticonformiste. Il jongle entre l’écriture de pamphlets savants et celle de chansons populaires. Il vit en équilibre entre ses racines bourgeoises et sa nouvelle famille de cœur composée par des féministes et des défenseurs des droits LGBT provenant de tous les horizons. Ce penseur provocateur se démarque grâce à ses discours avant-gardistes et ses tenues glamour. À l’instar de l’activiste étasunien Harvey Milk, et dans le sillage de Pasolini il lutte pour que les droits des homosexuels soient reconnus et se bat contre une homologation culturelle de plus en plus prégnante. Son existence a été intense, ses actes historiques mais sa trace vite effacée.

Andrea Adriatico, le réalisateur, dit au sujet de son film : « Il ne s’agit pas simplement d’un récit héroïque relatant un épisode marquant de la lutte pour les droits LGBT, mais Gli anni amari propose un regard réflexif sur un garçon incapable d’intérioriser l’homologation, qu’elle soit hétéro-normative ou qu’elle concerne un mouvement homosexuel qui, après s’être affirmé par des actes révolutionnaires, tend à se normaliser. Ce film traverse les années 1970 grâce à ce personnage. Il s’agit d’une époque difficile, vitale, créative, douloureuse et historiquement refoulée. Ce long-métrage tente de mettre en exergue les vicissitudes d’un mouvement nécessaire pour les droits humains et il essaie, surtout, d’esquisser le portrait d’un garçon génial qui possédait une liberté intérieure et une joie trop intenses pour être acceptées dans le monde rétrograde qui l’environnait. »

Couleurs Gaies est une association qui organise la solidarité vis-à-vis des personnes en questionnement sur l’homosexualité, la bisexualité et la transidentité, qu’elles soient directement ou indirectement concernées. Elle lutte contre les discriminations dont sont victimes les lesbiennes, les gays, les bi, transgenres et queer (LGBTQ).
L’espace LGBTQ est présent à Longlaville (Maison du Peuple), Metz et Thionville et assure des permanences d’accueil et d’écoute les 1ers et 3èmes mardi de chaque mois de 18h à 20h30, et organise ponctuellement des événements sur la visibilité des personnes LGBTQ.
Si vous souhaitez participer, ou soutenir leur démarche, vous pouvez les contacter à l’adresse mail suivante : longwy@couleursgaies.fr